Le Pilat Sortie du 25 mai 2012

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Mont Pilat : De Saint-Sabin au Pic des Trois Dents

Conditions météo

Nuageux avec de (trop) rares éclaircies.

Récit de la sortie

Accès

  • De la Terrasse-sur-Dorlay ou de Pélussin, gagner le Collet de Doizieux, franchir le Col de l’Œillon et se garer 500 mètres plus loin, au vaste parking du Col du Gratteau, situé dans un virage.
  • Du Bessat, franchir le col de la Croix de Chaubouret. A Riorama, prendre à gauche la D 63, jusqu’au virage caractéristique du Col du Gratteau, après l’Hôtel de l’Œillon 500 mètres avant le col homonyme.

Carnet de Route

  • Carte : IGN TOP25 2933ET
  • Tracé IGN
  • Départ : 1204m
  • Chapelle de St-Sabin : 1128m
  • Pic des Trois Dents : 1213m
  • Point bas : 774m
  • Heure de départ : 10h50
  • Retour : 15h00
  • Distance : 12,5 Km
  • Dénivelée : 600m

Balisage

  • Intermittent : blanc/marron des sentiers du Parc du Pilat

Difficulté

  • Orientation.
  • Carte indispensable.

Intérêt

Le versant est du Pilat est peu fréquenté et mal connu. Quelques jolis paysages bucoliques et la liaison entre deux des plus beaux sites du massif : la Chapelle de St-Sabin et le Pic des Trois Dents.

Descriptif

Au col du Gratteau, plusieurs chemins et sentiers se dirigent au sud. Prendre le sentier de droite, qui est parallèle à un chemin légèrement descendant. Ce sentier, plus joli que le chemin, suit la ligne de crête.

Le sentier passe près de la Croix de St-Laurent et rejoint le chemin au sud du Rocher de Chauchibat.

Les deux itinéraires, réunis, arrivent à la Croix de St-Sabin. Prendre la petite route au sud-est qui arrive au parking de Saint-Sabin. Tables de pique-nique.

Prendre au nord-est, sur 130m environ, un chemin avec quelques panneaux d’interprétation. On arrive vers une bifurcation. Tourner à droite, au sud-est, et prendre un chemin qui atteint la Chapelle de Saint-Sabin.

De la chapelle, prendre le sentier de crête, au sud-ouest. On arrive au carrefour de la cote 1075 , où l’on rejoint une piste, panneau. (photo)

Prendre au sud, la direction du Buet, balisage blanc/marron. Après 200 mètres, on quitte la piste, pour prendre à gauche, un chemin qui descend en forêt. (photo)

On sort de la forêt, pour arriver à un carrefour dans les prairies. Panneau "Ici Buet 935m". (photo)

Prendre à droite, le chemin qui va atteindre le hameau du Buet.

Descendre au bas du hameau. On arrive à un carrefour avec un calvaire à droite et un bachat à gauche. Prendre la piste de gauche, plein est. (photo)

On laisse partir une piste à gauche (photo), puis au bout de 200 mètres, on quitte la piste qui tourne à gauche, pour prendre le chemin (photo) qui descend à travers la forêt en prenant une direction nord.

On rejoint d’autres pistes, mais continuer au nord, jusqu’aux fermes de la Terrasse. Le chemin passe entre deux fermes, aucun panneau.

Sous la seconde ferme, rénovée, une petite route part plein est et descend fortement. Prendre le chemin, qui part au nord et qui, lui, est presque horizontal.

On passe au-dessus de la ferme isolée des Fayes, puis on arrive dans une zones de prairies au carrefour de la cote 787, panneau "Nordet 785m". (photo)

Le panneau indique deux directions : la Camière et Saint-Sabin. Ne prendre ni l’une ni l’autre, mais le chemin qui se dirige plein nord vers la ferme de la Nordet.

Après la ferme, on trouve une petite route qui mène au carrefour de la cote 774. (photo) C’est la jonction avec la route venant du village de Véranne. Prendre au nord-ouest, la route montante, qui passe sur le ruisseau du Fayon et atteint le hameau de Cubusson. On dépasse le hameau, pour arriver au carrefour de la cote 815.

Prendre à gauche, une petite route qui passe sous la ferme de Maisonneuve. La route passe devant une autre ferme et devient un chemin. Dans une côte, le chemin est de nouveau asphalté . Un chemin pavé lui succède Balisage blanc/marron. (photo)

On arrive dans une clairière (photo) où se rejoignent de nombreuses pistes et chemins. L’endroit doit aussi servir de plate-forme pour l’exploitation forestière. (photo) Le balisage a disparu. Il était sans doute sur un arbre coupé. Prendre à gauche, puis à droite, un chemin qui monte fortement (photo) et qui revient sur la droite, de façon à dominer la plateforme. On retrouve alors le balisage blanc/marron.

On arrive à une bifurcation. A gauche, nord-ouest, un panneau indique "Col du Gratteau". Prendre à droite un chemin qui passe au-dessus de la ferme isolée, et à peine visible, des Trois Dents. (photo)

On arrive sur une piste forestière, panneau "Ici 1050m". (photo) Prendre à droite sur 170 mètres. (photo) On arrive vers un autre panneau "Ici 1050m". Prendre la raide sente, qui quitte la piste et monte au nord-ouest, direction "Col de l’Œillon par les Trois Dents". (photo)

La sente rejoint une autre piste forestière, que l’on traverse pour prendre une autre sente raide également, panneau "Ici Altitude 1100m". (photo)

On arrive sous le Pic du Midi, la plus orientale des Dents.

Par une sente, se diriger vers la droite (photo), puis revenir à gauche pour escalader les rochers faciles de la petite face sud.

  • la traversée rocheuse du Pic des Trois Dents, n’est pas obligatoire. Un sentier contourne les rocher en passant au pied du versant sud.

Traverser les "quatre dents" du Pic des Trois Dents, jusqu’à une selle où l’on trouve un panneau "Col du Gratteau 1 Km - Sentier non balisé". (photo)

Prendre à gauche, plein sud, ce sentier bien marqué jusqu’au parking.

Tracé Google Earth

  • Pour un tracé en plus haute résolution, cliquer ICI et choisir la capture N° 7 de Saint-Sabin au Pic des Trois Dents.

La randonnée

Le versant est du Pilat est beaucoup moins connu et fréquenté que la fameuse "Route des Crêtes". On peut pourtant trouver des itinéraires magnifiques, tels ce parcours qui, du Col du Gratteau, va rejoindre la Chapelle de Saint-Sabin, puis revenir vers le nord et atteindre le Pic des Trois Dents.

La météo annonçait du beau temps, mais n’a pas tenu ses promesses. Je voulais aussi parcourir ces paysages sous l’éclatante floraison des genêts, très très nombreux et même envahissants dans le Pilat.

Mais avec ce printemps pourri, la floraison à pris du retard.

Très belle balade quand même, qui nécessite l’usage presque constant de la carte IGN. L’orientation, la recherche de l’itinéraire, c’est pour moi un des plaisirs de la randonnée.

Prairies, forêts, landes se succèdent pendant toute la randonnée.

A refaire sans faute cet automne ou cet hiver avec un luminosité parfaite.

Dernière modification : 28 mai 2012