Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Dent d’Arclusaz (2041m) par le Col d’Arclusaz

Auteur : Dyn’s
Source : https://www.altituderando.com/Dent-d-Arclusaz-2041m-par-le-Col-d-Arclusaz

Voici un accès plus sauvage pour atteindre la Dent d'Arclusaz bien moins fréquenté que le versant ouest par le col du Frêne. Légèrement différent de la directe par la face 'est', cet itinéraire, parcourant le célèbre val perché de l'Arclusaz, suit la crête à partir du col éponyme, dévoile une vue époustouflante sur les énormes ressauts sommitaux, chemine en hors sentier dans ce raide versant 'est' puis rejoint "la directe" sous le sommet. La descente tout aussi trépidante, également hors sentier, parcourt la crête entre le col de Cochette et le chalets des Arbets et ramène dans le paisible vallon de l'Arclusaz.

Accès

De Chambéry suivre la direction Massif des Bauges, au Châtelard, suivre la Compôte en Bauges, puis Ecole en Bauges. Prendre en direction de l’Arclusaz jusqu’au parking des Arolles.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3432OT Massif des Bauges

Altitudes :

Dénivelé total : 1126m
Temps de montée : 4h00

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

Vers le col d’Arclusaz

Départ du parking des Arolles (915m), prendre la piste en direction du col d’Arclusaz, indiqué en 3h30 (faisable en 2h à bonne allure).

Le chemin commence dans les bois puis débouche dans le grand val perché d’Arclusaz.

On passe successivement le chalet du Praz (1405m) et le chalet des Arbets (1530m).

On quitte la piste pour un sentier qui continue jusqu’au col d’Arclusaz (1770m).

L’ascension hors-sentier de la dent d’Arclusaz

Du col, suivre une sente sur la droite, ce chemin se perd plus ou moins jusqu’en haut de la crête en contre-bas de la Dent d’Arclusaz.

De là pour atteindre la croix sommitale, il faut partir entre les rochers et les buissons à l’horizontal pour passer en dessous des trois énormes ressauts jusqu’au sommet.

Continuer donc à l’horizontal jusque sous la croix puis grimper en sa direction par un petit couloir. La grimpette nécessite l’aide des mains.

Descente

Retour par le col de Cochette (1955m), puis descendre à côté de la faille vers l’intérieur de la combe d’Arclusaz, puis suivre l’arête qui sépare le Barandier (sur la gauche) de la Cochette (sur la droite).

On passe juste au dessus des chalets des Arbets puis on rejoint la piste en direction du chalet du Praz puis du parking des Arolles.

Détails :

Réalisé seul le 15 juin 2013.

Départ du parking des Arolles vers 9h15, je mets en marche sur la large piste dans les bois. On peut dire que le début n’est pas rude ! Puis, je sors des bois pour déboucher en bas du vallon vers 10h00. Le cadre de la montée est superbe dans cette grande combe, avec à droite l’objectif : la Dent d’Arclusaz.

Je passe le chalet du Praz à 10h30, puis le chalet des Arbets, 20 minutes plus tard. Col d’Arclusaz atteint vers 11h15. Petite pause pour profiter de la vue avant de se remettre en marche sur un petit sentier qui se perd de temps en temps. J’évolue dans des touffes d’herbes parmi de petits rochers en pentes assez soutenues.

J’arrive finalement à crête avec vue sur le coté du Colombier, je continue en direction de la Dent d’Arclusaz. Les énormes ressauts s’imposent devant moi, je vais devoir continuer à l’horizontal pour les éviter. La pente se fait de plus en plus forte, la démarche se fait plus lente.

Puis j’arrive dans l’alignement de la croix, une centaine de mètres plus bas. Je monte directement dans la pente en m’aidant des mains, puis je suis un petit couloir qui débouche juste sous la croix. J’arrive au sommet vers 13h30. Bonne pause pour profiter de la magnifique vue de la Dent.

C’est reparti par le petit sentier jusqu’au col de Cochette. Le chemin continue vers la gauche vers le col du Potat. Mais vers l’intérieur du vallon, pas de chemin... Je continue donc en hors-piste, la pente est forte donc j’y vais tranquillement.

Je finis par arriver à petit replat après avoir suivi une faille. Petite pause au dessus du chalet des Arbets avant de continuer la dernière partie de la crête (qui sépare la partie Cochette de la partie Barandier). Je rejoins la piste vers 15h30 puis retour tranquille au parking des Arolles à 17h00.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]