De Saint Rambert sur Loire au dyke de Saint Romain le Puy en longeant le canal du Forez

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
140m
Durée :
1 jour

Balade au fil de l'eau qui débute au bord de la Loire, longe le plus longtemps possible le canal du Forez et atteint un dyke volcanique dominant la plaine du Forez, offrant un magnifique panorama. Cette longue randonnée nécessite deux véhicules. L'aller-retour n'étant envisageable qu'avec un VTT. – Auteur :

Accès

Commune de St-Just-St-Rambert, au nord-ouest de Saint-Etienne. Parking en rive gauche de la Loire, à St-Rambert-sur-Loire, aux abords du pont sur le fleuve.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte 1 : IGN Série bleue 2833E au 1:25000
  • Carte 2 : IGN Série bleue 2832E au 1:25000
  • Carte 3 : IGN Série bleue 2832O au 1:25000
  • Tracé IGN
  • Distance : 38,5km AR
  • Altitude de départ : 369m
  • Point haut : 479m

Le canal du Forez

Saint-Romain-le-Puy

  • Lien Wikipédia sur cette commune marquée par le volcanisme avec le cône de basalte et la source Parrot. ICI.
  • Le Prieuré, lien ICI.
  • Visite virtuelle à 360° du prieuré, lien ICI.

A pied ou à VTT

  • A pied : en "Aller" seulement en utilisant 2 véhicules (19,2km).
  • A VTT : en aller-retour (38,5km).

Difficulté

  • A VTT, l’itinéraire est un peu tortueux. Il faut fréquemment changer de rive, la largeur du chemin étant la seule indication.
  • A pied, les deux rives sont praticables, à l’exception du pont-canal qui se longe obligatoirement en rive gauche.
  • Faut-il ajouter qu’il ne faut pas tomber dans le canal ? Aux endroits bétonnés, une personne seule ne pourra pas remonter.

Descriptif

Du parking, passer sous le pont et longer la Loire, direction sud-est.

On arrive à un carrefour avec, en face, un panneau "Sans issue".

Prendre à droite, une ruelle qui remonte entre les habitations.

A une intersection, prendre à gauche, le "Chemin des Ormeaux", balisage carré bleu et vert pomme.

Ce chemin file plein sud, puis vire plein ouest.

On arrive sous la digue de la rive droite du "Canal du Forez".

Monter sur la digue par un petit sentier.

Suivre le chemin jusqu’à l’intersection avec la D 108 qui franchit le canal sur un pont.

Passer sur le pont et tourner à droite pour suivre le canal en rive gauche.

On arrive à une intersection avec une petite route qui franchit également le canal sur un pont.

Passer sur le pont et tourner à gauche pour revenir en rive droite.

Après moins de 50 mètres, prendre à droite le chemin qui mène à l’étang David, panneau "Domaine de l’étang David".

On arrive vers une palissade d’observation.

De la palissade prendre le chemin en face, sud-ouest, qui traverse une aire de piquenique et revient sur le chemin latéral au canal du Forez.

On traverse une petite route, continuer en rive droite.

On arrive vers un chemin qui traverse le canal sur un petit pont.

Passer sur le pont et tourner à droite pour revenir en rive gauche.

On arrive vers un pont canal qui est sécurisé uniquement en rive gauche.

Continuer en rive gauche jusqu’à un pont vers la ferme de Frécon Neuf.

Passer sur le pont et tourner à gauche pour revenir en rive droite.

On traverse la D 102, à proximité de l’étang des Plantées, qui a été racheté par le département, aménagé pour la visite, mais actuellement fermé, sans que j’en connaisse la raison exacte mais c’est certainement une zone de reproduction fragile pour l’avifaune.

On va croiser une ancienne voie ferrée qui franchit le canal. Les rails, envahis par la végétation sont encore en place.

De suite après le croisement, prendre un chemin à droite qui va franchir la D 498 par un passage souterrain.

Revenir sur le chemin latéral au canal.

On arrive vers une petite route, la D 105, qui traverse le canal sur un pont à la cote 392.

  • Un pont-canal non sécurisé est interdit de passage. Il va falloir faire un long (a pied) détour.
  • Un chemin, plus court, semble praticable en rive gauche, vers la station de traitement des eaux. Un gué non aménagé, ni pour les piétons, ni pour les VTT traverse la rivière Mare.

