Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Cime de la Valette (2858m) et Mont Péaiaux (2958m) par le col de la Croix de Fer

Auteur : David.C
Source : https://www.altituderando.com/Cime-de-la-Valette-2858m-et-Mont-Peaiaux-2958m-par-le-col-de-la-Croix-de-Fer

Cette randonnée permet (entre autres) de contempler le glacier de Saint-Sorlin. C'est un paysage glaciaire superbe, en même temps c'est un paysage désolant pour ceux qui l'ont connu ne serais ce que dans les années 2000.

Accès

De la Maurienne ou de la vallée de l’Eau d’Olle et le col du Glandon, rejoindre le col de la Croix de Fer (parking à 2064m).

Itinéraire

Présentation de la randonnée :

Randonnée du 6 octobre 2016.

La cime de la Valette est un remarquable belvédère sur une partie des Alpes françaises. La vue porte très loin : du Mont Blanc au Mont Viso. Plus proche se trouve le massif des Ecrins et tout le pays Arvan (Grand Agnelin, Pic du Mas de la Grave, Aiguilles d’Arves). Pour cette raison il serait dommage de rester au pied du glacier de Saint-Sorlin même si le paysage de haute montagne est superbe.

La fîn de l’ascension jusqu’à la Cime de la Valette se déroule hors sentier mais sans difficulté. Pour Accéder au Mont Péaiaux c’est légèrement plus délicat et plus vertigineux. On aboutit alors au début de la Crête nord du Grand Sauvage.

Le glacier de Saint-sorlin subit évidemment les effets du rechauffement climatique. Quelques chiffres sur celui-ci : il ferait encore environ 3km2, de 30 à 70m d’épaisseur, il s’étend de 3460m à environ 2700m. D’après certaines études, il pourrait avoir disparu aux alentours de 2060. Il a perdu environ 3m d’épaisseur en 2015.
Le front est inquiétant car très plat.

Renseignements pratiques

Description de l’itinéraire :

Pour le refuge, suivre le sentier balisé au départ du col de la Croix de Fer. Il s’élève en lacets jusque vers 2500m avant de redescendre légèrement jusqu’au refuge (2430m).

Continuer ensuite sur la longue partie plane au bord des lacs, rive gauche. On passe le lac Bramant, le lac Blanc puis la perte tournant pour arriver au pied du glacier vers 2700m.

Traverser ensuite au mieux devant le front du glacier sur la moraine pour se retrouver directement à l’aplomb du col de la Valette. Cette traversée est fastidieuse car il y a de nombreux torrents de fonte à franchir, des roches moutonnées. Une bonne lecture du terrain est indispensable.

Remonter ensuite la raide pente en éboulis sur environ 130m de dénivelé. Du col de la Valette une sente permet encore de prendre de la hauteur jusqu’au Mont Péaiaux.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]