Cime de Tuor (2151m) et Cime de Raus (2160m) par l’Authion

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
770m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée qui mêle crêtes et hors sentiers aux portes de la vallée des Merveilles.

Accès

En voiture :

  • De Nice, prendre la D2204 (pénétrante du Paillon) jusqu’à l’Escarène.
  • Prendre ensuite direction Lucéram (D2566).
  • À Lucéram, vous pouvez passer soit par le Col St-Roch (D2566) soit par le Col de l’Orme (D21) pour rejoindre la D2566 jusqu’au col de Turini.
  • Du col, continuer en direction de Camp d’Argent, puis monter par le circuit de découverte (RD 68).
  • Se garer au parking du monument aux morts situé en contrebas de la redoute.

Itinéraire

Carnet de route

  • Randonnée effectuée seule le 13/12/2016
  • Carte : IGN TOP 25 n°3741 OT "Vallée de la Vésubie"
  • Distance : 10,3 km aller-retour
  • Altitude de départ : parking du monument au morts, 2024m
  • Altitude atteinte : 2160m
  • Temps de marche : environ 4 heures hors temps de pauses
  • D+ cumulé : 770m
  • Balisage : hors sentier et GR52, itinéraire visible depuis le départ

Crête de l’Ortiguier

Du parking (2024m), remonter vers la pointe des Trois Communes.

De là, vous pouvez soit prendre le sentier balisé qui descend en direction du col de Raus, soit vous engager sur la crête de l’Ortiguier facilement accessible depuis le sentier et marcher sur le fil pour rester au soleil. La crête est sans difficultés et large.

On peut se rajouter un peu de dénivelé en montant à la Tête de la Poudrière (2051m). La descente de la crête pour rejoindre la baisse de St-Véran est évidente mais un peu pentue par moment et toujours hors sentier.

Cime de Tuor

De la baisse de St-Véran, emprunter pendant un court moment le GR 52 puis laisser le sentier sur la droite pour viser la cime qui s’élève sur notre gauche.

Aller au plus direct (hors sentier) en restant le plus au bord de la ligne de crête. Vers la fin, ça peut devenir assez pentu mais ça dépend si l’on passe tout droit ou si l’on zigzague.

La cime de Tuor (il y a un cairn) s’atteint par une toute petite traversée sur crête vers l’ouest après une antécime.

Rejoindre le col de Raus par la crête qui descend vers le nord et qui passe par des ruines de la seconde guerre mondiale.

Cime de Raus

Pour l’ascension de la cime de Raus, suivre la ligne de crête qui s’élève vers l’est depuis le col de Raus et rester sur le fil jusqu’au sommet.

Revenir au col de Raus par le même chemin.

Retour

Le retour s’effectue en suivant le GR52 jusqu’au point de départ (pointe des Trois Communes).

Remarque : Rando alternative réalisée en décembre quand la cime du Diable et la vallée des Merveilles ne sont plus accessibles pour le randonneur non équipé.

Dernière modification : 16 mai 2018
Cime du Diable (2685m) par le refuge des Merveilles

La carte du topo « Cime de Tuor (2151m) et Cime de Raus (2160m) par l’Authion »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Cime de Tuor (2151m) et Cime de Raus (2160m) par l’Authion »

Crête de l’Ortiguier Cime de Tuor Sur la cime de Tuor Sur la cime de Tuor Sur la cime de Tuor Sur la crête de Raus D68 depuis le Fort d’Authion Départ de la rando