Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Tour des belvédères du Teide, sentiers 11 et 12 Parc National du Teide / Tenerife

Auteur : Yann
Source : https://www.altituderando.com/Tour-des-belvederes-du-Teide-sentiers-11-et-12-Parc-National-du-Teide

Sentiers ô combien touristiques, mais la facilité d'accès par le téléphérique, les chemins aménagés et les vues offertes justifient la fréquentation. Et puis ce n'est pas tous les jours que l'on peut se promener à plus de 3500 m d'altitude.

Accès

Route TF-21 de la Caldeira, parking du téléphérique du Teide.
Montée en téléphérique.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Absolument aucune. Sentiers très aménagés et très touristiques. Le D+ de 250 m est pour l’ensemble, surtout le sentier 12.

Cependant, ne pas sous-estimer l’altitude (> 3500 m). Il peut faire froid à cette altitude. Même sous cette latitude, même en août, surtout si le vent est de la partie ... Une petite laine comme on dit, voire un bon coupe-vent, ne sont pas de trop. Ce ne sont pas les nombreux touristes frigorifiés qui diront le contraire. De plus, il n’y a pas d’ombre et pas d’eau sur le parcours !

Itinéraire

Sentier 11

De la plate-forme d’arrivée de la gare de téléphérique, le sentier 11 part sur la droite. Il passe devant un petit bâtiment derrière lequel se détache le sentier 10 (telesforo bravo) qui conduit au sommet du Teide (permis nécessaire et indispensable, voir note).

Le sentier 11, très aménagé, chemine à flanc à travers une belle coulée de lave, se faufile entre de gros blocs et parvient rapidement à l’intersection du sentier 7 qui monte du refuge d’Altavista. Il se termine peu après au "mirador de la Fortaleza", sur le nord est du Teide.

Vue extraordinaire sur la partie nord de l’île de Tenerife, la Caldeira et Gran Canaria dans le lointain. Remarquer entre l’intersection et le belvédère une belle fumerolle.

Revenir par le même chemin à la gare d’arrivée.

Sentier 12

De la gare du téléphérique, le sentier 12, également bien aménagé, part sur la gauche (direction ouest). Il descend presque constamment sur le flanc ouest du Teide, longeant des dépôts de soufre (avec l’odeur associée) et des laves de plusieurs couleurs.

Après quelques virages, il se termine au "mirador du Pico Viejo", qui offre vue plongeante sur le cratère de près de 800 m de diamètre du Pico Viejo (3135 m).

D’ici part le sentier n°9 (voir topo correspondant).

Noter en descendant les jolies Marguerites du Teide (Argyranthemum teneriffae), une astéracé endémique de Tenerife.

Revenir par le même chemin.

Notes

L’accès au sommet du Teide est restreint. Une autorisation est nécessaire et indispensable entre 9h00 et 17h00. On peut l’obtenir en ligne auprès de l’office de gestion des parcs nationaux espagnols (www.reservasparquesnacionales.es).

Une tranche horaire de 30 minutes vous sera accordée pendant laquelle vous devrez vous présenter au départ du sentier 10 menant au sommet. Tenez-en compte pour le téléphérique car il peut y avoir beaucoup d’attente dès 10h00 !

Le nombre de places est extrêmement limité, 200 par jour, dont une partie est réservée à des organismes privés qui monnayent un accompagnement au sommet... (l’inconvénient de ce système !) Autant vous dire qu’il faut s’y prendre (très) en avance ! Plusieurs mois en avance ! En gros je me suis fait avoir... dès début juin (2019) tout était complet jusqu’en septembre.

L’alternative, pour ceux qui en ont la possibilité, c’est de passer la nuit au refuge d’Altavista (https://www.volcanoteide.com/en/volcano_teide/hiking/altavista_mountain_refuge), gardé mais pas d’eau et pas de repas. C’est un refuge privé, non géré par le parc national... Il faut alors s’assurer d’avoir quitté le sommet avant 09h00. C’est largement faisable (à peine 2 h du sommet) mais cela implique une certaine logistique. La aussi réserver très à l’avance !!! Idem, refuge quasi complet quand je me suis intéressé à cette option vite abandonnée.

Ou alors peut être est-il possible de bivouaquer en route sur la caillasse (voir avec le Parc National ?)

Quant à partir du bas et avoir quitté le sommet avant 9h00... J’y ai songé. Mais il y a 8,3 km et 1500/1600 m de dénivelé quand même. Et le problème, c’est que le soleil en été aux Canaries se lève à 7h30. Donc tout se fait à la frontale et faut pas se perdre dans ce décor si propice. Option risquée quand même.

Conclusion : ben c’est raté pour le sommet...

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]