[ Publicité ]

Patagonia annonce l’indice Higg, un outil d’évaluation de la Sustainable Apparel Coalition

publié le 2 août 2012

Patagonia et Wal-Mart : le commencement de la Sustainable Apparel Coalition

Patagonia doit sa participation à la Sustainable Apparel Coalition à ses relations avec Wal-Mart. Ceux-ci nous ont approchés pour la première fois en 2008 afin d’en savoir plus sur nos pratiques environnementales. À cette époque, nous avons hésité. Nous connaissions nos valeurs, mais qu’en était-il de celles de Wal-Mart ? Cependant, la troisième partie de notre raison d’être stipule que nous devons « utiliser le monde des affaires pour inspirer et mettre en place des solutions à la crise environnementale » Alors, nous avons décidé de collaborer.

Yvon Chouinard, le fondateur et propriétaire de Patagonia et John Flemming, le responsable du Merchandising chez Wal-Mart ont co-signé un appel commun pour la formation d’un « 21st century Apparel Leadership Consortium » ». Cet appel a été envoyé aux plus grandes entreprises de l’habillement et de la chaussure en octobre 2009. Tous ont répondu présents et ont accepté de participer à une réunion en vue de la création éventuelle de la « Sustainable Apparel Coalition ». Ses membres produisent plus de 30% des vêtements et de l’équipement vendu dans le monde.

Les membres de la Sustainable Apparel Coalition travaillant par consensus et sur le modèle de l’indice écologique « Eco Index » de l’Outdoor Industry Associationnord-americaine ont défini leurs propres critères d’expertise sociale et environnementale, et viennent de mettre au point un outil d’évaluation libre partagé par tous les participants. Nous espérons que cet outil pourra également servir d’affichage environnemental pour le consommateur qui grâce au flash code imprimé sur le produit pourra avec son téléphone portable prendre connaissance de l’évaluation environnementale et sociale du produit qu’il désire acheter et ainsi comparer un produit à un autre, comme pour une paire de jeans.

« Les entreprises les plus importantes et les plus influentes de l’industrie de l’habillement et de la chaussure avec l’aide des principales organisations sociales et environnementales internationales ont volontairement initié cet effort collectif parce qu’elles reconnaissent la nécessité de prendre les devants sur le besoin croissant d’évaluer et de gérer les impacts sociaux et environnementaux de leurs produits, » constate Rick Ridgeway, président et vice-président des programmes environnementaux chez Patagonia. « Plus important encore est le fait qu’elles reconnaissent les menaces pour la planète et ses habitants que représente le modèle économique d’aujourd’hui. »

À quoi correspond l’indice Higg ?

L’indice Higg a été créé par la Sustainable Apparel Coalition avec la participation du groupe de travail sur le développement durable de l’Outdoor Industry Association. Il est basé sur des outils d’évaluation déjà en vigueur - comme l’indice écologique « Eco Index » de l’OIA ou celui sur les matériaux de chez Nike - et permet de faciliter l’évaluation de l’ensemble des impacts environnementaux et sociaux de l’industrie de l’habillement, de la chaussure et du matériel outdoor. À travers l’utilisation de l’indice Higg, les entreprises peuvent détecter les potentiellesréductions de leurs impacts et mettre en place des solutions durables tout au long de leur chaîne d’approvisionnement.

Conçue comme un outil transparent et ouvert pour l’évaluation détaillée de produits, la version actuelle de l’indice Higg s’attache à apprécier les indicateurs de progrès dans les domaines suivants : consommation et qualité de l’eau, gaspillage d’énergie et émissions de gaz à effet de serre, déchets, produits chimiques et toxicité potentielle. La « Sustainable Apparel Coalition » cherche constamment à le renforcer afin de l’améliorer et une future édition disponible en 2013, tiendra également compte des facteurs sociaux et des conditions de travail.

L’indice Higg est téléchargeable sur le site de la Sustainable Apparel Coalition, apparelcoalition.org