Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Aiguille des Veis (3024m) par le col de la Forclaz

Auteur : Marcadau
Source : https://www.altituderando.com/Aiguille-des-Veis-3024m-par-le-col-de-la-Forclaz

L'Aiguille des Veis couronne le splendide et méconnu vallon des Rousses, que bordent avec fierté les Aiguilles de l'Ermite, le Mont de Fourclaz, la Pointe du Lac Sans Fond et l'Aiguille de Beaupré. Elle offre une vue émerveillée sur le massif du Mont Blanc.

Accès

De Bourg-Saint-Maurice, emprunter la route du col du Petit Saint Bernard (D1090).
Stationner sur le parking de la Baraque des Douaniers, environ 2km avant le col.

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Du parking de la Cabane des Douaniers, gagner par la route le point de départ de l’itinéraire balisé du col de la Forclaz, qui prend d’abord la forme d’une piste, sur environ 1,5km.

Au bout de cette piste, prendre le sentier de gauche (celui de droite conduit au Lac sans Fond -panneaux indicateurs). Il est par endroit assez défoncé en raison du passage de troupeaux, mais reste facile à suivre.

Dépasser le lieudit "La Parcière", indiqué par un panonceau (2340m). Peu après, on débouche sur un large chemin, qu’il faut traverser pour s’élever droit dans les pentes herbeuses (Attention : à cet endroit, le poteau indicateur est démantelé, et il peut en résulter, les plaques indicatrices étant au sol, une petite ambiguïté quant à la direction à suivre).

On arrive ainsi au col de la Forclaz (2525m), que domine l’Aiguille du Clapet, et en contrebas duquel se trouvent une croix et une plaque à la mémoire de deux soldats, anciens élèves des Arts et Métiers, tombés au champ d’honneur le 8 septembre 1944.

La descente du versant nord-ouest du col de la Forclaz, très raide, s’effectue par un sentier assez discret qui, après d’innombrables lacets, atteint le Plan de Beaupré (2120m), d’où l’on repère sans peine, sur sa droite (nord-est) la large entrée du vallon des Rousses.

Là débute le hors sentier.

Entamer la remontée de ce vallon se maintenant en rive gauche du torrent de Beaupré et en recherchant, dans les croupes herbeuses, les pentes les moins raides.

On passe à proximité du joli petit lac des Rousses puis d’un laquet (2508m) au delà duquel l’ambiance devient totalement minérale (vague sente intermittente et quelques cairns).

Vers 2600m, alors qu’on atteint un replat, le vallon se rétrécit et se réoriente vers le nord-ouest. Rester alors en fond de thalweg, occupé par un long névé qui y facilite la progression.

Le col des Rousses est bientôt en vue. Pour y accéder, contourner par la gauche son épaule rocheuse et le pierrier sous-jacent. Une sente s’élève en lacets dans les pentes schisteuses, mais il est possible également de grimper directement dans les blocs clairs, bien stables, en bordure de l’épaule (photo 19).

L’arrivée au col, avec sa vue sur le Mont Blanc, est tout à fait saisissante.

Du col, il ne reste plus qu’à gravir la large crête est de l’Aiguille des Veis, par une sente aisément repérable et qui ne présente aucune difficulté.

Du sommet, la vue est à couper le souffle : Aiguille des Glaciers, Tré la Tête, Mont Blanc, Dent du géant, Grandes Jorasses, Grand Combin, Cervin, etc...

Descente par le même itinéraire... Et donc, remontée (un peu fastidieuse, il faut en convenir !) du col de la Forclaz.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]