Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Mont Cima (878m), Croix de Cuor (744m), Vieil Aspremont (816m)

Auteur : afkalizebone
Source : https://www.altituderando.com/La-Cima-878m-Croix-de-Cuor-744m-Vieil-Aspremont-816m

C'est pas du jeu que de proposer une sortie qui part quasiment du pas de sa porte ; pourtant, cette balade n'a pas à rougir de son modeste dénivelé et de sa proximité avec la -relative- civilisation : vue sur la mer et les montagnes, tour plus ou moins long selon les étapes choisies, et même une escale par une petite grotte sont au programme... suivez le guide !

Accès

En arrivant de Nice par la RD6202 (plaine du Var) : prendre au rond-point la direction de Castagniers par la RD614. Après le village, dans un virage en épingle, prendre la RD14 direction Aspremont. En arrivant au village au niveau de la Place Saint-Claude, un choix de routes s’offre à vous (la petite chapelle des Pénitents se trouve alors dans la courbe sur votre gauche) : la première route au niveau de la pharmacie mène au vieux village (cul de sac), la seconde permet de gagner les collines niçoises (St Roman de Bellet, Magnan). Prendre la route de gauche et juste après le bar-restaurant sur la droite, garer son véhicule sur le parking en léger contrebas.

Itinéraire

La balade en quelques chiffres :

Le parcours :

Partir donc du Village depuis la Chapelle des Pénitents. Le GR5 suit ici la route qui monte. La mairie est sur notre gauche. Dans un virage passer par le bout de route bloqué pour les véhicules par 2 arceaux métalliques et monter jusqu’à la placette des Sallettes et la chapelle qui la borde. Cet endroit offre déjà un beau panorama sur la plaine du Var. Continuer à prendre la route montante face à la placette, toujours en suivant le balisage du GR5. Sur la droite, emprunter la courte montée par un chemin encombré de pierres et de marches d’escaliers éboulées.

On retrouve une portion de route que l’on quitte presque aussitôt pour grimper sur le sentier qui monte sur la droite (c’est toujours le GR5). On arrive ainsi à la piste forestière. Les étapes qui suivent peuvent être effectuées dans n’importe quel ordre, voire être évitées, à vous de voir selon vos envies :

1 - Le Vieil Aspremont

Au niveau de la barrière verte de la piste forestière, partir sur la gauche. Trouver un sentier peu évident qui monte à travers ce petit bout de maquis. Pour vous aider, il reste un balisage de rectangles jaunes qu’il faut chercher, et il y a parfois des symboles de tour crénelée dessinés sur les pierres. Vous aurez sur votre droite une ligne électrique enterrée dont on retrouve la ligne bosselée de béton en arrivant aux premières habitations en ruine. A vous de "errer" parmi les anciennes bâtisses du village, passer sous l’arche qui domine la vallée du Var, et vous croire un peu comme au temps des chevaliers, ce site n’étant plus habité depuis l’an 1426.

Pour la descente, 2 itinéraires sont possibles : soit en rebroussant chemin et en retrouvant la piste (ou peut prendre indifféremment la piste Est ou Ouest, selon que l’on veuille se rendre vers la Croix de Cuor ou vers la Cima), soit par un cheminement beaucoup moins évident à travers les blocs de rochers et la végétation en suivant la crête en restant sur le versant à main gauche dans une direction Nord-Nord-Est, jusqu’à rejoindre le sentier entre le replat de l’Eurier et la Croix de Cuor. Il faudra peut-être s’aider un peu des mains sur certains passages et se faufiler dans la végétation mais ce n’est pas un itinéraire exposé. Dans les 2 cas, lorsque l’on atteint le sentier, poursuivre soit vers l’Ouest pour gagner la Croix de Cuor, soit vers l’Est pour rejoindre la Cima.

2 - La Croix de Cuor

Depuis la parcelle de terrain plat et les bergeries, monter par le sentier marqué par une balise sans numéro. Il s’agit d’effectuer un court aller-retour, mais le panorama depuis la croix est très sympa et une table d’orientation en 3 parties permet de repérer les sommets environnants. Retour vers les bergeries pour l’étape suivante...

3 - La Cima

Pour l’accès à La Cima :

Suivre ensuite la piste forestière qui contourne le Mont Cima par l’Ouest. Plutôt que de gagner le sommet en aller-retour, je vous propose une boucle : Suivre la piste sans prendre le sentier qui monte par le versant Sud. Après une courte montée, obliquer et prendre le petit sentier de niveau qui part sur la droite. On le suit jusqu’à se retrouver sur le versant Nord de la Cima. Suivre le chemin qui grimpe à travers les arbres pour gagner pour une courte mais assez raide montée le sommet. Ici aussi, vous trouverez une table d’orientation en triptyque avec une vue panoramique légèrement différente car s’ouvrant plus à l’Est vers le Mercantour et l’Italie.
La descente peut s’effectuer par le sentier plein Sud ignoré à l’aller, jusqu’à rejoindre le replat de l’Eurier.

4 - La grotte

Bon, cela n’a rien d’une excursion dans les entrailles de la terre, mais c’est une sympathique curiosité qui vaut bien un petit détour. Lorsque vous empruntez la piste forestière à partir de la barrière verte sur le versant Est, lorsque vous passez presque à l’aplomb des ruines du Vieil Aspremont, repérez sur votre gauche un sentier non balisé qui part dans les broussailles (non loin d’un pylône à haute tension). Le chemin fait un virage et vous voilà rapidement devant l’entrée de ce que la carte IGN repère d’un point noir qui signale une "excavation souterraine" à l’altitude côtée 681.

Quelques liens

Il est vrai qu’habitant ce village, je ne peux qu’être partial en vous en recommandant la visite... Mais au vu des nombreux touristes qui viennent le visiter et le photographier à la belle saison, il doit bien mériter un petit détour ! Ruelles parsemées de nombreux escaliers, vieilles maisons disposées en cercles concentriques, fontaine et vieux lavoir, chapelles...
Pour obtenir quelques infos supplémentaires, voici plusieurs liens :

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]