Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Aiguille de la Grande Sassière (3747m) par l’arête Est

Auteur : David.C
Source : https://www.altituderando.com/Aiguille-de-la-Grande-Sassiere-3747m-par-l-arete-Est

Voici une autre manière d'aborder ce sommet : par une très belle course d'arête (plus de 4km) entre la Pointe de la Traversière (3338m) et la Grande Sassière. La difficulté est évidemment tout autre que la classique voie normale car on rencontre tout type de terrain : glace, arête vertigineuse, escalade dans du rocher "pourri"...Les paysages tout au long de cette course sont variés et à couper le souffle avec un panorama qui va du Viso au Mont Blanc en passant par le Cervin. On découvre également de beaux espaces glaciaires : Rhêmes-Golette, Gliairetta...

Accès

Entre Tignes et Val d’Isère, prendre la route jusqu’au parking du Saut (2300m).

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Cotation alpinisme : III/PD. Course longue et très engagée. Pour ma part, j’ai trouvé cette course légèrement sous-cotée par rapport à certaines autres, pour plusieurs raisons (même si les conditions du jour font évoluer la difficulté) :

Heureusement ces passages sont relativement courts, mais le temps indiqué sur certains topos pour l’arête donne 3h. Pour notre part nous y avons plutôt passé 5h.

Itinéraire

Gravir la pointe de la Traversière par le glacier de Rhêmes-Golette (3338m, 4h). C’est une très belle course à faire à la journée (1/F). L’itinéraire est décrit ici (topo d’Alexandre).

Redescendre ensuite coté ouest sur le glacier de Gliairetta et le traverser à l’horizontale, pour retrouver l’arête au point coté 3248m. Ce passage est compliqué et peut prendre du temps.

La suivre au mieux, parfois versant nord, le plus souvent versant sud, puis commencer à remonter vers la Grande Sassière (plus raide à la fin).

Au point 3602m, rejoindre la pyramide sommitale, l’aborder par un couloir, puis continuer dans des gradins et des ressauts jusqu’au sommet. Passages de deuxième degré, orientation difficile dans le bastion sommital.

Descente

La descente s’effectue ensuite par la voie normale de l’arête ouest.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]