Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Pointe Percée (2750m) par Les Troncs

Auteur : Capitaine_BenA
Source : https://www.altituderando.com/Pointe-Percee-2750m-par-Les-Troncs

Il s'agit d'une variante à l'ascension de la Pointe Percée par le Col des Annes (que j'avais déjà réalisée par deux fois), partant un peu plus bas, et avec un dénivelé plus important (1500m D+). Les itinéraires se rejoignent en dessous du refuge de la Pointe Percée.

Accès

Au Grand Bornand, prendre la direction de la Vallée du Bouchet, jusqu’au golf des Plans.

A cet endroit, prendre en droite en direction de Lormay, traverser la forêt, passer Lormay et le village des Troncs.

Au bout de la route, on arrive à un parking, avec le départ d’un chemin qui indique le Refuge de la Pointe Percée.

Itinéraire

Descriptif

Au bout du parking des Troncs (1277m), prendre le chemin qui indique le refuge de la Pointe Percée à 2h50 (normalement, on va plus vite). La sente serpente un petit moment dans la forêt, et passe deux ruisseaux.

On atteint un chemin carrossable, prendre à gauche, comme indiqué : léger faux plat descendant. À l’épingle, prendre le sentier qui monte le long du torrent, dans les alpages.

Prendre à droite au croisement. On atteint alors le Planet (1666m). Comme indiqué, on suit le sentier qui monte le long de la ferme (Ne pas prendre à gauche). La pente s’accentue, on passe rapidement entre les barres, et l’on peut s’aider avec les mains.

Continuer ensuite le sentier qui atteint progressivement les Lapiaz, avec une belle vue sur la vallée du Bouchet, les combes des Aravis, ou La Tournette.

On croise au bout d’un moment le sentier qui vient du Col des Annes, et l’on peut monter jusqu’au refuge de la Pointe Percée (2164m).

À partir de là, prendre la direction de la Pointe Percée dans les Lapiaz, en suivant bien les marques rouges (les vertes montent au col des Verts).

On atteint au bout d’un moment un pierrier, que l’on monte en partie, puis que l’on traverse, le cas échéant en passant sur le névé.

Une fois le pierrier traversé, il faut alors s’élever dans les roches, il y a quelques ressauts, mais pas bien méchants.

Les traces rouges nous font monter sous la pointe, c’est un peu plus aérien avant d’atteindre l’arrête (on rejoint alors l’itinéraire de Sallanches). Reste à longer l’arête sommitale.

À la croix, on est au sommet, il y a pas mal de place, mais souvent beaucoup de vent. On peut tranquillement contempler le panorama à 360°.

Pour la descente, prendre le même itinéraire (en restant vigilant aux traces rouges).

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]