Sommet de l’Homme (1637m) et Contras (1614m) - Montagne de Lure

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
820m
Durée :
1 jour

Extrémités occidentales de la Montagne de Lure, ces deux modestes sommets, à l'allure anodine, n'en sont pas moins dénués d'intérêts. Une randonnée panoramique par excellence où le randonneur appréciera le côté intime de ce coin de la Montagne de Lure. Enfin, l'alpage du Contras sera un endroit bien agréable pour casser la croûte dans un cadre débonnaire. – Auteur :

Accès

  • De Sisteron :

Prendre la direction de Noyers-sur-Jabron par la D53 puis la D946.

3 à 4 km avant d’arriver à Noyers-sur-Jabron, prendre à gauche la direction du Pas de la Graille et de la montagne de Lure.

Passer le Pas de la graille et continuer sur la D53 jusqu’à arriver au parking de la station de ski.

Se garer sur ce parking.

  • De Forcalquier

Prendre la direction Saint-Étienne-les-Orgues par la D950 puis la D13.

De Saint-Étienne-les-Orgues suivre la direction de la montagne de Lure et de sa station de ski par la D113.

Se garer au parking de la station.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 3341 OT Montagne de Lure
  • Tracé IGN : Sommet de l’Homme - Contras
  • Départ : 1590m
  • Point Haut : 1700m
  • Point Bas : 1369m
  • Distance : 14 Km
  • Horaire : 4h30 à 5h

Balisage

Peu présent. Le parcours de crêtes est néanmoins évident.

  • Parking - Première intersection : Blanc/Rouge (GR)
  • Première intersection - Sommet de l’Homme - Contras : Jaune (PR)

Difficulté

  • Montée et descente assez raides aux abords des ruines de Baisse de Malcort.
  • Balisage peu à pas visible.

Descriptif

Du parking, remonter plein nord par le large sentier (balisé blanc/rouge) qui rejoint une balise après 500m environ.

Suivre alors la direction du Pré du Fau (balisé jaune). Après quelques hectomètres, on tombe devant quelques drôles d’œuvres artistiques... à moins qu’il ne s’agissent de totems pour vénérer les dieux locaux.

Continuer sur le sentier jusqu’à rejoindre la crête de la montagne de Lure.

Délaisser alors le large sentier qui part à gauche pour emprunter le sentier qui longe toute la crête (plein ouest) jusqu’à rejoindre le Sommet de l’Homme et son cairn.

Une fois arrivé au Sommet de l’Homme, descendre en direction de Baisse de Malcort (1368m) puis remonter tout droit en direction du Contras et de son alpage (non indiqué sur la balise des ruines de Baisse de Malcort).

En fin de montée (un peu avant la bergerie visible à droite), suivre à gauche les quelques cairns ci et là qui mènent au point culminant de cet alpage.

Le retour au parking de départ s’effectuera par le même itinéraire.

Dernière modification : 29 août 2018
Sommet de Lure (1826m), Haute-Provence, par l’Aire Saint-Robert

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : befakali youtube channel

Topo publié le 31 octobre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 24 novembre 2013 à 01h37

    La voilà la partie ouest de Lure !

  • par Le 26 novembre 2013 à 17h28
    • Histoire et Légendes.
      Sur l’ensemble des communes de la montagne, il existe cent trente avens. Les plus importants se trouvent sur Saint-Étienne-les-Orgues (aven des Cèdres, -178 m), Lardiers (aven de Coutelle, -61 m), La Rochegiron (aven du Carlet, -53 m), Banon, (aven du Calavon, -263 m), Revest-du-Bion (aven de la Moutte, -52 m), Noyers-su-Jabron (aven de Piéjapand, -80 m) et Les Omergues (aven de Babaous, -54 m)
      (Guy Barruol, André de Réparaz, Jean-Yves Royer, Montagne de Lure

    Le plus célèbre aven de Lure était l’abîme de Cruis dont le diamètre atteint 33 mètres. Il est entouré de légendes. Les vieux du village disent qu’on y précipitait les femmes adultères, que le prieur de l’abbaye qui voulut l’explorer fut rendu fou par les spectres qui hantaient ce gouffre, enfin qu’un pâtre et son troupeau y avaient été engloutis et que la Fontaine de Vaucluse avait recraché le bâton du berger. Son entrée est aujourd’hui comblée.
    (Jean-Paul Clébert, Provence mystérieuse, Éd. Tchou, Paris, 1979.

    • Quel est le rapport entre La Nesque et la Montagne de Lure.
      Elles appartiennent toutes deux au système karstique Ventoux-Albion-Lure-Vaucluse, constituant un impluvium de 110 millions de m3 d’eau pour une surface de 1200 km2, alimentant la Fontaine de Vaucluse.

    En 2004, le bureau d’études EKS Hydrogéologie a réalisé un traçage entre les pertes de la Nesque et la Fontaine de Vaucluse. Le traceur est arrivé en 11 jours et 18 heures pour 21 kmà la Fontaine de Vaucluse.
    Une injection fut faite en 2004 dans la doline de Notre-Dame de Lure distante de 56,6 kilomètres de la Fontaine. La vitesse maximale du traceur avait été de 74,6 mètres/heure. En 2005, un nouveau traçage fut réalisé entre la perte de la chapelle Saint-Donat de Montfort, au pied de la montagne de Lure, et la Fontaine. Ce traçage a établi un record en étant le plus long d’Europe. Il a mis soixante-dix jours pour parcourir 67 kilomètres souterrains.

    Le bassin de la Fontaine pourrait s’étendre à l’est de la Durance. Des pertes importantes de celle-ci ont pu exister il y a 5,5 MA. Le drain principal du karst de Vaucluse une paléo-Durance (Bruno Ducluzaux, EKS Hydrogéologie).

    (Sources : association 1901 "la Nesque propre" :
    Le karst du plateau d’Albion à la montagne de Lure
    Traçages de la Fontaine de Vaucluse )

  • par Le 16 avril à 22h30

    Il y a dans l’air un projet d’installation de 50 ha de panneaux photovoltaïques en face sud de Lure, en zone protégée qui plus est (mairie d’Aubignosc, et communauté de communes de Jabron, Lure, Vançon et Durance). A suivre ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !