Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Il Bastione (3047m)

Auteurs : Agarock , Gégé56 , Vertige66
Source : https://www.altituderando.com/Il-Bastione-3047m

Peu-être l'ascension la plus technique des "3000" situés sur la longue arête Sud de l'Argentera dans le "Parco Naturale Alpi Marittime", en Italie.

Accès

Rejoindre Saint Martin Vésubie dans les Alpes Maritimes
Traverser le village et à la sortie de celui-ci, prendre la route du Boréon en face.
Arrivé au lac du Boréon et devant le Grand Hôtel, continuer sur 200 mètres et tourner à gauche en direction du Col de Salèse.
Se garer un peu plus haut et sur la droite au niveau de la balise 370 (autre route bétonnée partant sur la droite.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Marche d’approche très longue depuis le Boréon (France) constituée d’un cheminement désagréable dans les éboulis.

Dénivelé de + de 1600 mètres à prendre en compte, très bonne condition physique exigée.

De nombreux pas de II à franchir sur l’arête Sud du Bastione avec contournement de quelques ressauts par la droite en début de parcours, et par la gauche sous le sommet.

Un pas de III+ délicat d’une hauteur de 15m constitué d’une dalle fissurée presque verticale à escalader (corde fixe en place).

Matériels :

Itinéraire

Plusieurs possibilités pour accéder à ce sommet :

L’ascension directe du Boréon

De la balise n°370, monter sur la route bitumée qui passe à gauche du gîte du Boréon, et rejoindre, par un bon sentier boisé les balises 371 puis 377 par le G.R52.

Laisser alors le GR52 à droite, et monter à gauche en direction de la Vacherie des Erps afin de rejoindre la balise 378.

De là, ignorer les sentiers balisés à droite et à gauche et emprunter le bon sentier en face (nord) afin remonter le Vallon des Erps par une zone boisée qui rejoint plus haut deux grands replats.

Ce sentier orienté plein nord, longe à main droite, l’immense barrière rocheuse constituée des Mont Pélago (2768m), de ses Caires Nègres (2745m) et de la Cime de Baisssette (2822m), il permet d’atteindre le Col Guilié (2639m) par lequel on pénètre en territoire italien.

Du col, monter légèrement Nord-Est afin de prendre la direction du Refuge Remondino et du Passo Brocan (panneaux).

Suivre alors, dans une orientation Nord, les grandes marques à la peinture rouge de nos amis italiens et les nombreux cairns présents sur le parcours qui longe une autre immense barrière rocheuse à main droite.

Il s’agit des contreforts des Cime Guilié (2999m), de Brocan (3054m), puis de celle du Bastione (3047m).

Rejoindre la bifurcation du Passo Del Brocan (panneaux) située en contrebas des deux dernières cimes citées et remonter la combe vers celui-ci, par de gros éboulis, mais avec de nombreuses traces à la peinture jaune.

Arrivé au Passo Brocan (2892m), remonter la bonne arête à gauche (Nord).

Certains ressauts au début de celle-ci se passent par la droite, jusqu’à l’altitude 2950m où l’on rejoint le passage "clé" de l’ascension : une dalle fissurée presque verticale d’une hauteur de 15 mètres et équipée d’une corde fixe (III+).
Celle-ci fixée à un relais au-dessus de l’obstacle.

Il faut d’abord désescalader environ 5 mètres avec prudence (II+) afin d’atteindre la brèche sous l’obstacle, puis grimper pour atteindre la fissure et la corde fixe (II+).

Le passage "clé" gravi, la suite reste sportive et nécessite plusieurs escalades exposées mais faciles (pas de II).

Contourner des ressauts infranchissables par la gauche (côté Ouest) et remonter vers la plateforme sommitale ornée d’une petite croix.

Le panorama au sommet offre immédiatement une vue splendide sur les cimes voisines : Di Nasta (3105m) et Del Baus (3067m),

Par temps clair, la Nasta n’arrive pas à cacher la Cime Sud de l’Argentera (3297m).

Au Sud la Cime de Brocan (3054m) est toute proche et le Mercantour français se dévoile allègrement avec entre autres, le Gélas, le Clapier et la Malédie.

Les lacs Del Chiotas à l’Est et Di Nasta au Nord ajoutent un bleu réconfortant à la couleur chromée de la roche du secteur.

Descente

Par le même itinéraire avec la descente en rappel quasi-obligatoire du passage "clé".

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]