Quitter le chemin latéral au canal et prendre cette petite route à droite et la suivre jusqu’aux abords de Sury-le-Comtal.

La petite route va longer la voie ferrée.

On arrive à une intersection. A droite, la route franchit la voie ferrée. Prendre à gauche. La route ramène au bord du canal du Forez. Un nouveau pont-canal, lui aussi interdit, va devoir être contourné.

On arrive à une intersection. Prendre à droite.

On arrive au hameau de l’Ozon, pas de panneau.

Dans le hameau, prendre à gauche. On arrive vers un pont sur le canal.

Prendre le chemin latéral, avant le pont, en rive droite.

On va franchir la voie ferrée, toujours en exploitation. Donc faire attention.

On arrive sur une petite route. A nouveau, un pont-canal va devoir être contourné.

Prendre la petite route à droite. On arrive sur la D 107.2.

Traverser la route et prendre à gauche. Longer la route par la piste cyclable jusqu’aux abords de Saint-Romain-le-Puy.

Traverser le village. Avant une petite place, prendre à droite, panneau "Le Prieuré".

Remonter la petite route, raide, jusqu’au sommet.

Retour par le même itinéraire.

Dernière modification : 12 octobre 2018
Pierre-sur-Haute (1631m) - Cols des Pradeaux, des Supeyres, du Béal et de la Loge

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 7 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par heremeLe 29 septembre 2013 à 12h42

    130929

    L’autre est incomplet.

    • Histoire et Légendes.
      1.
      " Le bassin du Forez a persisté jusqu’à la fin du Miocène (15 Millions d’années environs). Ce comblement plus lent a laissé de très nombreux marais où l’homme a créé des étangs. En effet, l’eau s’est accumulée dans la plaine jusqu’à ce que la Loire ne force le verrou de Roanne (trou de Pinay). La légende veut que le Puy de Saint-Romain (le pic) comporte un anneau (boucle de fer) pour l’attache des bateaux sur ce grand lac forézien. "

    2.
    " C’est Honoré d’Urfé qui a popularisé l’idée d’une mer forézienne qui recouvrait les terres avant la conquête romaine. "De toute ancienneté, cette contrée que l’on nomme à cette heure Forez fut couverte de grands abîmes d’eau, et il n’y avait que les hautes montagnes que l’on voit à l’entoure, qui fussent découvertes, hormis quelques pointes dans le milieu de la plaine, comme l’écueil du bois d’Isoure et de Montverdun." Certains auteurs nous disent qu’on pouvait voir autrefois, scellés dans la roche, à Saint-Romain-le-Puy, des anneaux de fer qui servaient à amarrer les barques. On retrouve cette tradition, plus au sud, à la Tour-en-Jarez dans les écrits de La Mure. Il évoque l’existence d’une tour marquée de figures solaires au sommet de laquelle était érigée une pyramide. Un feu servant à guider les nautes foréziens y était entretenu. Un phare, s’il vous plait, pour guider la barque des seigneurs de Saint Priest vers leur château. Dans L’Astrée, d’Urfé nous dit encore que c’est Jules César qui assécha la plaine : "un étranger romain du nom de Julius… fit rompre quelques montagnes, par lesquelles ces eaux s’écoulèrent…"

    3.
    " Il est dit que la première chapelle fut construite au IV ème siècle sur le neck (piton volcanique) de Saint-Romain par saint Martin de Tours, bien connu pour avoir créé les premiers monastères en Gaule, et pour avoir remplacé les temples païens et les mégalithes par des églises. C’est exactement la même configuration que pour la chapelle de Saint-Michel d’Aiguilhe, au Puy en Velay. D’ailleurs, la même énergie s’en dégage. "

    Il semblerait donc qu’il y ait eu, dans les temps reculés, un mégalithe posé au sommet de la colline (une pierre percée en forme d’auge, à ouverture circulaire, dont l’avocat Grangeon de Montbrison raconte que l’on y déposait les enfants chétifs pour les faire vivre), transformé en sanctuaire druidique au temps des celtes. "

  • par Le 29 septembre 2013 à 15h05

    Merci hereme modifs faites.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !