Abonnez-vous à notre newsletter !

Quel smartphone prendre en trek (le meilleur appareil photo possible)

Mathias Le 18 septembre à 00h18

Bonsoir ,
Je cherche une solution mon apn étant mort je doit en acheter un , la question se pose vaut il mieux investir dans un smartphone qui fait des photo potables ?

le smartphone peut aussi servir de gps au cas ou. cela permet de regrouper telephone/gps/photo ...

ou alors un appareil photo a part mais du coup du poids en plus mais surement de meilleur qualité ?

Bref vous aurez compris je suis perdu merci de m’eclairer

Réponses

  • par Le 18 septembre à 08h26

    Bonjour,
    Il s’agit d’une question qui fait toujours débat : appareil photo vs téléphone portable. De mon côté , après pertes d’appareils photos classiques (eau, saletés bloquant l’ouverture...), volonté de protéger au maximum mon téléphone en cas de pépin je ne regrette pas d’être passé il y a quelques années sur un appareil photo ’baroudeur’ (Olympus Tough) : toujours là malgré de rudes sollicitations, qualité des photos très satisfaisantes. Reste la question des téléphones portables ’baroudeurs’...

  • par Le 18 septembre à 09h33

    Il n’y a pas lieu d’avoir de débat, ce sont des choix personnels. Soit vous aller au compromis, téléphone/gps/photo.
    Soit vous êtes un amateur de photos et seul l’appareil photos fera le job en termes de qualité.

    Quelque soit les argumentaires de marketing sur le nombre de mégapixel d’un téléphone, un APN sera toujours supérieur, sauf bas de gamme bien sûr.

    La qualité des images dépend de la taille du capteur (petit sur les téléphones) la qualité des optiques, aussi et moins connu, de la qualité du logiciel interne de traitement des infos reçu par le capteur en terme de lissage du piqué etc... plus où moins poussé. Beaucoup de bloubigoulba sur les téléphones, là les APN sont généralement supérieur.

    En règle général un outil spécialisé sera toujours plus performant qu’un outil multifonctions, parce les composant internes sont sélectionnés pour répondre à une seule et unique fonction, et conçus pour être au top .

    Comme en HIFI des éléments indépendants seront toujours de meilleurs outils qu’une chaine HIFI multifonctions.

    Bref il y a toujours un compromis a faire et il n’y a pas de réponse définitive, seul vous pouvez définir vos priorités, couteau suisse ou photos...

  • par Le 18 septembre à 11h44

    Cela dépend aussi de l’utilisation qui sera faite des photos !

    Les smartphones de notre époque font énormément de traitements numériques pour "améliorer" les photos, par exemple en équalisant les luminosités et boostant les couleurs, sans parler des effets numériques artificiellement ajoutés (flous d’arrière-plan, etc). D’où des photos en général plus chatoyantes pour l’utilisateur. Cela convient effectivement à peut-être 90% d’entre eux.

    Mais voilà, la taille du capteur et l’ouverture réelle de l’objectif sont une réelle limitation pour les qualités intrinsèques de base des photos : Résolution absolue, plage dynamique (difference max entre les objets éclairés et les ombres sombres sans saturation en blanc ou en noir), et bruit de l’image par faible luminosité. En particulier, un smartphone n’égalera jamais un vrai appareil photo dans les lumières difficiles (dans une forêt ensoleillée, vallée matinale partagée entre ombre et soleil, contre-jour artistique, couchers de soleil, demi-obscurité du soir, zoom sur un chamois au loin, macro sur un papillon...).

    Seulement voilà, la plupart des utilisateurs sont maintenant dans le monde numérique, et leurs photos ne quittent pas le monde numérique. Cela veut dire q’une photo ne sera en général vue que sur l’écran d’un smartphone, et que sa résolution "effective" lors de partage sur les réseaux sociaux sera réduite à moins de 1 Mpix (2 Mpix en résolution maximale pour les photos publiées sur AR). Les marketeurs de smartphones le savent très bien, et continuent à produire des smartphones de 10+ Mpix (synonyme de qualité aux yeux du consommateur) tout en masquant les défauts et "améliorant" à coup de traitements numériques, sachant très bien que la réduction à taille finale d’"usage" à 1 Mpix permettra de masquer les compromis sur la qualité, ce qui sera suffisant pour 90% des usages "grand public" actuels... Sur un écran de quelques centimètres, ces 90% n’y verront que du feu !

    En résumé : Si vous voulez juste "snapper" des paysages qui seront uniquement vus sur des écrans de smartphones et partagés sur des réseaux sociaux, un smartphone vous suffira largement. Si la photo est pour vous une vraie activité créative, vous voulez jouer avec la lumière, et capturer des scènes originales dans des situations difficiles, et finalement obtenir des photos de bonne qualité destinées à être vue sur grand écran, retravaillées, imprimées et publiées, un "vrai" appareil photo fera votre bonheur.

  • par Le 19 septembre à 14h16

    sans oublier de penser à la batterie (un smartphone allumé toutes les 2 minutes pour prendre une photo et/ou les regarder peut vite se décharger) et à la capacité de stockage de chaque appareil (ça compte si on en prend beaucoup pour trier plus tard).

Chargement en cours Chargement en cours...
Nouvelle réponse
Nous vous conseillons de vous connecter !

Cochez cette case si vous voulez que votre message soit simplement envoyé par e-mail à l'auteur du sujet. Pratique pour échanger son adresse e-mail, téléphone, etc.

Veuillez patienter ...