Plomb du Cantal (1855m) et Puy du Rocher (1813m) par le col de Prat de Bouc

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
540m
Durée :
demi-journée

Surplombant la vallée de la Cère et la station de Super-Lioran, le Plomb du Cantal est certainement moins prisé que ses célèbres voisins que sont le Puy Mary et le Puy Griou. Pourtant, il est le point culminant des Monts du Cantal et offre à l'évidence le plus large panorama sur les environs. Ainsi, à son sommet, la vue s'étend des Monts Dore, à la Truyère en passant par l'Aubrac et la Margeride. Une agréable balade familiale qui ravira, à coup sûr, tous les amoureux de balades débonnaires – Auteur :

Accès

  • De Murat :

Prendre la direction d’Albepierre et du col de Prat de Bouc par la D39.

Traverser Albepierre et continuer jusqu’au col de Prat de Bouc.

Se garer sur le parking du col.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 2435 OT Monts du Cantal
  • Tracé IGN : Plomb du Cantal et Puy du Rocher
  • Départ : 1396m
  • Point Haut : 1855m
  • Distance : 10Km
  • Horaire : 3h à 3h30

Balisage

  • Col de Prat de Bouc - Plomb du Cantal - Pas des Alpins : Jaune (PR)
  • Pas des Alpins - Puy du rocher (A/R) : Blanc/Rouge (GR)
  • Pas des Alpins - Col de Prat de Bouc : Jaune (PR)

Difficulté

  • Aucune difficulté particulière

Descriptif

Du parking, rejoindre la piste et les panneaux informatifs (cote 1396).

Suivre cette piste qui pénètre dans les pâturages à vaches sur à 200 à 300 mètres. On rejoint alors une balise.

Quitter la piste par le sentier de gauche en suivant l’indication Plomb du Cantal.

Le sentier monte alors en pente douce puis tourne à gauche dans une portion un peu plus raide. On se retrouve ensuite sur un replat dominant la vallée du Brezons.

Ignorer à gauche la descente vers le col de la Tombe du Père, pour poursuivre à droite l’ascension vers le Plomb du Cantal

On débouche alors sous le Plomb du Cantal à la cote 1832 où une balise est présente.

Contourner le sommet par l’ouest et rejoindre au nord l’escalier qui permet de rallier le sommet.

L’emprunter pour rejoindre les tables d’orientation et ainsi profiter du superbe panorama qu’offre le Plomb du Cantal.

Redescendre l’escalier et continuer sur le sentier en direction de l’arrivée du téléphérique (cote 1806).

Prendre ensuite le sentier de droite et rejoindre le Pas des Alpins500 mètres au nord-est).

Poursuivre sur le sentier qui longe la clôture et va rejoindre après quelques hectomètres le cairn sommital du Puy du Rocher.

Revenir au Pas des Alpins, puis descendre à gauche la piste qui nous ramène jusqu’au col de Prat de Bouc et son parking de départ.

Dernière modification : 29 août 2018
Puy Chavaroche (1739m), Puy Mary (1783m), Puy de Peyre Arse (1806m) et Puy Griou (1690m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : befakali youtube channel

Topo publié le 16 juin 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 juin 2014 à 01h23

    Salut Fabien.
    Col de la Tombe du Père ? Drôle de nom.
    Why ?
    Histoire et Légendes.
    Au début de l’hiver 1450, le comte de Raulhac, triste et solitaire dans son donjon, regrettait sa femme, morte. Heureusement, son fils Ulric le rattachait à la vie.
    Désirant le voir, il décida d’envoyer deux de ses lieutenants à travers la montagne pour chercher l’enfant qui était alors page chez son cousin le vicomte de Murat. Malheureusement, la vigueur de la tempête eut raison de l’expédition : seul un homme, glacé et à demi-mort parvint à regagner le château. Egarés par la tourmente, Ulric et son guide étaient morts au fond d’un torrent.
    Bouleversé, le baron abandonna ses terres pour se réfugier chez les pères du couvent de St Gal, aux portes de Murat. La folie le gagna rapidement ; les gens du pays qui passaient sur le pont de l’Alagnon au pied du mur d’enceinte du couvent, entendaient souvent ses rugissements de furie et de détresse.
    Un soir de Noël, alors que les moines se rendaient à l’église, il s’enfuit, fou de douleur, en direction d’Albepierre et prit le chemin du Plomb du Cantal en hurlant le nom de son fils. Au sommet de la montagne, une violente rafale de vent le fit choir, et la neige l’ensevelit.
    Au printemps, son corps réapparut parmi les anémones veloutées à quelques enjambées du Plomb, et les religieux dressèrent sur place une tombe en souvenir du pauvre homme...
    Ce lieu devint alors le "Col de la Tombe du Père".

    Depuis lors , de génération en génération, les voyageurs viennent y faire halte ou attendre le lever du soleil pour découvrir ici un des plus beaux panoramas de la région : cinq vallées qui partent du Plomb en formant une gigantesque étoile.

    (Source : Maison des Volcans, CPIE de Haute Auvergne.)

  • par Le 24 juin 2014 à 11h56

    Salut Hereme,

    Effectivement, le nom de ce col m’avait quelque peu intrigué lors de cette rando...comme toujours un grand merci pour ce complément historique si pittoresque.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !