Abonnez-vous à notre newsletter !

Pour ou contre un chariot de randonnée

Lacarette Le 3 février 2017 à 15h26

Bonjour les gens !

Je fabrique des chariots de randonnée depuis peu, et n’ayant pas d’expérience ailleurs qu’en terrains plats comme ceux que j’ai autour de Nantes ou en Vendée, je sollicite vos avis.
Y a-t-il un intérêt aux chariots à une roue qui laissent complètement libre de l’usage des ses mains au marcheur ?
En terrain facile, mon chariot permet d’utiliser des bâtons de marche, ce que personnellement j’apprécie... mais dans des terrains plus difficiles ?
En montagne, en particulier, je m’interroge.
Il me semble que tracter un chariot en montée pourrait bien être plus difficile que de porter un sac... Idem de se faire pousser en descente.
Pour mieux se rendre compte : www.lacarette.fr

A bientôt
Robert

Réponses

  • par Le 4 février 2017 à 09h44

    En montagne tu vas vite être limité par le terrain et les pentes. Si la chariotte, te tire en arrière en montée, te tire en avant en descente... Sans compter la force et la pénibilité pour la poutre composite abdo/spinaux vu la distance charge / moteur.

    Pour du plat sur bon sentier ca parait agréable pour une famille d’après tes photos. Mais inadapté à la montagne. Voilà mon avis

  • par Le 4 février 2017 à 10h21

    De plus, outre la pente elle-même, un sentier en pente devient vite irrégulier : Rochers, cailloux, racines, marches terreuses... Un véhicule à roues me semble complètement inadapté.

  • par LacaretteLe 4 février 2017 à 10h40

    C’est bien ce que je pensais.

    Finalement, un bon sac à dos reste le mieux en montagne.

    Mon petit matériel est à réserver aux balades sur chemins "faciles".

    Merci pour vos réponses !

  • par Le 4 février 2017 à 11h24

    Que penser alors de ces photos où on voit un randonneur tracter un chariot dans des pentes à 45° ?

  • par Le 4 février 2017 à 11h56

    Des chemins de randonnée dans des pentes à 45° ? C’est plus raide que la VN de la Grande Casse...

  • par Le 4 février 2017 à 12h37

    Oui, bon, pêut-être pas 45°, je ne me rends pas compte...

  • par Roland PaingaudLe 22 août à 21h27

    Les questions sobres et pertinentes de @lacarette valent mieux que le ton péremptoire et hostile des costauds à deux balles, anonymes comme d’habitude.
    En montagne, effectivement, l’intérêt d’un chariot n’est pas le même qu’en VENDEE ou dans LES LANDES, mais il demeure ; le monoroue qui serait facilement pliable et assez léger pour être portable sur les segments qui relèvent de la marche à quatre pattes, n’aurait aucun intérêt en VENDEE, mais deviendrait la solution montagnarde où le repos gagné sur les segments roulables l’emporterait presque toujours sur l’effort supplémentaire du port du chariot sur les segments impraticables.
    Un tel chariot est toujours attendu ; même le Carrix reste plus un succès sur sentiers réguliers, que sur l’intégralité de la randonnée montagneuse.

  • par bellevieLe 23 août à 07h26

    salut Pro de la rando je te donne un avis technique :
    Aucun intérêt en montagne alpine ou moyenne montagne. Trop de gros cailloux, passages en dévers,etc... Déjà l’hiver avec une pulka cela pose souvent des problèmes.Par contre en terrain de colline et plaine c’est une super idée. Je pense à de grands treks comme stevenson, compostel, etc..

  • par Le 25 août à 21h07

    Bonsoir
    La question est pour ou contre un chariot en montagne
    Il ne faut pas réfléchir longtemps bien sur contre je dirai même a la limite dangereux ;un bon sac a dos avec armature bien réglé de façon que le poids soit supporté par les hanches donc ceinture sérrée et deux bons batons de randos vous voila paré pour marcher dans de bonnes conditions.
    CHARLY

  • par bellevieLe 26 août à 08h06

    salut
    dangereux est un peu fort. Plutôt "délicat" suivant le profil du chemin ou du sentier et surtout la nature du sol. Son principe est super son seul défaut est la barre rigide de tirage qui monte trop haut sur le centre de gravité du corps. Ce n’est pas pour rien que les pulkas ont un brancard au niveau des hanches. De plus son bras à l’air d’être très long.

