Tour de l’Aiguille des Corneillets

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1470m
Durée :
3 jours et plus

Une boucle de 3 jours au départ de Pralognan-la-Vanoise, en passant par le col du Soufre, le col de Chanrouge et le col du Mône. Des paysages à couper le souffle ! Rando réalisée/réalisable avec des enfants (10, 7 et 5 ans) – Auteur :

Accès

  • Le départ se fait de Pralognan-la-Vanoise.

Garez votre véhicule au niveau du parking du Pont de la pêche, au fond de la vallée de Chavière.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP 25 3534 OTR

Jour 1

  • Dénivelée : + 750 m
  • Horaire : 4 heures (avec enfants)
  • Distance : 8,5 km
  • Refuge : de Péclet-Polset

Petite mise en jambes : montée jusqu’au refuge de Péclet-Polset. Aucune difficulté au départ de la rando, les premières "vraies" montées interviennent juste avant l’arrivée au refuge de Péclet-Polset.
Sur la route, n’hésitez pas à vous arrêter au Ritort... le fromage y est très bon !

Cette première journée n’étant pas trop chargée, vous aurez la possibilité, après vous être installés au refuge (réservation fortement conseillée), d’aller prendre le goûter (enfants) au niveau du lac Blanc, situé quelques hectomètres au-delà du refuge.

Jour 2

  • Dénivelée : +320 m jusqu’au col du Soufre / -720 du col au refuge du Saut
  • Horaire : 1h30 jusqu’au col (enfants) / 3 heures du col au refuge
  • Distance : 8 km
  • Refuge : du Saut

Départ du refuge et montée jusqu’au col du Soufre (2817 m) en passant par le lac Blanc. Après le col du Soufre, vous longerez le glacier de Gébroulaz et descendrez jusqu’au refuge du Saut où vous passerez votre seconde nuit.
La reconstruction du refuge était à son démarrage à l’été 2012. Le refuge est fermé en cet été 2013. Le refuge typique avec dortoir au-dessus de la salle à manger laissera sa place à un refuge beaucoup plus moderne.
Il semble nécessaire de réserver votre place avant de monter au refuge.

Jour 3

  • Dénivelée : +400 m du refuge au col de Chanrouge / -750m du col du Mône au parking
  • Horaire : 6 heures
  • Distance : 14 km

Départ du refuge et montée jusqu’au col de Chanrouge (2529 m). Puis descente jusqu’au lac du Pêtre (repas "les pieds dans l’eau" !) avec le Mont-Blanc en toile de fond. L’après-midi, remontée vers le col du Mône, montée possible au sommet du Petit Mont-Blanc, puis redescente vers le parking.

  • La partie entre le lac du Pêtre et le col du Mône peut paraître longue.... il est possible de couper afin de réduire la durée de l’après-midi.
Dernière modification : 16 mai 2018
Lac Blanc (2434m) par les Prioux

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 1er août 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (8).
  • par DesnéLe 9 août 2013 à 23h47

    Bonjour à tous,

    Cette rando est-elle praticable en octobre ?

  • par Le 19 septembre 2013 à 11h09

    Tout dépend des conditions météo... mais si la neige n’est pas encore tombée ? je ne vois aucun problème !

  • par naud. meunLe 13 février 2016 à 20h24

    Bonjours est il possible de bivouaquer sur le parcours ??

  • par Le 14 février 2016 à 11h36

    @naud :
    La réponse est certainement dans cet article :
    http://www.vanoise-parcnational.fr/fr/randonnees-vanoise/bivouac.html

  • par NAUDLe 14 février 2016 à 16h39

    merci j’ai trouvé ce que je voulais

  • par Le 2 juillet 2016 à 14h57

    Ben voilas le topos, je me suis blesser au pied il a deux mois, donc plus trop de condition, alors ma question est simple , je vais faire cette randonnée a partir du 18 juillet , et niveau effort physique, pas trop hard pour une reprise ?? merci

  • par Le 15 août 2016 à 18h50

    Nous nous sommes fortement inspirés de votre topo pour notre rando et vous remercions !
    Pour le deuxième jour, nous avons préféré faire une longue étape jusqu’au refuge des lacs Merlet, afin d’avoir une longue deuxième journée et de raccourcir la troisième (et de permettre de monter au petit Mont Blanc à coup sûr le troisième jour). Cela rend la deuxième étape vraiment longue, en passant par le refuge du Saut (où nous avons déjeuné) une vingtaine de km et environ 1000 mètres de dénivelés. Il aurait été possible de passer par le lac du Mont Coua (dont on nous a dit beaucoup de bien en termes de paysages, en obliquant à droite avant la passerelle) afin de ne pas redescendre jusqu’au refuge du Saut, mais la redescente, mal balisée et dans les névés, ne nous a pas donné envie.
    Bref, une très belle rando, de très beaux paysages et effectivement faisable sans être d’un niveau physique extraordinaire. A éviter pour les petits niveaux tout de même, il y a bien 2000m de dénivelé sur les 3 jours, ce qui n’est pas rien.

  • par RémiLe 27 juillet à 09h30

    Bonjour,

    Pensez-vous que pour deux adultes relativement sportif, faire les deux premiers jours en un soit possible ?

    Merci !

  • par Le 27 juillet à 09h53

    Bonjour,
    il va falloir envoyer quand même un peu porur faire Pralo - Refuge du Saut en 1 journée.
    Il faudrait partir tôt et avoir passer le col du Soufre avant le repas (ça cogne là-haut).
    Bonne rando !
    Antoine

  • par RémiLe 30 juillet à 08h10

    Ok merci. C’est juste que le premier refuge n’autorise pas le bivouac. Or, nous ferions la rando pour habituer ma compagne au bivouacs (et rando avec gros sacs) avant un trek en autonomie de 4 jours en Jordanie en novembre.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !