Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Les Agards (2556m) en course de printemps

Auteur : Dyn’s
Source : https://www.altituderando.com/Les-Agards-2556m-en-course-de-printemps

Les Agards sont un sommet dévoluard méconnu et rarement fréquenté, il est blotti entre la magnifique face sud de l'Obiou et l'austère face nord de la Tête de Lapras, et il est séparé de la Tête de la Cavale par le sauvage col de la Fuvelle. Préférable au printemps en neige pour éviter les raides pierriers, l'ascension est longue et s'apparente à une course d'alpinisme.

Accès

De Grenoble, de Gap ou de Veynes, prendre en direction du Dévoluy, rejoindre Saint-Disdier par la D 937.

À la principale intersection, prendre la petite route de la D 117 en direction de Truchières, après trois lacets, prendre à droite direction le Mas.

Parking à l’entrée du hameau.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure

Altitudes :

Dénivelé total : 1650m
Temps de montée : 4h30/5h

Précisions sur la difficulté

Recommandations :

Difficultés :

Itinéraire

Présentation de la course

Les Agards se situent au nord de la grande barrière occidentale du Dévoluy, c’est un sommet isolé bien qu’il soit proche de l’Obiou.

L’itinéraire remonte les alpages du hameau, puis le vallon du Mas jusqu’au col de Lapras. La partie supérieure franchit la dépression de la combe de la Prison pour atteindre le col de la Fuvelle avant de remonter au sommet des Agards.

Cette partie supérieure de l’itinéraire est en grande partie composée de pierriers, c’est pourquoi ce parcours est préférable à réaliser au printemps avec de la neige permettant ainsi d’éviter les fastidieuses pentes d’éboulis.

Vers la Pierre Baudinard

Du parking du Mas, traverser le petit hameau, et prendre la piste balisée sur la gauche. On remonte alors quelques passages en dalle, puis on rejoint la piste parmi les alpages.

À l’intersection cotée 1485m, suivre en direction de Pierre Loisel et Pierre Baudinard (pancarte). Continuer jusqu’à cette dernière.

Le vallon du Mas et le col de Lapras

Remonter les pentes plein ouest pour atteindre le verrou du vallon du Mas et plonger pour atteindre le grand replat au pied du vallon.

Repérer une sente discrète qui remonte la partie inférieure du vallon jusqu’à surplomber la dépression de la cote 2048m.

Descendre vers un grand cairn qui indique le chemin, repérer une trace dans le pierrier qui s’infléchit sud-ouest, la suivre, puis contourner la grosse croupe rocheuse, issue du replat coté 2379m sous la Tête de Lapras, par des petits gradins caillouteux.

On débouche alors dans la partie supérieure du vallon du Mas, continuer sur une trace qui s’élève dans un dévers herbeux surplombant une petite combe d’éboulis. (On peut éventuellement remonter cette dernière facilement si elle est enneigée).

Suivre plein nord-ouest une section plane légèrement vallonnée en direction du col de Lapras.

Les Agards s’imposent dorénavant dans le décor au côté de l’impressionnante Cavale. L’Obiou pointe son sommet, mais sa grande face sud est encore occultée par les Agards, on ne peut qu’imaginer la vue sensationnelle qu’en délivrera le sommet...

La combe de la Prison et le col de la Fuvelle

Plonger plein nord par une raide pente dans la combe de la Prison, puis remonter en face, toujours par une raide pente, pour atteindre le col de la Fuvelle entre la Tête de la Cavale à l’ouest et les Agards à l’est.

L’arrivée au col de la Fuvelle est magique, un bout du monde dans ces montagnes dévoluardes...

À noter que les 150m de dénivelé de descente dans la combe de la Prison seront à remonter au retour.

Le sommet des Agards

Du col de la Fuvelle, on peut monter directement par la pente directement à droite avec un court passage plus étroit entre la barre rocheuse centrale du versant ouest et une autre, ou aller chercher les pentes à gauche de la barre rocheuse centrale. Dans les deux cas, la première partie de la pente est raide (40/45° par endroit) puis se désaccentue sous la crête sommitale dont le point culminant s’atteint sans grandes difficultés.

Un belvédère incroyable sur certaines parois les plus imposantes du massif... Sous le sommet, se trouve un petit promontoire, on ne peut être plus proche et idéalement placé pour contempler la gigantesque face sud du donjon dévoluard...

Retour

Par le même itinéraire.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]