  • par AntonioLe 26 août à 20h57

    Perso je rejoint ceux qui pensent que c’est un vrai mauvaise idée et oui cela peut même être dangereux
    Roland, toi qui traite facilement les autres de "grandes gueules" ne connaissant rien ... Je ne sais pas quelle est ton expérience en randonnée montagne, mais vient faire un tour vers Grenoble ...
    Lève la tête vers le Moucherotte, une de mes balades favorites est d’y monter par la facade est (les falaises que tu vois depuis Grenoble) je te mets au défi de m’y suivre avec un chariot. Idem pour ma rando d’hier, le col du Rochail où la moitié du parcours se déroule dans un amoncellement de caillasse allant de taille d’un melon à celle d’une machine à laver.
    Et je ne parle pas de balades comme l’Obiou
    Et ceci n’est pas de l’escalade ou de l’alpinisme mais bien de la randonnée montagne
    Et même sur des parcours "familiaux" comme la Dent de Crolles et Chamechaude (les deux plus fréquentées des rando grenobloises) je défie quiconque d’y monter avec un chariot

  • par Roland PaingaudLe 26 août à 21h29

    @Antonio

    Bien que tristement anonyme, je ne me permettrais en aucun cas de vous traiter de quoi que ce soit, car votre commentaire, pourtant sans appel, ne comporte aucune acrimonie, aucune argumentation insolente, aucune offense comme " écoute moi bien, pro de la rando ... ... " .

    Par contre, dès le début, alors que @Lacarette sollicite humblement des montagnards de FRANCE, @bellevie incarne le coq français haineux, les deux pieds dans sa propre merde, qui ne supporte pas qu’un autre Français se soit lancer pour atteindre le sec.
    Qu’il soit expert de haute montagne ou de terrain lourd, très lourd de poulailler ne change pas un gramme de l’estime qu’il sème.

    AUCUN chariot de randonnée actuellement (du marché), à mon avis de très modeste randonneur (jamais jusqu’ici au-dessus de 2500m) , ne constitue un progrès significatif en la matière, mais je persiste et signe : la randonnée montagneuse sur terrain roulant aura tôt ou tard son dispositif de portage totalement annexe du corps.

  • par Le 26 août à 21h30

    Bonsoir
    Que cette discution devient désagréable des lors que l’on ne partage pas l’avis de certains
    en montagne il ne s’agit pas de costaud mais simplement d’expérience et d’intelligence après chacun fait ce qu’il veut ,alors pourquoi des sherpas ,des porteurs des mules des dromadaires
    Le carrix peut convenir sur un compostelle ou autres chemins roulants mais je ne parle plus de rando de montagne mais simplement de la marche sur bon chemin
    CHARLY

  • par bellevieLe 27 août à 19h23

    Charly63, je partage totalement ton avis mais il faut bien répondre à certains "montagnards" de la 1 ere heure ! J’ai utilisé un engin similaire sur des terrains variés car l’idée n’est pas nouvelle et des randonneurs se lancent dans l’aventure de cette fabrication. Comme je le dit et tu reprends cette idée, le chariot de Lacarette est très bien pour un transport de charges mêmes volumineuses mais pas en montagne. Lacarette demande si les pentes a 45 et plus peuvent être utilisées ! je dis oui comme les descentes à 45 ou plus mais évidement les chemins ne sont pas tous identiques et sans rocher. Alors oui TRES BONNE IDEE en espace collinéen uniquement

  • par Le 28 août à 08h38

    Certains messages ne respectant pas les règles de bienscéance du forum, nous les supprimons.
    Merci à tous, amoureux de la montagne et de la nature, de montrer l’exemple de la convivialité et de l’échange positif.
    Vincent - Altituderando

  • par Le 28 août à 19h08

    Merci les modos. En effet on a bien de la chance d’avoir accès à ce site d’échange et de partage

  • par le bichouLe 10 septembre à 21h06

    bonjour je n’ai jamais vu de charriot en montagne par contre en descendant de st jean d"arves des joelette au pied de la combe génin quand on voit ce grand eboulis on se demande ce que pouvait faire ici cet engin a une roue ! pas le meilleur terrain
    par contre ce genre de charriot je l’ai vu accroché derriere un velo dans le col de l’iseran

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...