Abonnez-vous à notre newsletter !

La Hunaudaye et le lac de l’Arguenon

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
165m
Durée :
4h30

Entre eau et forêt, vallons boisés et château, voici une randonnée variée où le charme de la campagne costarmoricaine atteint son paroxysme. – Auteur :

Accès

De Lamballe ou Plancoët, se rendre à Landébia via la D768. Parking à la Gare.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Pas de réelle difficulté mais présence de passages humides/glissants.
  • Portions un peu escarpées sur le sentier longeant le lac.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 1016 ET "Saint-Cast-le-Guildo, Cap Fréhel"
  • Altitude minimale : 20 m
  • Altitude maximale : 105 m
  • Distance : environ 17 km
  • Horaires : comptez entre 4h30 et 5h

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le Lac de l’Arguenon

Depuis la gare, rejoindre la route, traverser la voie ferrée, dépasser le Pildo puis s’engager sur la route forestière de Bonne Fontaine à droite. Prendre de suite à gauche le sentier en lisière de forêt et le suivre toujours tout droit. Ignorer les sentiers secondaires s’enfonçant dans les bois.

Dans un vaste virage à gauche, rejoindre une piste puis puis la D 16. La suivre un court moment à droite puis s’engager sur le sentier descendant à gauche. Longer l’étang du Manoir Vau Madeuc (XIIIe siècle), rejoindre et traverser la D 68 puis continuer sur le sentier dans le vallon jusqu’à rejoindre le lieu-dit la Perrière.

Suivre la route à droite puis le sentier à gauche. Sortir du vallon au niveau d’une autre route et retrouver rapidement le sentier à droite. Celui-ci va désormais longer le Lac de l’Arguenon.

Le Château de la Hunaudaye

Poursuivre sur le sentier au bord du lac, parfois un peu escarpé. Passer sous le pont Pléven-Plorec et continuer jusqu’à rejoindre une anse profonde. Au fond de cette anse, quitter le sentier faisant le tour du lac et s’engager dans le vallon remontant jusqu’à St-Jean.

Sortir du hameau, suivre la route à droite et rejoindre le château ruiné de la Hunaudaye (XIIIe siècle) un peu plus loin, sur la droite également.

Retour à la Gare

Longer le château et ses douves par la gauche puis poursuivre tout droit sur le chemin jusqu’à rejoindre la route. La suivre à droite et traverser la Pefferie. Continuer à droite puis à gauche à la Ville Baudoin.

Suivre la D 28a. À la Croix Blanche, continuer tout droit jusqu’à rejoindre, à gauche, la piste empruntée à l’aller. Suivre le même itinéraire en sens inverse jusqu’à retrouver la gare de Landébia.

Dernière modification : 19 juin 2019
Tour du lac de l’Arguenon (partie I), de Pléven à Tournemine

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

" Partir, fuir, échapper au cercle du compas dont le centre est moi : vœu d'éternel retour impossible à délier. " Yann Queffélec

Crédits :

Merci à Mik pour ses belles photos.

Randonnée réalisée le 23 février 2016

Topo publié le 19 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 juin à 23h58

    Un château et une famille, les Tournemine

    " Le château fort de la Hunaudaye a été construit vers 1220 par Olivier Tournemine. A cette époque, ce château protégeait la frontière Est du Penthièvre pays de Lamballe en conflit avec le Poudouvre région de Dinan.
    Le château est détruit en 1341 lors de la Guerre de Succession de Bretagne. Cette guerre civile en Bretagne ravage le duché pendant une vingtaine d’années. A la fin du 14ème siècle, Pierre Tournemine commence la reconstruction du château en tenant compte des innovations militaires. Les trois grosses tours datent de cette époque comme les logis. "
    ...
    (Site du château)

    Une suite romanesque (quatre tomes) a été écrite par Juliette Benzoni, à savoir les aventures de Gilles Goëlo, héritier bâtard fictif des Tournemine.
     :
    1. Le gerfaut
    Gilles Goëlo, petit breton batard, ne se sent pas destiné à la prêtrise malgré les voeux de sa mère : Il s’enfuit. Pour gagner l’amour de la belle Judith de Sainte-Mélaine, qui lui a donné trois ans, il s’embarque pour l’Amérique. Il va devenir proche de Lafayette, de Fersen, de Washington et se battre auprès d’eux pour l’Indépendance. Séuisant, courageux, la vie sourit à celui auxquels les Indiens ont donné le surnom d’un de ses ancêtres : Le Gerfaut.

    2. Un collier pour le diable
    Devenu chevalier de Tournemine, Gilles - de retour en France - se jure de rerouver sa chère Judith et de réunir l’argent nécessaire au rachat du domaine de ses ancêtres. Pour cela, il part pour l’Espagne, où la Duchesse d’Albe lui demande d’acheter pour elle le célèbre collier de la Reine.

    3. Le trésor
    Le soir tant attendu de ses noces avec Judith, Gilles est enlevé et conduit dans un cachot de la Bastille. Avec la complicité secrète de Louis XVI, il parvient à s’évader. Libre, il n’a alors de cesse de retrouver Judith qui s’est enfuie, désespérée par la trahison amoureuse de son mari...

    4 Haute Savane
    Gilles repart pour l’Amérique avec Judith. Au cours d’une escale, il gagne au jeu une plantation paradisiaque - “Haute-Savane” - située sur une île des Caraïbes. Mais le maître du domaine, Simon Legros, est un homme cupide et sans scrupule, prêt à tout pour conserver la plantation. Gilles devra se battre, mais aussi reconquérir la jalouse Judith.

    Le début en vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=ea-kx1wnlrY

  • par Le 23 juin à 10h19

    Merci pour toutes ces informations hereme !
    Intéressant cette suite romanesque... Ça a l’air vraiment pas mal !
    Au fait, j’ai déjà "dévoré" Patira et bien entamé Le Trésor de l’Abbaye... Merci encore pour les romans !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !