Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Ciel bleu.

Grosse amplitude des températures (-8 au départ, 16 à l’arrivée).

Récit de la sortie

Un petit hiver. Les précipitations des deux derniers jours ont de nouveau chargé les sommets de neige, et ce dès 1500m. L’occasion est trop belle de quitter le format "été" des randonnées pour chausser une nouvelle fois les raquettes. Je devrai les mettre aux pieds dès le parking de la station de Super Collet, où la température à 8h est plutôt fraîche (-8°).

La montée pour rejoindre le Col de l’Occiput s’effectue dans 30cm de neige fraîche et légère. Joli et agréable. Mais du coup, les raquettes ne portent pas, et chaque pas nécessite de s’enfoncer considérablement, d’autant plus qu’il n’y a pas encore de trace à suivre.

Au col, première vue éblouissante sur les pentes abruptes des Grands Moulins qui nous font face, et de l’autre côté vers les "pics" de Belledonne. La montée se poursuit et fait chauffer les cuisses, avant qu’elle ne s’adoucisse dans un petit vallon, peu avant l’assaut final vers les crêtes des Plagnes. De là, je poursuis jusqu’au promontoire rocheux à 2092m, après avoir passé un court passage exposé. Il y a là tant de neige accumulée que je m’enfonce jusqu’aux genoux, et bien entendu il faut éviter la chute. Je choisirai de l’éviter au retour pour plus de sécurité.

Une vraie sensation de haute montagne. La vue se perd dans les sommets, dans les circonvolutions douces ou acérées qui me font face. Des Grands Moulins au Pic de la Belle Etoile, se dressent fièrement le Grand Miceau, le Grand Moretan, les Charnier, et naissent alors quelques idées de randonnées estivales. De l’autre côté, la Chartreuse et les Bauges ont également revêtu un éphémère habit blanc.

Après une longue pause, un vent d’ouest pénétrant invite à reprendre la route. Les diverses options envisagées, je décide de redescendre par le sentier de montée. La neige a commencé à bien chauffer, se fait collante, et je préfère éviter les pentes exposées aux avalanches. Impossible de gambader, la neige est trop lourde ! Les quelques randonneurs que je croiserai sur le chemin en auront certainement bavé.

Dernière modification : 30 avril 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Randonnée réalisée le 29 avril 2017

Publiée le 30 avril 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 1er mai 2017 à 12h57

    Bonjour Guillaume.
    J’aime beaucoup ta photo #1. La photo #11 avec les mêmes sommets est très belle aussi. Mais sur l’humeur de l’instant, je préfère la 1ère.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !