Trek du « W », Torres del Paine, Patagonie chilienne

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
Non renseigné
Durée :
3 jours et plus

4 jours et demi de trek en autonomie dans le parc national le plus fréquenté d'Amérique du Sud. – Auteur :

Accès

Départ : Hosteria Las Torres à 170m d’altitude.
Arrivée : Refugio Pehoe à 50m d’altitude

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Avril 2007, je rejoins mon frère et sa copine pour 2 semaines en Patagonie. Après quelques jours dans le massif du Fitz Roy en Argentine, nous sommes en direction de Puerto Natales au Chili. 5h de bus plus tard, et après une bonne rigolade (discrète tout de même) au poste frontière ou les douaniers jouent au ping pong entre les 2 bus de la journée, et tamponnent notre passeport sans perdre de vue le match de foot a la télé (véridique !!!), nous voila dans une petite auberge en centre ville. Nous avons l’après midi pour faire les provisions de nourriture pour 5 jours, acheter nos billets de bus pour le parc national des Tours du Paine le lendemain, et louer tente, réchaud etc... Après multiples comparaisons et marchandage, nous avons ce qu’il nous faut.
Nous avons un temps limité donc nous ne ferons pas le tour complet du massif, mais le trek du W, appelé ainsi car il remonte successivement dans 3 vallées (80km au total).

Le lendemain, le temps est dégagé et la vue sur le massif depuis le bus est magnifique. Après avoir payé le droit d’entrée du parc (15000 pesos chilien, soit environ 22 euros, plutôt cher quand même !), nous entamons la montée vers le Campamento Torres, environ 3 heures de marche. Nous sommes à 170 m d’altitude et je n’ai jamais commencé un trek aussi bas ! Le Sud de la Patagonie a ceci de particulier, que la pampa, vaste plaine de steppe aride, est d’un coup murée par des massifs montagneux le long de la cordillère des Andes, sans aucune transition !

Nous plantons la tente et puisqu’il est tôt, nous poussons jusqu’au Campamento Japones 1 heure plus loin, mais comme le sentier reste dans la foret, on ne voit rien de plus !

Le lendemain, debout à 6h30 pour un lever de soleil magique au pied des trois Tours ¾ d’heure au dessus du camp (1000m) : Torre Sur, Central et Norte, la plus haute culminant à 2850m. Puis on redescend et on longe le Lago Nordenskjold jusqu’au Campamento Italiano, longue journée puisque nous parcourrons 27km, et 8h30 de marche !

Nous sommes au pied de la Vallee del Frances qui est réputée pour être la plus belle. Nous montons donc l’explorer le lendemain, superbe vue sur le Glaciar Frances d’un cote, et sur Los Cuernos de l’autre (2600m). Puis demi tour jusqu’au campement ou l’on récupère la tente pour aller au Refugio Pehoe, au bord du lac du même nom. Cette fois le camping est payant, mais on a la douche chaude, et ca ne refuse pas !

Le lendemain nous avions prévu d’aller jusqu’au Campamento los Guardos qui surplombe le Glaciar Grey, énorme glacier style Perito Moreno. Mais nous avons juste démonté la tente quand la pluie arrive, et ce n’est pas qu’un petit crachat ! Finalement le temps se calme un peu vers 13h, et nous nous mettons en route, sous nos ponchos. En chemin, nous luttons contre des bourrasques de vents abominables qui manquent de nous faire trébucher à chaque pas, et quand enfin nous arrivons au niveau du glacier, les nuages sont tellement bas et denses qu’on en voit que les 10 premiers mètres ! Pas de quoi sortir l’appareil photo ! On se dit que demain le temps ne pourra pas être pire et qu’on verra surement mieux. C’était mal connaitre les caprices de la météo en Patagonie !

Le lendemain la pluie a redoublé de violence et le temps est encore plus bouché, et c’est presque au pas de courses que nous rebroussons chemin vers le Lago Pehoe (cette fois le vent nous pousse et nous fait faire des bonds incroyables !). Puis c’est la traversée du lac en bateau pour rejoindre le bus.
On a eu 3 jours de beau temps sur 5, c’est déjà une bonne moyenne nous explique t’ont alors on ne se plaint pas trop mais on est un peu déçu tout de même de n’avoir rien vu les 2 derniers jours !

Vous avez aimé ce trek ? Partez avec Club Aventure (cliquez pour plus de détail)

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Topo publié le 3 mai 2007

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par AngeliqueLe 3 mai 2007 à 23h13

    Petite erreur de "rangement" si je puis dire ! Les Tours du Paine sont au Chili, bien que toutes proches de la frontiere avec l’Argentine...

  • par KarineLe 31 octobre 2007 à 16h23#671

    Bonjour,

    Je prévois de faire ce trek en janvier/février prochain, et j’aimerais avoir quelques renseignements complémentaires...

    Concernant la location du matériel, est-ce du matériel de bonne qualité (chauds pour les sacs, étanche pour la tente !) et surtout léger ? Nous ne sommes pas des randonneurs chevronnés et porter une tente de 5 kg et des sacs de couchage énormes, non merci ! On hésite donc entre louer sur place ou acheter en France avnt de partir... (mais attention au budget !)

    Par ailleurs, est-ce possible de se ravitailler dans le parc, ou bien faut-il prévoir de partir avec toute notre nourriture ?

    Merci d’avance pour tes réponses,
    Karine

  • par Angelique @671Le 6 novembre 2007 à 17h32#675

    Salut Karine,

    Je te conseille si tu le peux d’ammener ton propre materiel, car le matos sur place, meme si la loctation n’est pas chere, n’est pas d’une qualite irreprochable, loin de la ! Les tentes, c’est quitte ou double, on a eu la chance de tomber sur une tente de marque americaine solide bien que lourde (4kg), mais des gens qu’on a rencontrés etaient avec une tente "locale", l’arsaut a laché la premiere nuit ! Les sacs de couchage, tu auras souvent des sacs de grande taille ou tu nages dedans, et qui n’ont pas été lavés de leur vie, meme s’ils sont chauds. Pour le ravitaillement, y’a rien dans le parc, a part une petite boutique au refuge Pehoe qui vent des biscuits et des tablettes de chocolat ! Il faut donc tout emporter.
    Bon voyage !

  • par Karine @675Le 8 novembre 2007 à 21h08

    Salut !

    Merci beaucoup pour ta réponse.

    Karine

  • par Le 17 juillet 2009 à 04h37

    Bonjour,

    merci pour ce topo qui donne (encore plus) envie de se rendre place.
    Pourrais-je savoir quelle est la logistique pour démarrer le séjour ?

    • Aéroport le plus pratique au départ d’Europe
    • Moyen de transport terrestre pour se rendre du trek
    • ...
  • par Matthieu de Natur'aux PattesLe 6 septembre 2012 à 14h36

    Salut,
    En novembre 2010 nous sommes allés là-bas pour faire le tour complet du Parc Torres del Paine. Voilà un petit récit de notre périple : http://www.naturauxpattes.fr/voyages/le-chili-ascension-trek-et-rencontres
    Bon voyage à tous ceux qui entreprenne ce trek vraiment magnifique

  • par ClaireLe 27 septembre 2016 à 09h48

    Nous prévoyons de réaliser le w au mois de Décembre en autonomie. Y a-t-il des points de ravitaillement pour acheter de la nourriture ou bien devons nous prévoir notre ravito pour 4/5 jours ? Merci

  • par ArnaudLe 5 février 2017 à 19h17

    super article ! j’en ais aussi ecrit un sur le sujet :-) http://www.rando-planet.fr/randonnee-au-parc-torres-del-paine/

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !