Serre Cocu (1007m) par Saint André en Royans

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
750m
Durée :
demi-journée

Petite boucle locale entre champs de noyer, forêts de buis et sapins. Elle permet l’accès à un petit belvédère sur les Coulmes, le Vercors et la vallée de l’Isère. Des vues étonnantes sur les Moucherolles, le Grand Veymont mais aussi le Roc de Toulau qui apparait presque Himalayen. N'oubliez pas le tour très rapide du petit village de Saint-André au retour. – Auteur :

Accès

De Valence : A l’entrée de Pont-en-Royans, direction Saint-Marcellin puis la D58 à droite jusqu’au village.

De Grenoble : Aller jusqu’à Saint-Romans (RN532), puis D58 direction Pont-en-Royans.

A Saint-André : Parking vers l’école et la mairie.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Données

  • Carte : IGN TOP25 3235OT Autrans
  • Altitude départ : 377m
  • Altitude atteinte : 1007m
  • Distance : 13 km
  • Dénivelé : 750m

Horaires

  • Départ parking : 13h00
  • Sommet : 14h40 / 15h00
  • Retour Parking : 16h30

Descriptif

  • (sortie réalisée le 19 mars 2013)

De la Mairie/école, prendre le sentier montant vers l’est (Balise )

Le sentier monte fort jusqu’à un carrefour où il faut prendre à droite un chemin filant vers le sud dans les champs de noyer.

Continuer alors sur le chemin (en évitant les invites à partir vers la droite) jusqu’à rejoindre une petite route qui s’infléchit alors vers l’est en commençant à monter d’abord légèrement, puis plus fort.

Peu après un virage à gauche (cairn), un chemin part sur la gauche : l’emprunter et démarrer alors la montée d’abord dans les buis, puis dans une forêt de feuillus (balisage jaune PR par moment)

Continuer à monter en appuyant à gauche à un moment où le chemin se rétrécit en sentier. On arrive ensuite à un croisement où il faudra veiller à continuer tout droit.

Le chemin monte un peu plus fort pour franchir une petite ligne de crête et enfin sortir de la forêt. On passe alors à coté d’une bergerie (terrasse) et le chemin longe le sommet par en dessous et sur son versant sud.

On arrive à un carrefour où le sommet est indiqué et est accessible en 5 minutes par un petit sentier.

Au sommet vous trouverez une table d’orientation bien documentée ainsi qu’un banc qui sera le bienvenu pour un repos panoramique.

Revenir ensuite au carrefour et suivre vers le nord les fléchages vers La Croix Bernard. On rejoint une route qu’on traverse pour prendre un chemin caillouteux et mal-pratique qui descend fort vers Les Guinardiéres.

On retrouve la route et peu avant Les Guinardiéres on prend à gauche un sentier bien balisé et qui descend vers La Guadeloupe (si,si !) et Château Bernard.

En arrivant à La Guadeloupe en appuyant à gauche on suit alors un chemin, puis une route qui descendent vers une gorge. Peu après le passage d’un défilé, suivre à gauche un chemin balisé vers Saint-André-en-Royans.

On descend assez fort pour franchir un ruisseau (petite cascade) et le chemin remonte pour arriver au lieu-dit Monteux où un large chemin dans les noyers nous ramène à Saint-André-en-Royans (De Monteux on peut aussi rejoindre la D58 pour rentrer plus vite)

Dernière modification : 16 mai 2018
Rochers de Presles (1236m) par la rampe de Choranche

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Topo publié le 26 avril 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par isabelleLe 9 septembre 2014 à 18h16

    ce n est PAS DU TOUT UNE BALLADE FAMILLE !!!!!!! compter une bonne heure de + et pas avec de jeunes enfants ! le compte des denivelles est bon le temps est bon jusqu au sommet mais au retour compter une bonne heure de + !!!!!

  • par Le 9 septembre 2014 à 19h10

    Bonjour !
    Désolé de vous avoir induit en erreur, car j’ai plutôt une tendance naturelle à "sur-coter" les itinéraires par rapport au temps que je mets réellement pour éviter ce genre de surprise.
    Le temps de descente est généralement inférieur à celui de la montée et là il l’est mais de peu, donc là je ne vois pas, même s’il y a plus de distance à parcourir pour le retour ...
    Je ne me souviens pas avoir couru dans la descente et il y avait de la neige ce jour là, donc pas vraiment de possibilité d’aller très vite.
    Il n’a pas de possibilité d’enlever le terme "familial" lorsque la randonnée est cotée "facile" sur Altitude Rando.
    Je suis à 4 km/h de moyenne, c’est effectivement un peu supérieur à la moyenne "ballade" mais le dénivelé de 750m ne relève pas non plus de la ballade.
    Je peux sans doute vous concéder que j’aurais pu la placer sur une journée et non sur une demi journée, mais j’ai du mal à concevoir qu’on puisse mettre plus de temps à la descente qu’à la montée (sauf en cas de difficultés techniques ou au prix d’un très long détour).
    Je ferai une modification pour la classer en difficulté moyenne

  • par LionelLe 17 avril 2015 à 10h23

    Bonjour,

    Randonée réalisée cette semaine, grand soleil, très agréable.
    Nous avons choisi de la faire sur une journée complète (départ 10h30, retour 17h00) car c’était la première depuis bien longtemps.
    Pas de difficulté particulière exceptée sur la fin où au lieu de retrouver le champs de noyers nous sommes descendu (beaucoup trop !) par la route (MERCI à cette gentille famille de nous avoir permis de monter dans le coffre ;) ).

    Note : le panneaux indicateurs du coin ont des informations des DEUX côtés. Il peut être utile d’en faire le tour !

  • par Le 20 avril 2015 à 10h33

    Merci de votre retour.
    Bonne remarque pour les 2 cotés, je pense que vous parlez des poteaux du PNR Vercors, mais je pense que nous le faisons tous.
    Je ne peux pas documenter un topo dans les 2 sens, quoiqu’il m’est arrivé d’essayer un sens inverse sur un topo pris sur le net.
    Ce n’est par contre pas obligatoire d’avoir un balisage dans les 2 sens pour un PR (marques jaunes) ce qui n’est pas le cas d’un GR (blanc et rouge) ou GRP (jaune et rouge) qui doit être indiqué dans les deux sens.
    Les balisages verts et jaunes que l’on trouve de temps à autre sont des balisages spécifiques au PNR Vercors et sont adaptés à des topos édités par le PNR (que je n’ai pas).
    Bien de l’avoir fait en conditions printanières, ce qui n’était pas mon cas lorsque je l’ai fait (casse croute dans la voiture et rando après).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !