Baisse de Malcort (1368m)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
500m
Durée :
1 jour

Balade au Pays de Giono, dans l’austère et rude massif de la Montagne de Lure. Découverte d’anciennes bergeries dans un univers ou le pastoralisme disparait petit à petit mais qui a gardé l’âme de la Haute Provence. – Auteur :

Accès

De Forcalquier, prendre la direction de Banon, aller à Lardiers.
Dans le village, au niveau de l’auberge, prendre à droite (direction parking), et poursuivre vers Arnaud, prendre alors la route à droite et se garer en bordure, lorsque la terre remplace le goudron (point 858).

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté technique.
Mais attention l’automne avec la chasse, bonnet orange recommandé, gilet fluorescent ?

Les infos essentielles

  • Cartes : IGN 3341OT Montagne de Lure
  • Altitude départ : 858m
  • Altitude maximale  : 1368m
  • Durée : 5h
  • Difficulté technique : aucune
  • Période : toute l’année, l’hiver possibilité de faire la sortie en raquettes, en fonction de l’enneigement.
  • Fréquentation  : peu fréquenté
  • Balisage : aucune difficulté de repérage, piste puis sentier, marque jaune.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, poursuivre la piste en direction de la Bergerie du Gros Chêne.

Passer devant la bergerie, ou juste à droite poursuivre la piste qui rejoint l’itinéraire et évite de déranger le berger en période d’estive.

Poursuivre la Grande Combe jusqu’à la Bergerie Neuve (ruines !) puis vers la Baisse de Malcort (1368m).

On se retrouve entre le Contras et le Sommet de l’Homme, on aperçoit la Vallée du Jabron.

Se diriger ensuite vers la Bergerie de Barbe, sous la Côte Belle, puis vers la Fontaine de Ginestoue.

Après la fontaine (vague trou d’où sort un tuyau), descendre dans le vallon, mais ne pas partir à droite dans la descente, si vous rencontrez une citerne puis une ruine, c’est que vous êtes aller trop bas, le sentier se poursuit à flanc de montagne pour faire une grande courbe dans la Combe de la Sapié.

Avant de rejoindre le chemin de la montée, on longe la Bergerie de Fau.

Dernière modification : 24 octobre 2018
Le Goi (1542m) et Le Contras (1614m) par le Col Saint Vincent

A propos

Auteur de ce topo :

"Où que le regard se porte, le spectacle est assuré" Patrick Berhault (Encordé mais libre)

Randonnée réalisée le 22 octobre

Topo publié le 24 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par GraalLe 30 octobre à 09h39

    Bonjour merci de ce récit. La fontaine( tuyau ) coulait elle ?
    Merci d’avance.

  • par Le 30 octobre à 10h15

    Bonjour
    du trou (fontaine) je n’ai pas vu d’eau, ensuite le tuyau était recouvert de pierres et je n’ai pas cherché la fin pour savoir s’il coulait, peut-être allait- il à une bergerie ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !