Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

La Pointe de Miribel (1581m), en boucle par Plaine Joux

Auteur : Pascal
Source : https://www.altituderando.com/La-Pointe-de-Miribel-1581m-en-boucle-par-Plaine-Joux

La Pointe de Miribel est un sommet central du petit chaînon s'étalant de la Pointe des Brasses à la montagne d'Hirmentaz, contrefort ouest du massif du Chablais. Il offre des objectifs faciles pour des randonnées plutôt courtes, tout en récompensant de panoramas s'étalant du lac Léman aux monts du Chablais.

Accès

La Roche-sur-Foron ou Bonne - Viuz-en-Sallaz - Bogève - Col de Plaine Joux, parking au départ des pistes de ski nordique.

Itinéraire

Accessible l’été depuis Ajon en une courte promenade familiale, la Pointe de Miribel offre l’hiver un joli objectif de randonnée praticable en toutes conditions, souvent envisageable comme objectif de repli en cas de mauvaise météo. Plutôt qu’un simple et rapide aller-retour du versant sud par Ajon, on propose d’aborder ce sommet par son versant nord depuis Combasseran, après avoir traversé le versant ouest de hameau en hameau, réalisant une boucle variée et vallonnée adaptée aussi bien à la raquette qu’au ski de rando nordique.

Conditions

Praticable en toutes saisons, et par pratiquement toutes conditions. La traversée par l’ouest se fait par une route partiellement goudronnée non déneigée l’hiver et des larges chemins. La montée du versant nord de la Pointe de Miribel se fait par des prairies et une courte crête comprenant quelques courtes sections un peu raides. La descente par Ajon se fait par de larges alpages très parcourus.

Ascension

Du parking de Plaine Joux, prendre vers le nord la route qui monte vers Ajon, puis rapidement dans une épingle bifurquer vers celle qui descend à gauche vers la Fully, puis celle à droite sur celle qui remonte vers Replan (possibilité de couper par le champ à droite pour éviter de trop descendre). La route, non déneigée l’hiver, est carrossable en été.

De Replan, ceux qui veulent faire court peuvent suivre le sentier qui monte rapidement à la Pointe de Miribel par la Tête des Cudres et la crête nord-ouest. Les autres poursuivront vers le nord le chemin plus ou moins horizontal vers Combasseran. De là, remonter sur la colline dégagée en direction de la large cuvette qui se trouve derrière (petit marécage l’été). On peut également atteindre cette cuvette en poursuivant le chemin descendant et en remontant vers le sud le large vallon devant le col du Creux.

De la cuvette, on remonte vers le sud-est les pentes en direction de la crête nord partiellement boisée par une petite trouée moins raide. Cette crête se remonte ensuite facilement, et après un petit ressaut un peu plus raide, des pentes dégagées faciles mènent au sommet. Joli panorama par temps clair.

Descente

La Pointe de Miribel est le sommet d’un petit chemin de croix partant du replat au sud. Descendre vers ce replat soit par un petit couloir, soit par un chemin plus facile plus à l’est. De là, on pourra tracer à loisir dans les grandes pentes en direction d’Ajon. On rejoindra le parking en suivant la route, ou alors au choix au gré des envies dans le large vallon dégagé dominant Plaine Joux.

Détails de la sortie

Mi-mars 2013. Bise noire sur le Léman, mais relativement beau temps ailleurs, bien que le vent du nord glacial accroche des nuages à tous les sommets d’altitude... Le moyen de se bouger un peu l’après-midi ?

La Pointe de Miribel est un des rares sommets pas trop accroché à l’heure de mon départ. Et c’est parti pour une petite balade à skis de rando nordique sur ce sommet débonnaire. Pour ajouter un peu d’intérêt à la ballade, j’improvise cette boucle...

Départ à 14h de Plaine Joux par un vent du nord glacial à décorner les bœufs sur une neige totalement béton, le peu de poudreuse qui restait ayant été soufflée... Cependant, le parcours à relativement basse altitude et entouré de forêt était joli, et s’est fait dans de bonnes conditions.

Remontée du vallon puis sur la crête nord, un peu pénible à cause des skis qui avaient du mal à accrocher sur les dévers gelés. Pause à l’abri sur la crête avant d’aller affronter le vent du sommet...

Jolie vue en haut, parfois temporairement bouchée par un gros nuage et une averse de neige que le vent charriait rapidement. Descente olé-olé en zigzagant sur la glace, puis quelques pérégrinations touristiques sur les collines autour d’Ajon à la faveur d’une large éclaircie...

Retour à 17h, après une journée en fin de compte plutôt belle, sans regretter mon choix car visiblement aucun sommet plus élevé n’a réussi à échapper aux nuages...

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]