Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando11893

Auteur : Piou04
Source : https://www.altituderando.com/rando11893

Contrairement au topo de deme69, la sortie est effectuée en 3 jours et demi avec un itinéraire un peu différent. On peut facilement réduire cette rando à 3 jours en évitant le passage au refuge du Viso le dernier soir et en redescendant directement au parking de l'Echalp.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Nous arrivons au parking de l’Echalp en fin d’après-midi et décidons d’y planter les tentes pour le premier bivouac.

Jour 1 : Parking de l’Echalp - "Petits Lacs".

Départ tardif vers 9h après un bon petit déjeuner !

Rive gauche du Guil, on prend le chemin qui va nous amener au petit belvédère du Viso (1er point de vue sur le géant local). C’est beaucoup plus agréable que la piste qui monte en rive droite et que nous serons amenés à prendre un peu plus haut de toute façon !

On arrive assez rapidement au grand belvédère du Viso où l’on prend à gauche en direction du col de la Traversette.

Après une belle et rude montée, on atteint le tunnel de la Traversette (environ 2.900m) aux alentours de midi, on le traverse et on s’installe pour la pause repas côté italien.
Puis on commence la descente en laissant à deux reprises le chemin qui part main gauche vers Pian del Ré.

On se dirige alors vers le refuge Giacoletti par un bel et agréable chemin en balcon.
Les meilleures choses ayant une fin, le chemin plonge légèrement au fond d’un vallon avant de remonter raidement jusqu’au refuge où on fait la pause boisson.

Passé le refuge, on repère plus bas deux petits lacs et on décide de s’y rendre pour planter le bivouac. Après quelques lacets, on quitte le chemin pour traverser à vue une zone de gros blocs. Arrivée aux lacs (altitude : environ 2500m) vers 17h30, montage des tentes, toilette dans les lacs, repas et sommeil bien mérité après cette belle et dure journée !

Bilan jour 1 : 15,2km - ascension : environ 1400m - descente : environ 720m.

Jour 2 : "Petits Lacs" - bivouac Forciolline.

Lever vers 7h avec le soleil. On "déshumidifie" le matériel pendant qu’on prend le petit-déj’. À quelques centaines de mètres, sur un gros névé, une famille chamois fait des galipettes !

On part de nouveau à vue en descendant un petit vallon qui va nous amener sur le chemin qui monte de Pian del Ré vers le refuge de Quintino Sella.

On contourne un beau petit lac vert (env 2300m) puis le chemin s’élève de manière régulière et finit par un long "replat" avant l’arrivée au col du Viso (2660m). Belle vue sur le Grand Lac du Viso et le refuge Quintino Sella.

On arrive rapidement au refuge ou l’on refait le plein d’eau. Puis descente vers le Grand Lac du Viso, on prend ensuite main droite en direction du Pas des Sagnettes.

Encore une montée un peu rude où l’on croise une première via ferrata qu’on laisse à main droite pour continuer le chemin. Un peu plus haut, cette fois pas d’alternative, la via ferrata devient obligatoire ! N’ayant aucun équipement, l’ascension va se faire en mode "terrain d’aventure" !

Je vais personnellement me régaler dans cette portion (malgré le sac à dos de 17/18kg !) en évitant le plus possible de toucher aux chaines et en escaladant le rocher.

Comme précisé dans le topo, ce passage doit être réservé aux personnes ne craignant pas le vide. Un équipement de sécurité (corde, baudrier) est vivement conseillé pour les personnes n’ayant pas l’habitude car on est ici dans le domaine de la rando alpine et non de la simple rando !

On arrive enfin au Pas des Sagnettes (2990m) pour une pause déjeuner bien méritée. La vue sur le Viso est magnifique !

Puis descente (pas agréable au début !) vers le bivouac Forciolline (2850m) qui est en train de se vider des derniers alpinistes ayant fait le sommet du Viso (dont un allemand qui venait d’effectuer sa 144ème ascension du "Seigneur de ces lieux" !!!).

Ce soir, pas de "corvée" de tente, après le décrassage dans le lac, on mange et on dort dedans !

Bilan jour 2 : 10,3km - ascension : environ 820m - descente : environ 490m.

Jour 3 : Bivouac Forciolline - Refuge du Viso.

Après un bon petit-déj’ dehors au soleil, on repart par le vallon Forciolline. Agréable au début, le chemin se transforme vite en une longue descente de blocs rocheux où l’on doit prêter attention car les risques de chute sont nombreux (mais pas exposés !).

On retrouve plus bas un peu plus de végétation, on rentre dans une forêt, on laisse main droite un chemin qui remonte, on cueille quelques myrtilles dans le sous-bois et on arrive à la jonction avec le chemin qui monte de Castello vers le refuge de Vallanta (croisement à environ 2310m).

On prend alors plein Nord cette magnifique vallée (avec des paysages de cartes postales !) jusqu’au refuge de Vallanta (2450m) qu’on atteint vers midi et demi. Repas au bord du lac.

On reprend ensuite l’ascension vers le col de Vallanta (2815m) par un beau chemin. Un petit névé barre encore le passage du col mais n’empêche nullement le passage. On bascule alors côté français.

Puis descente vers le Lac Lestio et petite remontée vers le refuge du Viso. On plante les tentes sur un replat herbeux au-dessus de ce dernier et on se fait plaisir en dégustant un bon tajine préparé par les gardiens !

Bilan jour 3 : 15,5km - ascension : env 870m - descente : environ 1175m.

Jour 4 : Refuge du Viso - Parking de l’Echalp.

Après le petit-déj’, très légère remontée pour retrouver le chemin qui, le premier jour, nous a amené au col de la Traversette, puis 1h30 de descente pour arriver aux voitures.

Bilan jour 4 : 7,45km - ascension : environ 10m - descente : environ 680m.

Bilan total : 48,5km. - Ascension/descente : 3100m.

Quelques commentaires :

Vous pouvez tout à fait faire le même itinéraire en séjournant dans les nombreux refuges qui bordent l’itinéraire. Cela vous permettra de voyager plus léger !

En parlant de poids, il faut vraiment que je me gendarme pour alléger le poids de mon sac à dos ; de retour à la maison, j’ai pesé mon sac de nourriture qui faisait encore 2,5kg !!!

À noter la différence d’orthographe : Vallanta en italien, Valante en français !

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]