Haute Route Alpine Partie 2 : Briançon - Évian

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
36000m
Durée :
3 jours et plus

Deuxième partie (Nord) d'une traversée inédite des Alpes, 3 semaines de folie pour en prendre plein la vue et plein les mollets ! Au programme (liste non-exhaustive ) Mont d'Ambin, Parc National de la Vanoise et du Grand Paradis, incluant les ascensions de la Pointe de la Sana et de la Punta Tersiva, quelques jours autour du Mont Blanc, visite du cirque de Fer-à-Cheval, et finalement traversée du Chablais ! – Auteur :

Accès

Gare SNCF à Briançon, et navettes de bus gratuites jusqu’au village de Névache dans la vallée de la Clarée.

Précisions sur la difficulté

Itinéraire de haute montagne, beaucoup de dénivelé, sections hors-sentier dans lesquelles de bonnes aptitudes d’orientation et de marche technique seront nécessaires.

Les infos essentielles

Matériel : randonnée pédestre estivale en itinérance. Je suis parti avec un sac de 60 litres, poids total 20 kilos.

Temps de marche : 3 semaines
Distance : 500 km

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Retrouvez le descriptif détaillé de l’itinéraire ICI

Photos du parcours (incluant la partie Sud).

Je recherche des amateurs pour me faire un retour sur la qualité du parcours et du topo-guide.

Dernière modification : 3 janvier 2019
Haute Route Alpine Partie 1 : Manosque - Briançon

A propos

Auteur de ce topo :

Crédits : AltitudeRando VisoRando

Randonnée réalisée le 1er août 2017

Topo publié le 26 décembre 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 28 décembre 2018 à 18h08

    Salut Donat !
    Vraiment excellent !!!!
    Le top serait d’avoir le texte directement dans le topo notamment pour le référencement sur les moteurs de recherche car ton Pdf sur Dropbox n’est lui, pas référencé.
    Dis moi ce que tu en penses !
    Vincent

  • par Le 31 décembre 2018 à 18h19

    Bonjour,

    Photo 3 : Vains dieux le sac ! J’adore. La Montagne comme j’aime. De la Haute Route avec un pareil barda, chapeau !

    Quant au topo, gros travail ! Ça a dû demander beaucoup d’organisation. En tous cas il se lit tout aussi facilement qu’un bouquin. Je pense qu’il donnera des idées et des envies à pas mal de monde

    Je ne sais pas comment vous voulez l’éditer mais si vous permettez, deux ou trois observations.

    En titre de chaque étape je mettrais le point de départ et l’arrivée.

    Personnellement, à la place (ou en sus) de l’altimétrie j’aurais mis la carte de l’étape. De fait les habitués, d’un simple coup d’œil sur la carte, feront vite la relation distance/dénivelée et par conséquent auront une bonne idée de ce qui va les attendre dans la journée. De plus une carte permettrait de mieux s’imprégner du topo.

    Ce serait bien d’avoir des photos dans le topo. Notamment (si elles existent) des photos de fractions de parcours hors sentier, niveau « youp-lala » où le balisage est, soit inexistant, soit succinct, et sur lesquelles on aura pris soin de tracer l’itinéraire (un peu comme les topos de Patrick Col).

    Quant aux évaluations des difficultés, alors là c’est un gros problème. La technique acquise, la peur de tomber, les conditions physiques et le stress, ça reste très personnel et de ce fait les ressentis peuvent être tout aussi personnels.

    Quelques détails : il manque beaucoup de majuscules et il reste quelques petites fautes d’orthographe. Je suis surpris de lire à un endroit « la marque rouge d’un GR ».

    Sinon SUPER !

  • par Le 3 janvier à 14h16

    Bonjour Vince et Nardino, bonne année.

    Merci pour vos remarques constructives. Je reprends point par point :

    + mettre le texte directement dans le topo : clairement meilleur pour le référencement, mais dans ce cas histoire de ne pas alourdir le texte, peut-être ferais-je mieux de créer une rando par étape ? Qu’en pensez-vous ?

    +titre de l’étape départ-arrivée : c’est fait pour la première étape de la partie Sud (Manosque - St Martin), après ça, l’info me semble redondante dans le cadre d’un topo entier, mais nécessaire si publication étape par étape.

    +carte de l’étape : j’ai beaucoup hésité, la question reste ouverte. Ca peut alourdir considérablement la mise en page, et il faut trouver un fond de carte décent. Le lien vers le tracé sur openrunner me semblait un bon compromis. A nouveau, en publiant étape par étape, ça peut être fait directement sur le fond de carte d’altituderando.

    +photos du parcours : pour agrémenter et aérer le texte, le travail est en cours. Par contre des photos des sections plus techniques, à moins de refaire le parcours ( ce qui n’est pas exclu ^^), ça ne va pas être possible

    +évaluation des difficultés : c’est clairement subjectif, j’ai mis mes propres ressentis, mais c’est difficile de se faire une idée d’un passage ou d’une étape sans l’avoir vécue. Par prudence, j’insiste bien pour dire que c’est de la rando haute montagne, réservée à des randonneurs expérimentés. Pour moi, le parcours représente la limite du gérable et de l’agréable en matériel de randonnée pédestre et avec un sac de 20 kilos.

    + orthographe : il doit rester des coquilles par ci par là, la relecture est extrêmement fastidieuse. Concernant les majuscules, y a-t-il une convention ? Par exemple écrit-on : Col Longet ou col Longet ou col longet ? idem par exemple pour Mont d’Ambin ou Signal du Petit Mont Cenis ?

    Dans l’attente de vos réponses,

    Donat

  • par Le 3 janvier à 19h33

    Concernant les majuscules relatives aux toponymes, ce qui est avant tout une affaire de conventions et non d’orthographie et/ou logique, je peux donner un lien ci-dessous qui pointe vers un article de la commission de toponymie du Québec, que je considère comme une référence (les Canadiens conservant la langue française beaucoup mieux que les Français) :

    http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/normes-procedures/regles-ecriture/minuscule-majuscule.html

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !