Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pic de l’Herpie (3012m) en boucle par la Tête du Serre (2316m), l’arête de l’Herpie et la combe Charbonnière

Auteurs : Agarock , Delphine
Source : https://www.altituderando.com/Pic-de-l-Herpie-3012m-en-boucle-par-la-Tete-du-Serre-2316m-l-arete-de-l-Herpie

Sommet situé dans un secteur "ravagé" par les installations de la station de ski de l'Alpe d'Huez, qui, néanmoins, peut s'atteindre par une magnifique arête effilée, et par laquelle il est possible de réaliser, finalement, une très belle boucle.

Accès

Dans le département de l’Isère, rejoindre la station de ski de l’Alpe d’Huez, partir à droite en direction de son altiport. Poursuivre la petite route, un peu abîmée, en direction du col de Sarenne. Se garer au bord de la route (en serrant bien) vers l’altitude 1760m, et repérer un petit panneau indiquant un sentier balisé (Rampes des Mules). qui monte plein est, et qui est situé sous la tête du Serre (2316m).

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Raides montées herbeuses pour atteindre la tête du Serre.

Arête sud de l’Herpie très étroite sur la fin de parcours : vertige absolument proscrit.

Quelques petits ressauts à contourner, sans que cela soit très technique.

Descente raide dans gros pierrier sur une trace qui se perd assez facilement : avoir l’habitude de s’orienter dans ce genre de terrain.

Itinéraire

Du petit panneau jaune, remonter le bon sentier qui débute de façon très raide vers l’est.

Il bifurque ensuite vers le nord-ouest sur la "Rampe des Mules" qui contourne par la gauche la base de la Tête du Serre.

Vers l’altitude approximative de 2000m, et quand le terrain parait dégagé de toute barre rocheuse sur la face ouest de la Tête du Serre, laisser le sentier balisé qui monte en direction de l’auberge d’alpage située au pied de la combe Charbonnière, et monter droit dans la pente herbeuse (est).

300 mètres et quelques de dénivelé plus haut, rejoindre la Tête du Serre (2316m) équipée d’un panneau solaire et de bouteilles... de gaz ?! (C’est pour la station...)

La suite est simple : remonter la crête ornée d’un certain nombre d’enneigeurs sur son flanc gauche.

Celle-ci est large et herbeuse au début, puis devient plus minérale et plus raide à l’approche de la pointe 2675 qui cache le reste de l’arête de l’Herpie.

Arrivé sur cette pointe, le panorama au nord, devient soudainement sublime et un peu effrayant en même temps, puisque l’arête effilée de l’Herpie se dévoile généreusement.

Poursuive prudemment sur cette arête presque dépourvue de ressaut, mais qui se fait de plus en plus étroite.

On croit être arrivé quand on pose le pied sur le point coté 2990, mais il n’en est rien !

Il faut descendre légèrement et viser l’autre cairn... Oui, celui tout au fond qui est le réel sommet de l’Herpie (3012m).

La suite de l’arête n’est pas plus difficile techniquement, mais toujours aussi étroite et "gazeuse".

Le sommet de l’Herpie est orné d’un modeste cairn et s’arête assez brusquement face à une large brèche située sous les deux antécimes du Pic Blanc.

Descente :

Faire marche arrière sur l’arête de l’Herpie vers le sud, passer la pointe 2990, puis quelques mètres plus loin, repérer une trace dans les éboulis de la face ouest qui descend à droite.

Suivre tant bien que mal cette trace qui se perd dans la "caillasse" à quelques reprises.

La sortie de ce pierrier est située face aux deux petits lacs du télésiège du Lièvre Blanc que l’on repère aisément en contrebas (avoir la carte IGN sur soi, permet de les repérer) et juste au sud du point coté 2723.

Sorti de cet infâme pierrier, récupérer alors le sentier balisé de la combe Charbonnière à l’altitude 2593m, et suivre la direction de la mine de l’Herpie (panneaux).

Descendre la très jolie combe Charbonnière où est situé un énorme bloc et rejoindre l’auberge en contrebas.

La contourner par la gauche, emprunter un bout de la piste qui descend à l’Alpe d’Huez, et bifurquer à gauche à l’altitude 2209m en direction de la "Rampe des Mules" (panneaux).

Le sentier permet de boucler la boucle et de rejoindre l’emplacement du départ de cette randonnée.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]