Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Tête de Clotinaille (2563m)

Auteur : Mick1018
Source : https://www.altituderando.com/Tete-de-Clotinaille-2563m

Sommet belvédère de la vallée de la Durance

Accès

Prendre la direction du hameau "Serre Buzard" à Chateauroux les Alpes. La route est goudronnée. Juste avant le panneau d’entrée dans le hameau, prendre la piste (bétonnée puis forestière) à gauche. Dans une épingle à droite (altitude 1610m), prendre la piste à gauche (panneau qui annonce la date d’ouverture de la barrière, au mois de mai de mémoire). Se garer dans une zone assez vaste(altitude 1815m), il y a un panneau d’interdiction aux véhicules pour poursuivre la piste.
Remarque : piste dégradée, praticable avec tout véhicule si le chauffeur maîtrise le relief pour préserver sa voiture. Voiture haute conseillée.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Prendre la piste qui monte jusqu’à la cabane de l’Alpet et la Chapelle St Pierre.

De la chapelle suivre la piste qu’il faudra rapidement quitter pour remonter un peu vers le Sud.

Se diriger Est - Sud-Est avant la barre rocheuse et pénétrer dans la forêt. Il y a une sente peu marquée et quelques cairns.

Dans la pente prendre la direction Sud-Ouest dans la forêt qu’il faudra quitter après avoir passer quelques clairières.

Rejoindre le Point 2465m sur la crête en bas du sommet. Il y a plusieurs petites croix.

Continuer logiquement vers l’Ouest jusqu’à un pierrier (cairn). Prudence sur la traversée du pierrier, le rocher est pourri. Suivre la sente et les cairns en remontant jusqu’à la crête.

Atteindre une belle croix en bois qui marque le sommet de la Tête de Clotinaille.

Poursuivre quelques mètres sur la cime suivante pour prendre un peu d’altitude (cairn, alt 2585m).

Descente par le même itinéraire.

Remarque : il est possible de remonter le pierrier sans passer par la forêt jusqu’au point 2465 où même directement au sommet.

Récit de la sortie

 :
Je suis la piste et après 190m D+ j’aperçois une croix (surement à proximité de la Chapelle St Pierre). Pas le temps de sortir l’appareil photo, j’entends des aboiements, entrevoie 1 seconde un homme disparaissant dans la forêt... Un berger, un marginal ? J’ai ni senti, ni vue de crottes où entendu un quelconque troupeau.

Les chiens menaçant arrivent sur moi. Il s’agit de Beauceron encore appelé Bas Rouge ou Berger Français. Donc l’homme était surement un berger. Il a du regarder ses chiens quasiment me sauter dessus sans rien dire et aller se cacher.

Je fais immédiatement demi-tour en marche lente en croisant mes bâtons dans mon dos. Un des chiens à tendance à approcher très près et mes bâtons le font bondir plus d’une fois 2m en arrière.

Les grognements se calment, les deux colosses m’escortent avec quelques fois un rappel d’autorité quasiment jusqu’à ma voiture. A 200m environ...

Je suis franchement énervé contre se berger, ma rando est foutue mais surtout la piste abominable que je viens de me taper pour rien.

Prêt à monter dans ma voiture, je sors la carte. Du parking, pile poil plein Ouest, on tombe sur le sommet. Je tente...

Forêt, ravins et pierrier de rocher pourris en pente très raide sont sur mon parcours. Je me décharge de ma rancoeur en poussant sur la mécanique et je fais péter le sommet et ses 780mD+ en 1h15. Retour à la voiture en 45min...

En chiffre :

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]