5 lacs Vosgiens à proximité du Ballon d’Alsace (1247m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Longue boucle au départ de Sewen. Un peu plus fréquenté que ma chère Lozère, mais rien de bien méchant, et quel dépaysement ! Juste magnifique ! Cette randonnée permet de découvrir le lac de Sewen (498m), le lac d’Alfeld (620m), le petit et grand lac de Neuweiher (824m) ainsi que le lac des Perches (984m). Tout en passant par de nombreux cols, tel la Tête des Perches (1222m), le col des Charbonniers (1115m) et le col de la Ronde Tête (1117m). – Auteur :

Accès

Le départ de la randonnée se situe dans le village de Sewen. Possibilité de garer sa voiture dans le village (mairie, cimetière...).

Peu après la mairie, traverser un pont passant sur un ruisseau et longer ce dernier. Vous arrivez au départ du sentier des lacs : début de la randonnée.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Données

  • Dénivelé : environ 1000 m
  • Distance : environ 20 km
  • Durée : Prévoir toute la journée, environ 8h à bon rythme et 9h-10h pour les plus courageux, poussant la randonnée jusqu’au col de la Ronde Tête et la vallée du Rundkopf.
  • Carte : IGN TOP25 3520ET Ballon d’Alsace
  • Site de l’IGN : Sewen

Résumé des balisages

  • Sewen - Lac des perches -> rectangle bleu
  • Lac des perches - Col de la ronde tête -> rectangle rouge
  • Col de la ronde tête - Lac d’Alfeld -> chevalet rouge
  • Lac d’Alfeld - Sewen -> rectangle bleu

Découpage du temps de marche

  • Sewen - Lac d’Alfeld -> 1h
  • Lac d’Alfeld - Lacs de Neuweiher -> 2h
  • Lacs de Neuweiher - Lac des Perches -> 1h30
  • Lac des Perches - Col des Charbonniers -> 1h30
  • Col des Charbonniers - Col de la ronde tête -> 1h (simple estimation)
  • Col de la ronde tête - Lac d’Alfeld -> 1h (simple estimation)
  • Lac d’Alfeld - Sewen -> 1h

Itinéraire

  • L’itinéraire théorique de cette randonnée n’est pas bien difficile, mais en pratique tout un tas de petits sentiers et variantes se présentent à vous une fois sur place. Néanmoins, le balisage nous facilite la tâche et malgré deux ou trois fois où on s’égare, on arrive relativement facilement à se retrouver.

Au début suivre le sentier des lacs à la sortie du village de Sewen. Sentier rejoignant rapidement le GR 531 (Balisage : rectangle bleu).

Suivre le GR 531, il passe successivement par le lac de Sewen et le lac d’Alfeld. Après être allé au lac d’Alfeld, revenir quelques pas en arrière et continuer le GR 531 direction Isenbach (bien indiqué sur le balisage).

Continuer sur le GR 531 jusqu’aux lacs de Neuweiher et enfin le lac des Perches.

Après le lac des Perches, commencer l’ascension de la Tête des Perches sur le GR 531 jusqu’au croisement avec le GR 5 (balisage : rectangle rouge) direction col des Charbonniers et Ballon d’Alsace.

Suivre le GR 5 jusqu’au col des Charbonniers et le col de la Ronde Tête. A ce niveau, abandonner le GR 5 pour suivre le sentier passant par la vallée du Rundkopf en direction du lac d’Alfeld (balisage : chevalet rouge).

Arrivé au lac d’Alfeld, reprendre le GR 531 (balisage : rectangle bleu) pour retrouver Sewen.

  • Il existe de nombreuses variantes permettant de raccourcir cette randonnée. Pour éviter de terminer à la frontale, nous avons donc décidé de couper, peu après le col des Charbonniers par un sentier balisé rectangle rouge et blanc, direction Isenbach puis lac d’Alfeld.
  • L’idéal pour cette randonnée magnifique serait de la faire sur 2 jours en bivouac. En passant par les roches de Morteville (croisement au niveau du col de la Ronde Tête), et revenir sur le Ballon d’Alsace par la Jumenterie et ensuite rejoindre le col de la Ronde Tête pour retrouver la fin de cette randonnée. Avec un bivouac possible dans une clairière peu après le lac des Perches.
Dernière modification : 16 mai 2018
Ballon d’Alsace (1247m) et source de la Doller par Riervescemont

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 26 janvier 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 13 février 2014 à 00h13

    Histoire et légendes.

