Pour imprimer ce topo, utilisez la fonction d'impression de votre navigateur, ou cliquez sur .

Monts Capelet inférieur (2419m) et Supérieur (2637m) et Cime du Diable (2685m) par la Gordolasque

Auteurs : Agarock , Gégé56
Source : https://www.altituderando.com/Capelet-inferieur-2419m-Capelet-Superieur-2637m-et-Cime-du-Diable-2685m-par-la

Superbe randonnée située entre Gordolasque et Merveilles, traversant bois, prairies luxuriantes et larges arêtes, et permettant de gravir trois superbes sommets emblématiques du Mercantour.

Accès

De Nice, rejoindre au nord, la Vallée de la Vésubie afin d’atteindre le village perché de Belvédère.
À l’entrée de celui-ci, (par la route sud) tourner à droite et pénétrer dans la petite Vallée de la Gordolasque en empruntant la D171.
Se garer, 10 minutes plus tard, sur un terre-plein dans le virage juste après la jolie cascade, au niveau de la balise n°371 (altitude 1484m)

Les infos essentielles

Précisions sur la difficulté

Itinéraire

De la balise 271, (1484m) suivre la large piste orientée vers le Sud-Ouest pendant presque 2 km.

Rejoindre un replat (1519m) où se trouve la balise 263, et bifurquer à gauche en direction du Serre de Clapeiruole.

Cheminer dans les bois vers la direction Est-Nord/Est en suivant les nombreux marquages à la peinture jaune (P.R).

Ceux-ci disparaissent à partir de l’altitude 2000m, peu après avoir laissé une vieille caravane sur la droite du sentier.

L’itinéraire sort des bois, ce qui permet d’apercevoir aisément les Capelet Inférieur et Supérieur.

Monter alors, sur les pentes herbeuses, naturelles mais raides de la face Ouest du Capelet Inférieur afin de rejoindre ce premier sommet (2419m).

La vue est déjà sublime et le cheminement vers le Capelet Supérieur et même la Cime du Diable devient évident.

Au Nord, les sommets de la Haute Vésubie ainsi que du massif italien de l’Argentera sont bien visibles (par temps clair).

Descendre au col (2355m) situé entre les deux Capelet et remonter vers le Supérieur par des pentes herbeuses encore très raides.

Gagner le relais et le cairn sommital du Capelet Supérieur (2637m) après un important effort physique.

La vue est sublime d’ici, et le grand plan incliné du Grand Capelet (2935m) se dévoile, comme son voisin, le Mont Bégo (2872m), plus à l’Est.

La Cime du Diable est juste en face, il suffit de descendre environ 50 mètres de dénivelé afin de rejoindre un petit collet, ainsi que la très bonne sente provenant de la Baisse Cavaline, au sud, et permettant facilement d’accéder au sommet (2685m).

Plusieurs cairns et un grand bâton en bois nous accueillent, mais surtout une vue plongeante sur certains lacs du secteur des Merveilles, et notamment celui de la Muta

Du sommet de la Cime du Diable, on devine l’entrée de la Vallée des Merveilles entre Grand Capelet et Bégo, et on admire toutes les Alpes Maritimes, la Côte d’Azur, Nice, la Méditerranée, la Cime Cheiron et même, par temps clair, la Corse.

Descente

Par le même itinéraire sauf pour le Capelet Inférieur que l’on peut éviter en le contournant par sa gauche et par un cheminement herbeux pas très difficile en dévers gauche.

Avertissement : En montagne, chacun est responsable de sa sécurité. Les randonnées se font par conséquent sous votre propre responsabilité. L'auteur de ce topo, le site duquel il est issu ainsi que leurs différents contributeurs ne peuvent pas garantir l’exactitude ni l'exhaustivité des indications qui y sont contenues. Ces renseignements ne peuvent en aucun cas engager leurs responsabilités de quelque manière que ce soit. [Voir : www.altituderando.com/Avertissements]