Tour du Queyras

jeanjean_du_78 Le 19 mars à 16h53

Bonjour à tous,

Nous prévoyons une semaine de rando dans le queyras avec l’itinéraire suivant :
JOUR 1 : Ceillac - Saint Véran (nuit au refuge de la blanche)
JOUR 2 : Saint- Véran - Col agnel (nuit au refuge agnel)
JOUR 3 : Col agnel - La Monta (nuit au refuge la monta)
JOUR 4 : La Monta - Abries (nuit au refuge ancolie bleue)
JOUR 5 : Abries - Fonts de cervieres (nuit au refuge des fonts)
JOUR 6 : Fonts de Cervieres - Souliers (nuit au refuge le grand rochebrune)
JOUR 7 : Souliers - Refuge de Furfande (nuit au refuge de Furfande)
JOUR 8 : Refuge de Furfande - Ceillac

J’aimerais ainsi avoir vos avis/conseils, notamment sur les points suivant :

  • y’a t’il une solution pas trop compliqué pour laisser la voiture le temps du séjour ? (genre parking gratuit)
  • les trajets journaliers sont-ils accessibles ?
  • y’a t’il des difficultés particulières ? (étape difficile, chute de pierre, etc...
  • le choix des refuges est-il judicieux ? (en terme de prix, d’environnement, etc..)

Ce sera notre premier GR et notre première rando en itinérance ; je suis donc preneur de tous conseils =)

Merci par avance et bon dimanche !

Réponses

  • par Chibanni84Le 20 mars à 20h49

    Tout dépend de votre chargement et de la période. L’étape 1 va bien (La descente du col des Estronques sous le soleil, pénible et longue)Gaffe aux troupeaux. L’étape 2 me parait courte parce que ça passe bien au pied du Caramantran mais gaffe dans la descente vers le refuge Agnel. Les éboulis pas trop sympa. Le gîte de la Monta est très sympa et la descente est longue. L’étape 4 est à peine une balade. Très bucolique le long du torrent avec sur la fin un bout de route. L’étape 5 est sérieuse. Belle journée. Il y a de l’eau partout, ça se redresse bien sous les lacs de Malrif. La descente vers les Fonts est compliquée. Pas d’électricité aux fonts sauf groups électrogène et panneaux photovoltaiques. l’étape 6 est moins compliquée que celle de la veille mais très aérienne. Pleins les mirettes. L’étape 7 est sympa. Gaffe aux troupeaux. l’étape 8 est très jolie, en partie au frais sous les mélèzes. Pas de problème d’eau ça coule partout. Pour plus d’éléments n’hésite pas. Je ne peux pas te renseigner sur les refuges parce que je ne les fréquente plus. J’ai opté pour le bivouac et l’autonomie. Le seul conseil de prudence concerne les descentes. C’est bien tracé et les sentiers sont faciles à suivre par temps clair. gaffe au brouillard suivant la saison.

  • par Le 21 mars à 15h38

    Bjr,
    Comme dit plus haut, les étapes me paraissent assez judicieuses. En tout cas le tour vaut vraiment le coup. Si vous faites le tour avant début juillet, faites attention aux névés au niveau du col Agnel. Bon trek.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.