    • Légendes du Sternsee (Lac des Perches) :
      Légende 1. Une nuit, un enfant crut voir une étoile tomber dans le lac. En s’approchant de celui-ci, il vit le scintillement de milliers d’étoiles semblant se trouver au fond du lac. Voulant en saisir une, il tomba à l’eau et se noya. Le lac est donc devenu le Sternsee (Lac de l’Etoile).

    Légende 2. La déesse Fricka (ou Dame Blanche, une de plus) se déplaçait dans le ciel sur un char de cristal aux roues assemblées avec par sept clous d’argent. Elle repoussa un mage qui tenter de la courtiser. Celui-ci, voulant se venger, arrêta le char au-dessus du Sternsee en fixant les sept clous d’argent dans le ciel : le grand et le petit Chariot. Fricka et le char tombèrent dans le lac. Elle appela les chariots d’argent pour réassembler les roues avec les clous d’argent. Elle put remonter dans le ciel, mais le sortilège était toujours là : les clous d’argent se détachèrent à nouveau pour retourner dans le ciel, le char retomba dans le lac. Depuis, la dame blanche hante le fond du lac.

    Légende 3. Le pâtre Seppàlà aimait Marie, la fille de son maître, un riche fermier qui refusa cette mésalliance. Marie décida de s’en aller mourir parmi les étoiles du lac et demanda à l’élu de son coeur de l’y rejoindre. Le pâtre, s’étant assoupi au bord du lac, il vit en rêve Marie qui lui tendait les bras au-dessus du lac, les yeux brillants tels des étoiles. Voulant la rejoindre, il tomba dans le lac, sans même se réveiller.. Au même moment, Marie, sous l’empire d’une fièvre mortelle, rendait l’âme dans son lit, un sourire aux lèvres ; elle avait rejoint son amour au rendez-vous du lac (histoire recueillie par M. Léon Natter).

    Note. A l’origine il s’agissait du lac des Bers (au pied des chaumes de la Bers : Basse Bers, Moyenne Bers Haute Bers ). Bers est devenu "Bärsch" en allemand (poisson "perche"), retraduit en français (à moins qu’il s’agisse d’un aspect homophonique).

    • Légende du lac de Sewen.
      Selon les préceptes chrétiens, le dimanche est jour de repos. Un fermier ayant cependant décidé de travailler aux champs ce jour-là, la colère divine se manifesta sous la forme d’un orage cataclysmique : il fut frappé par la foudre, avec une violence telle que la terre s’entrouvrit, l’engloutissant ainsi que la charrette et l’attelage. Les prés furent noyés : le lac de Sewen était né. On peut entendre parfois le hennissement des chevaux et le bruit de la charrette se déplaçant au fond du lac.

    Il est possible que cette légende soit issue de l’histoire des Neuweiher. Ces lacs appartenaie,t à l’abbaye de Masevaux. Le 25 octobre1778 la plupart des vallées vosgiennes furent ravagées par des crues. Les digues des Neuweiher menaçant de se rompre, ordre fut donné à l’abbaye de procéder à leurs réparations, à ses frais. L’Abbaye, n’étant parvenue à effectuer les réparations dans les cinq années suivantes, décida d’assécher les lacs ; une ferme fut crée à l’emplacement du grand lac.
    Au début du 19ème siècle, les lacs furent remis en eau. A noter que le département du Haut-Rhin a acquis ces lacs en 1965, l’ensemble du massif étant classé en zone de silence.

  • par EliseLe 23 février 2017 à 15h54

    Bonjour,
    le sentier est-il praticable à cette époque de l’année (compte tenu du très faible enneigement actuel) ?
    Merci,

    Elise

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !