Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pointe Richardson (3312m)

Auteur : Agarock
Source : https://www.altituderando.com/Pointe-Richardson-3312m

La Pointe Richardson, proche voisine du Mont Gioberney, est une course d'alpinisme facile, permettant d'obtenir un superbe panorama sur le vallon des Bans, la vallée du Valgaudemar et sur les plus grands sommets des Écrins.

Accès

Du Bourg-d’Oisans en Isère, suivre la direction de Briançon, puis tourner à droite au bout de 2km afin de pénétrer dans la Haute Vallée du Vénéon par la D530.

Remonter toute la vallée et rejoindre son terminus à la Bérarde et se garer sur le grand parking au sud du hameau.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Il s’agit d’une course d’alpinisme classée F qui comporte la traversée du glacier du Gioberney, peu crevassé.

Il est recommandé de faire cette ascension sur deux jours, afin de remonter le glacier en neige dure, très tôt le matin. (Départ préconisé : 4h30 du refuge)

Nombreux passages de niveau II en rocher à négocier au-dessus du refuge de la Pilatte.

Passage de niveau III pour le franchissement de la barre sous l’antécime de la Pointe Richardson.

Arête étroite pour gagner la Pointe Richardson, peu difficile techniquement, mais nécessitant l’absence de vertige.

Matériel de sécurité

Crampons, piolet, casque, corde et baudrier (sur le glacier).

Dénivelée

870m de la Bérarde au refuge de la Pilatte.
730m du refuge de la Pilatte au sommet.

Itinéraire

Premier jour :

Depuis le parking de la Bérarde (1713m), emprunter l’évident sentier orienté Sud-Est et situé en rive droite du Vénéon.

À l’altitude 1883m, laisser à droite le sentier du Vallon du Chardon, puis vers 1948m, à gauche, celui qui monte vers le Refuge de Temple / Écrins.

Traverser le lit du torrent du Vénéon vers l’altitude 2160m, (cairns) puis remonter le bon sentier qui s’élève sèchement et en lacets jusqu’au Refuge de la Pilatte (2577m).

Deuxième jour :

Emprunter le sentier "cairné" qui monte de façon très raide au-dessus du refuge.

À l’altitude 2700m, le sentier oblique vers le Sud et traverse plusieurs éboulis ou névés en début de saison.

Il passe sous les contreforts rocheux de l’arête Nord-Est du Mont Gioberney et finit par rejoindre son glacier vers l’altitude 3100m.

Rejoindre à vue les abords du Col du Gioberney (Sud-Ouest) sans l’atteindre, puis viser à gauche (Sud) la longue et fine barre rocheuse qui prolonge l’antécime de la Pointe Richardson.

Trouver le passage dans la barre, le plus haut sous l’antécime, afin de la traverser (escalade de niveau de III).

Rejoindre ensuite, la fine arête Nord de la Pointe Richardson (très souvent en neige) par des pentes raides, et suivre son fil jusqu’au sommet (3312m).

Panomara de la Pointe Richardson

La vue est splendide, notamment sur la face Nord des Bans et le Pic des Aupillous
.
Au Sud-Ouest le Sirac est omniprésent et la vue plongeante sur la Vallée du Valgaudemar est saisissante.

Au Nord, le Mont Gioberney est tout proche, et derrière lui émergent royalement Râteau (3809m), Meije (3983m), Barre des Écrins (4102m) et Pic Coolidge (3775m), entre autres...

Descente

Par le même itinéraire.

Option

Possibilité d’effectuer, dans la foulée, l’ascension du Mont Gioberney (3352m). Pour cela, rejoindre le Col du Gioberney et remonter l’arête Sud, le plus souvent à main gauche.

Compter 1h00 de plus en aller-retour (Richardson - col - Gioberney - col)

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]