Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando13574

Auteur : Pascal
Source : https://www.altituderando.com/rando13574

Une belle traversée de pointe en pointe dans la chaleur verdoyante du début de l'été. Un sympathique parcours décoré par de belles crêtes panoramiques et pimenté par quelques ressauts, qu'on terminera par une tentative, hélas infructueuse, d'un nouvel itinéraire vers la Pointe de Chalune.

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Il fait chaud ! Les alpages du début de l’été sont verdoyants et en fleurs, et il faut en profiter car avec la canicule, tout cela va faner rapidement.

Départ un peu avant 16h de Sommand pour cette belle boucle à faire et à refaire. On coupe droit dans l’herbe en direction du col de Cordon, et faire l’ascension de la Haute Pointe en suivant plus ou moins la crête, parcours sauvage et panoramique. Sommet vers 17h30, et la vue est belle malgré la brume de chaleur.

Là-bas, c’est maintenant la Pointe de Chavasse qui m’attend. Descente par le sentier en direction du col de Chavan, puis on suivra le fil de la crête en direction du couloir menant droit au sommet, qui d’ici semble abominablement raide. Mais il ne faut pas se laisser intimider. La petite sente qui le remonte facilite bien la progression en se faufilant astucieusement dans les ressauts les plus raides, et ça passe finalement sans difficultés. Attention tout de même, la glissade est interdite.

19h au sommet de la Pointe de Chavasse. Les voiles nuageux qui se sont invités semblent là pour durer, masquant l’éclat du soleil. Tant pis pour la lumière, la verdure est quand même belle, et en attendant, la chaleur assomme moins...

On délaisse le sentier habituel, sans grand intérêt, pour suivre la belle crête sud joliment herbeuse, en négociant un petit ressaut raide. Puis, direction le col de Vésinaz pour la dernière ascension du jour, la Pointe de Chalune.

On va profiter de ce jour pour tester un nouvel itinéraire, celui de la rampe sud-ouest, bien visible dans la face ouest et débouchant pas loin du sommet. De visu, cela semble passer, avec cependant une incertitude sur la praticabilité de quelques points précis.

On grimpe rapidement la sente du versant sud, qu’on quitte pour rejoindre le bas de la rampe, piolet à la main. Aucune trace ici. La première partie de la rampe, en bonne herbe, se remonte facilement, et l’entonnoir qui y fait suite se laisse bien traverser pour poursuivre la rampe. Cependant, après avoir parcouru une courte vire exposée derrière, on découvre un raide entonnoir coupant le traversée pour rejoindre la dernière partie de la rampe. Sans être abominablement raide, le terrain est un mixte de roche pourrie et de terre gravillonnée visiblement très piégeux et malsain. Si la traversée ne semble pas totalement impossible, c’est clairement un cran au-dessus de ce que je considère comme raisonnable. Demi-tour...

Redescente prudente de la rampe pour rattraper la sente du versant sud. Il est maintenant tard, mais le sommet n’est qu’à quelques dizaines de minutes, finissons rapidement l’ascension pour compléter le parcours, même si les voiles nuageux ont définitivement enterrer l’espoir de voir les lumières du coucher de soleil. Sommet vers 21h.

Retour tranquille à la nuit tombante par le col de Chalune, le Chalet Blanc, puis le long de la route de la Ramaz pour rejoindre Sommand. Fin de la balade vers 22h30.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]