Crête de la Lare (845m) en circuit par le pont des Encanaux

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Un beau parcours dans les paysages sauvages du massif de la Sainte-Baume, entre ravins encaissés et crêtes bien dégagées. – Auteur :

Accès

À Auriol, prendre la D560 en direction de Saint-Zacharie. Au rond-point à la sortie de la ville, prendre la D45a en direction du Plan-d’Aups. Dépasser le quartier des Hélianthes, et après 500m environ, prendre une petite route à gauche qui descend à un parking, point de départ pour le pont des Encanaux.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN Top 25 3245 ET / Aubagne - La Ciotat
  • Altitude départ : 250m
  • Altitude arrivée : 845m
  • Balisage : oui, sauf entre la Coutronne et l’Adret.
  • Lien vers la carte en ligne : Encanaux-Lare

Suivre le chemin du pont des Encanaux. 20m environ avant le pont, prendre à droite un sentier en direction de Bertagne et du Plan-d’Aups. Remonter le ravin des Infernets puis celui de la Coutronne. Au sommet de celui-ci, près de la pointe cotée 622, laisser à droite le sentier de Bertagne et prendre la direction de l’Adret.

Le sentier est bien balisé au début, mais ensuite le balisage disparaît et l’on trouve plusieurs traces, il faut garder autant que possible la même direction (nord-est) et suivre le fond du vallon. On débouche sur une large piste à proximité du hameau de l’Adret. Suivre la piste à gauche, puis laisser une autre piste qui part à droite, et par une traversée ascendante atteindre une épaule avec une citerne, située sur la crête de la Lare. De là on peut faire l’aller-et-retour sur la crête de la Lare, qui est assez boisée, mais offre de part et d’autre de très beaux points de vue, sur la Sainte-Baume d’un côté, et sur Regagnas et Sainte-Victoire de l’autre ; on ne gagne pas grand-chose à aller jusqu’au point culminant à 845m environ.

Descente  : de l’épaule, suivre le chemin balisé jaune en direction d’Auriol. La descente sur une crête bien dégagée offre des vues magnifiques. Plus bas, juste avant une citerne, il faut quitter la piste en suivant toujours le balisage jaune. Le sentier coupe des pistes plusieurs fois, puis finit sur une piste pour rejoindre le pont des Encanaux, où l’on retrouve l’itinéraire de montée.

Sortie effectuée le 28 octobre 2016.

Dernière modification : 16 mai 2018
Dents de Roque Forcade (937m) et Tour Cauvin (826m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 5 février 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 février 2017 à 01h08

    On fait de très bonnes confitures avec les arbouses...

  • par Le 6 février 2017 à 01h17

    Bonjour Christophe. Je trouve les 3 photos d’arbouses très belles !

  • par JEAN LGELe 8 février 2017 à 16h40

    Bonjour, encore un topo de rando à 20 minutes de chez moi, c’est génial merci Christophe … après le Baou Trauqua à Allauch merci de nous apporter ces belles photos de la montagne de la Lare ; j’y vais 1 à 2 fois par mois en mode trail ; c’est superbe et très varié : un canyon, une forêt, un sentier surplombant des falaises, une crête avec vue panoramique … les arbouses, c’est un plaisir en novembre, décembre. On peut en picorer sans risque, attention cependant légère toxicité : consommé cru, elles peuvent entrainer des coliques bénignes.
    Pour compléter votre topo Christophe, je suggère ( pour les randonneurs ) un petit détour en tout début de ballade : après le parking prendre ( non pas la route à gauche ) mais le sentier à droite, on atteint rapidement une glacière ( en ruine certes mais c’est intéressant ), puis un sentier un peu raide permet d’atteindre une crête après quoi ( disons 300 m ) on atteint deux grottes : les grottes des Infernets ( une assez vaste et profonde et un boyau dont on atteint le fond sans difficulté en marchand à 4 pattes ) ; les enfants adorent y jouer les Indiana Jones … et ensuite descente dans le canyon décrit par Christophe.

    J’ai passé mon enfance sur ces sentiers… encore merci Christophe.

  • par Le 8 février 2017 à 22h53

    Merci, Jean, pour votre message. Pour la variante au départ que vous décrivez, j’en avais entendu parler, mais venant dans ce coin pour la première fois, et compte tenu des journées courtes à cette période, j’ai choisi de faire au plus simple. Il faudra qu’on revienne au printemps...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !