Tour des forts de Briançon – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
650m
Durée :
1 jour

Classés au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, il est indéniable que les forts dominant Briançon attirent le randonneur. Cette boucle d’altitude modeste, tracée pour une grande partie en forêt, permet soit une belle balade soit un bel itinéraire de repli en cas de mauvais temps pour les plus sportifs. Une paire de crampons forestiers pourra souvent être plus utile que les raquettes. – Auteur :

Accès

À Briançon, se garer au parking du Champ de Mars (éventuellement au niveau de la porte d’Embrun mais il y a moins de places) ou au parking de la Schappe.

Publicité

  • Raquettes à neige - 305 Tour Grip (...) PROMO

    170 € 136 €

  • Veste polaire technique chaude et (...) PROMO

    150 € 105 €

  • Chaussure d’approche femme Scarpa (...) PROMO

    165 € 115 €

  • Sac à dos de randonnée homme - Stratos 50 PROMO

    170 € 160 €

Précisions sur la difficulté

Presque tout est en forêt, pas raide et très bien tracé.

Attention toutefois au verglas dans la descente au Pont d’Asfeld puis dans la montée au Fort des Trois têtes. Des crampons, au moins forestiers seront plus utiles que des raquettes.

Cf. topo : il y a une traversée dans la forêt qui n’est pas sur une piste. Je n’ai pas été bien inspiré, ça passe peut-être mieux par le chemin plus bas.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : 3536OT Briançon - Serre-Chevalier
  • Altitude minimale : 1209 m (parc de la Schappe)
  • Altitude maximale : 1705 m (redoute du point du jour)
  • Distance : environ 13 km
  • Balisage : pas de balisage particulier

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Rejoindre le Pont d’Asfeld. (ATTENTION, le chemin est souvent verglacé). Suivre ensuite la piste jusqu’au Fort des Trois Têtes qu’on contourne par la gauche.

Techniquement (évidemment, il y a des panneaux d’avertissement qui indiquent le contraire) on peut utiliser certains passages pour faire le tour des « douves » et remonter par les escaliers (en étant très prudent). L’intérieur même du fort n’est pas accessible.

À travers le champ de tir, à l’arrière du fort, on voit une piste partir à main gauche (nord-est). Attention à ne pas la suivre (ce que j’ai fait) mais à bien partir en direction du Fort Dauphin, un peu plus vers le nord.

Du Fort Dauphin, revenir sur ses pas. Au niveau d’une éclaircie dans la forêt, prendre sur la gauche à travers pour rejoindre la piste carrossable et la suivre jusqu’au point coté 1583. Petit à petit, la piste est moins tracée.

Au niveau du point 1459 on a un beau point de vue sur le Fort Dauphin.

Au point 1583 on suit assez facilement le sentier visible sur la carte, mais qui n’était pas du tout tracé. Il est d’abord plat puis arrive sans prévenir dans une traversée assez délicate (attention, pente à 30°).

Il peut être préférable de quitter la piste au point 1509 et de rejoindre la piste qui mène au fort d’Anjou au mieux (pas de zone à 30°).

La piste qui mène au Fort d’Anjou est à peu près déneigée car l’ancienne redoute du point du jour, au point coté 1705, a été restaurée en maison habitée à l’année.

Au-delà du Fort d’Anjou, la piste est également, sinon déneigée du moins tracée à la chenillette. C’est la route militaire qui monte aux fortifications du Gondran, toujours régulièrement utilisées par l’armée (panneau d’avertissement d’exercices de tirs au niveau des anciens forts du Gondran).

Du Fort d’Anjou, descendre un peu par la route, dépasser l’embranchement qui monte à la maison et, une centaine de mètres plus loin, dans le virage, prendre à gauche le chemin qui descend vers le Fort du Randouillet (attention à ne tourner trop tôt, la trace visible part vers l’entrée du fort d’Anjou mais pas plus loin).

Se diriger vers l’entrée du Fort du Randouillet, et, un peu après les stands de ball-trap, repérer le chemin qui descend vers la communication Y.

Directement sous le fort, il est à flanc, étroit, mais à voir comment il était marqué, il doit être assez utilisé toute l’année pour passer en toutes conditions.

Au niveau de la communication Y, il est également envisageable de passer par un passage dérobé pour se retrouver dans les douves et remonter TRÈS PRUDEMMENT par un escalier au niveau du pont.

Ensuite, soit prendre à droite pour rejoindre le Fort des Trois Têtes puis le Pont d’Asfeld puis Briançon soit prendre le chemin à gauche qui, après une longue partie en pente douce plonge sur le Parc de la Schappe.

On peut alors rejoindre la vieille ville par le pont au milieu du Parc de la Shappe en suivant le GR.

Dernière modification : 28 décembre 2018
Fort de l’Infernet (2360m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 5 février 2018

Topo publié le 28 décembre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !