Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

rando9693

Auteur : Bryce38
Source : https://www.altituderando.com/rando9693

Une sortie mal engagée au départ, le ciel étant bouché partout, j'ai failli annuler. Finalement les prévisions météo ont eu raison et j'ai pu faire le sommet en boucle comme prévu. Une belle surprise !

Accès

Non renseigné

Itinéraire

Ma première sortie postée sur ce site pour tester le travail fait par les administrateurs cet été !

J’ai choisi cette randonnée un peu à la dernière minute : j’avais envie d’une sortie alpine avec des lacs et pas trop loin de chez moi. Bon, un sommet classique de Belledonne que je n’ai jamais fait, ça me va bien.

La météo n’est que moyennement engageante au départ : beaucoup de nuages, mais j’étais prévenu. Je me réserve encore le droit d’annuler si ça ne se dégage pas.

Je bombe dans la montée par la piste et les lacets dans la forêt, histoire de m’échauffer et faire du dénivelé efficacement.

Arrivé au lac du Crozet : déception, on ne voit rien. Même la photo ultra-classique de la digue sur fond de Chartreuse, je ne peux pas la faire...
Alors je continue à monter : col de La Pra puis lac du Petit Doménon. Je repère à gauche une grosse pierre marquée d’une grosse flèche jaune usée, ça pourra servir au retour.

Je longe le lac et poursuis jusqu’au deuxième, et c’est ici que tout change : les rayons de soleil réussissent à percer et des coins de ciel bleu apparaissent par intermittence, rendant visibles les silhouettes des rochers, dont le sommet de la Grande Lance ! C’est décidé : je le tente.

Plusieurs topos de la Grande Lance de Domène mentionnent que la montée par le pierrier est un peu galère, mais rien ne vaut un constat sur place par soi-même. Je tire donc à vue en direction du col du Lac Blanc à gauche (moindres pentes), improvisant dans les pierres assez stables jusque là. Plus haut, je devine un passage un peu marqué au sol, puis quelques cairns disséminés de façon logique pour contourner la barre rocheuse. C’est raide mais ça se monte bien. Il faut rester attentif et bien lire le terrain, les cairns étant parfois subtils. Vigilance au-dessus de la tête aussi parce qu’un troupeau de bouquetins m’a repéré. Les cailloux roulent un peu dans la pente en fin de montée, bien progresser avec des petits pas.

Une fois au col, c’est moins raide et je m’offre un parcours d’arête sur les gros blocs en direction du sommet, avec le gaz à droite. Dommage, les nuages encore présents dans ce versant me bouchent la vue sur le lac Blanc...

Le sommet est vite atteint et je ne suis pas seul : un duo de randonneurs est déjà présent et je leur indique qu’il est possible de faire une boucle par le fléchage jaune, ce qu’ils décideront de faire tout comme moi.

La descente est nettement plus simple par ce chemin bien tracé qui retourne au niveau de l’embouchure du lac du Petit Doménon.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]