Pointe de Lavouet (2410m) par l’arête sud, au départ de la Ravoire.

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
840m
Durée :
1 jour

Un grand mur "végétal et vertical" (600m de dénivelé) permet d'accéder à la Pointe de Lavouet par son arête sud. Une variante de montée très sportive avec un retour en boucle toujours hors sentiers, mais plus classique... – Auteur :

Accès

D’Albertville , se rendre à la Bathie.
Dans le village de la Bathie, direction Biorges et Gubigny par D65.
On va passer les villages du Fugier, puis Lachat et le Mondon.
Poursuivre vers la Ravoire, le dernier km se fait sur une piste carrossable.
Parking lieu-dit La Ravoire (1590m).

(A noter qu’il y a 14 km entre la Bathie et la Ravoire.)

Précisions sur la difficulté

Pas de difficultés techniques sur cette rando, mais progression sur des pentes très raides, hors sentier. Pourcentage moyen dans la montée de l’arête sud > 60%.
Retour également en partie hors sentier.

Les infos essentielles

Carte IGN  : TOP25 3532 OT Massif du Beaufortain
Site IGN  : Pointe de Lavouet
Altitude départ : 1590m
Altitude Pointe de Lavouet : 2410m
Dénivelé cumulé : 840m
Durée  : 4,5 à 5h (marche)
Balisage : Sentier présent jusqu’au chalet du Soufflet, hors sentier ensuite.

  • Sortie du 18/08/2017

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Montée

Du parking de la Ravoire (1590m), panneau, suivre Chalet de Soufflet. Le sentier fait un grand lacet pour entrer dans une partie boisée.
A noter que l’on pourra éviter ce premier lacet en montant (nord) directement depuis le panneau la Ravoire. Une sente remonte en limite de forêt pour rejoindre plus haut le sentier.

Après un passage en forêt on arrive dans l’alpage du Soufflet et vers son chalet (1790m), panneau.

A partir d’ici le regard se porte au nord, vers le sommet de la Pointe de Lavouet.
Devant nous un "mur" de 600m de dénivelé....y a plus qu’a !
La pente moyenne sera > 60%

On remonte dans les premières raides pentes pour rejoindre la crête au niveau de petits sapins. On trouvera plus haut des sentes qui seront présentes jusqu’au sommet....bien pratique parfois !

Montée très raide, mais sans difficultés techniques pour atteindre une première pointe vers 2220m sur l’arête.

La pente se radoucit (un peu !) et l’itinéraire devient évident sur une arête très esthétique.

Sous le sommet, un rognon rocheux pourra être contourné par la droite par une sente.

Dernière partie facile pour atteindre le sommet avec son cairn.

Vraiment gaté au niveau météo, le ciel est bien dégagé et il fait très bon, inutile de mettre la polaire.
Un tour d’horizon, comme d’hab, sur les principaux sommets et massifs :
Mont Blanc, Vanoise, Lauzière, Belledonne, Chartreuse, Bauges, Tournette, Aravis, Platé/ Fiz...et les sommets du Beaufortain bien sur.
Tout au loin le Pelvoux, les Ecrins et la Meije....

Retour

Suivre la crête vers la Pointe de la Grande Journée (nord) sur environ 150m, puis descendre dans un vallon à gauche, puis (sud-ouest) par l’éboulis.

On passera à gauche de la pointe cotée 2634m et en grande partie par l’éboulis (mais sans difficultés).
Par la petite combe, on rejoindra tout en bas le sentier en amont des lacs de Lavouet.

Petit crochet pour une pause fraîcheur au lac de Lavouet, puis on retrouve plus bas le sentier balisé du GRP.

Retour vers la piste d’alpage et vers le chalet de Soufflet pour terminer la boucle.

Descente vers la Ravoire par le chemin de montée.

--------------------------------------------------------------------------------

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de la Grande Combe (2175m) et Pointe de Lavouet (2410m) en boucle, par la Ravoire.

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Randonnée réalisée le 18 août 2017

Topo publié le 18 août 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 21 août 2017 à 19h15

    Bonjour Jicé.
    Ouah ! 600m de D+ à 60% de pente moyenne !!!
    Tu as vraiment tout monté de face ? Ou tu as fait des lacets pour adoucir un peu la pente ?
    En tout cas j’espère pour toi qu’il ne faisait pas trop chaud ce jour là, ou que tu ne transpires pas trop, ou alors que ça ne te gêne pas trop. En tout cas moi, même par temps frais, j’y laisserais plusieurs litres de sueur ;o)

  • par Le 21 août 2017 à 21h12

    Bonsoir Thierry,
    Oui pratiquement "dré dans l’pentu", c’est a la limite plus simple que des lacets en dévers...
    Non il ne faisait pas trop chaud, même frais au sommet.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !