Mont Blanc (4810m) par l’Aiguille du Goûter et l’arête des Bosses Sortie du 2 octobre 2008

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascension du Mont Blanc en 4 jours A/R depuis Bionnassay.

Conditions météo

RAS

Récit de la sortie

Début octobre, après un mois de trek au Ladakh avec mon ami (Himalayen indien), nous avions comme projet de mettre a profit notre acclimatation a la haute altitude pour grimper au Mont Blanc si la météo était bonne. Et coup de chance, le week-end après notre retour la météo est annoncée comme excellente. Deux jours donc après notre retour, nous voila partis pour Bionnassay avec 4 jours de nourriture car les refuges sont maintenant fermés, et pas de petit train non plus ! Le Mont Blanc a cette saison, ca se mérite.

1ere nuit au refuge de Tête Rousse après 1750m de montée, le refuge d’hiver laisse a désirer, 16 couchages seulement et nous sommes 21 ! Nous partageons le peu de place avec des Anglais, un canadien, des Hongrois et des Roumains, bonne et chaude ambiance !

2e nuit au refuge du Goûter, après l’ascension de l’aiguille ou nous avons traîné un peu, les cailloux n’étant pas notre truc, surtout moi. Au moins ce soir on a de l’espace, le refuge étant bien plus grand, il y a même du gaz.

Le lendemain, temps magnifique, aucun nuage. Nous partons a 8h a l’assaut du Mont Blanc. Les 8 Hongrois nous précèdent ainsi que les 3 Roumains. Nous les croisons juste sous le sommet que nous atteignons a 13h ! Le Canadien et les 4 Anglais accompagnés de leurs guides ont fait la trace la veille, aucun problème pour trouver l’itinéraire, même si un passage particulièrement étroit sur l’arête des bosses nous a fait un peu hésiter. Longue pause photo au sommet et nous redescendons passer la nuit au Goûter, avant d’entamer la longue descente sur Bionnassay le lendemain. En rentrant, j’ai le Mont Blanc plein la tête, l’impression de n’être pas complètement redescendue, la joie de l’avoir fait dans des conditions extraordinaires, du point de vue de la météo et grâce au peu de fréquentation a cette saison. Nous étions seuls au sommet, avec un panorama a couper le souffle, un moment magique !

Dernière modification : 23 septembre 2010

Photos « Mont Blanc (4810m) par l’Aiguille du Goûter et l’arête des Bosses »

Arrivée a Tête Rousse Montée au refuge du Gouter Montée au Dôme du Gouter L'arête des bosses Les derniers mètres Moi au sommet Vue sur Tré la Tête La descente Descente sur Vallot Le refuge Vallot a 4362m Petite pause Dernier regard sur le Mont Blanc