Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Temps gris mais sans pluie.

Récit de la sortie

Je commence par traverser la petite bourgade de Bouilland et m’engage sans réfléchir en direction des roches visibles.

Donc déjà, je fait le tour dans le sens inverse du Topo !

Après avoir pris un peu de hauteur, un son retentit...
En effet, nôtre hymne national se fait entendre en cette date historique.

Je poursuis ensuite ma route vers les falaises qui dominent fièrement cette petite vallée de Côte d’Or.
Un parcours très agréable et tout à fait dans mon style !

L’itinéraire se poursuit en direction de la Combe à la Vieille et s’engage cependant sur une sente qui devient très étroite et qui s’engouffre dans les buis.

Plus loin, je "perdrai le nord" et me retrouve dans un pierrier très raide qui m’amènera au fin-fond de la combe.
Je rejoins finalement la route départementale après avoir joué le chamois peu sûr de ses appuis dans cette descente qui fût particulièrement dangereuse !

Plus tard, sur le sentier, je me retrouve sous la Roche Percée, aussi beau que terrifiant (faut pas que ça lâche).
Et je peine à marcher par la suite au milieu d’un "chemin" envahi par la végétation : Je ne veux pas me retrouver avec une tique sur les bras !

Quelques mètres plus loin, je contourne les Ruines d’une ancienne abbaye et retourne en forêt pour le final du parcours.
Je reprends sans le vouloir un raccourci (décidément) et rejoins le petit village bourguignon.

Dernière modification : 11 mai 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Franc-comtois à vie, né 1992, mon instinct me pousse à la montagne. Cet endroit fascinant, inquiétant et où je me sens vivant.

Randonnée réalisée le 8 mai 2017

Publiée le 11 mai 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !