Les Marinés (1270m) et Tunnel de Pré Farnier par Véniper

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
500m
Durée :
demi-journée

Par des anciens sentiers, on parvient aux Marinés, petite barre rocheuse traversée par le tunnel de Pré Farnier sur l’ancienne ligne de chemin de fer à crémaillère du Mont Revard. – Auteur :

Accès

  • D’Aix-les-Bains, emprunter la route du Revard (D 913) et passer le village de Véniper.
  • Environ 800 mètres plus haut, suivre la petite route à gauche et se garer après 200 mètres sur le parking aménagé pour les parapentistes.

    Coordonnées :

  • 45.700933 N
  • 005.97335 E

Précisions sur la difficulté

Pas de balisage, sentiers parfois peu marqués.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP25 n° 3332 OT Chambéry – Aix-les-Bains – Lac du Bourget
  • Altitude de départ : 785m
  • Altitude minimum : 785m
  • Altitude maximum : 1270m
  • Dénivelée : 500m
  • Distance : 8km
  • Parcours sur fond de carte :
    — en bleu, à l’aller
    — en jaune, au retour
  • Balisage :
    — à l’aller, aucun marquage et sentiers ayant parfois tendance à s’effacer
    — au retour, marquage vieillissant
  • Site : Le chemin de fer du Mont Revard
  • Sortie du 11/07/2017

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

ALLER

Du parking, monter la route sur une cinquantaine de mètres et suivre à gauche le sentier qui, au départ, est aménagé avec des planches.

Ce sentier, non cartographié sur IGN, rejoint la route qu’il faut suivre à la montée sur 300 mètres.

Suivre le chemin à droite et après 100 mètres, on parvient au lieu-dit La Balme.

Ignorer les deux directions indiquées par les panneaux et suivre le chemin qui monte raide en face.

Vers la cote 1120, continuer tout droit sur le sentier (à droite, le chemin monte sur une centaine de mètres et se perd).

Le sentier, légèrement descendant, n’est pas toujours très marqué et finit par retrouver un autre sentier plus large venant d’en bas à gauche.

Monter à droite jusqu’à la cote 1175. On est alors sur une croupe où subsistent les soubassements d’anciens bâtiments.

Le sentier n’est plus visible mais en montant à travers bois sur la croupe, on rejoint un sentier montant de la gauche.

Suivre ce sentier à droite. Il passe au-dessus de la barre rocheuse des Marinés et redescend un peu pour retrouver le sentier de contournement du Tunnel de Pré Farnier.

En remontant ce sentier, on débouche vers la sortie supérieure du tunnel. Pour des raisons de sécurité, la traversée du tunnel est interdite. En dépit de sa faible longueur et du fait qu’il soit hélicoïdal, sa sortie inférieure n’est pas visible. En redescendant le sentier de contournement, on peut rejoindre cette sortie inférieure.

RETOUR

Descendre le large chemin laissé par l’ancien chemin de fer à crémaillère jalonné de panneaux explicatifs sur son histoire.

Passer l’Ancienne station de Pré Japert, un petit tunnel de 28 mètres et continuer jusqu’au viaduc des Fontanelles.

En aval du viaduc, tourner à gauche et encore à gauche pour passer sous une arche du viaduc.

Poursuivre sur le sentier qui descend, traverser la petite route et continuer en face.

Au premier embranchement, tourner à droite pour retrouver plus bas la D 913 et en face, la petite route menant au lieu de parking.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Revard par le Golet de la Pierre et la Crémaillère

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 11 juillet 2017

Topo publié le 17 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 21 juillet 2017 à 00h07

    Bonsoir Stan.

    Puisque manifestement tu as manqué le train, voici comment cela se présentait en 1910.

    Extrait du guide Karl BAEDEKER "Le sud-est de la France : du Jura à la Méditerranée y comprise la Corse : manuel du Voyageur", 1910

    Le Revard ou Grand-Revard (1545 m.), partie de la montagne de la Cluse (1568 m.) qui domine Aix au S.E., se gravit depuis 1892, en été, par .un chemin de fer à crémaillère (9 kil. 4), dont la gare est à dr. au-dessus du parc (p. 128). Le trajet se fait en 1 h. 15 à la montée et 1 h. 5 à la descente. Prix des billets aller et retour : 4 fr., 5 fr. 15 ou 7 fr. suivant les trains ; 15 fr. y compris dîner, coucher et petit déj. au Grand -Hôtel (v. ci-dessous).
    Trains spéciaux en hiver. Il faut un temps bien clair pour jouir de cette excursion ; s’asseoir à la montée en sens inverse de la marche. Vue d’abord à g., du côté du lac. 2 kil. Mouxy (412 m.). La montée devient plus considérable. 4 kil. Pugny (576 m.) ; à 10 min. au S. est le sanatorium-hôtel de Pugny-Corhières (620m).
    Viaduc sur une gorge. 6 kil. 5. Pré-Japert (1044 m.). Autre gorge et tunnel. La voie tourne brusquement du N.E. au S. et la vue est à droite. On est bientôt ensuite sur le plateau du Revard, non loin du point culminant. Par un temps favorable, la vue y est splendide, surtout du côté des hautes montagnes, qu’on découvre alors jusqu’au Mont-Blanc, semblable à une gigantesque muraille de neige.
    Grand-Hôtel, avec châlet-restaurant, ouv. de mai au 15 oct. et de janv. à mars (chauffage central ; 80 ch. dep. 3 fr., rep. 1.50, 4 et 5, V. n. c, p. dep. 10). Il y a aussi un kiosque, où l’on peut monter librement, mais à la descente duquel on vous demande 25 c. La vue est aussi belle dans le bas. On peut faire sur le plateau des promenades intéressantes. Le sommet un peu plus élevé au S., dans le même massif que le Revard. est la Dent du Nivolet (p. 151), reconnaissable à sa croix ; il faut env. 2 h. 1/2 pour y aller. La descente de là à Chambéry prendrait env. 4 h. "

    • Il faut quand même une bonne vue pour voir la Croix du Nivolet à 10 km.
  • par Le 21 juillet 2017 à 08h30

    " ... Il y a aussi un kiosque, où l’on peut monter librement, mais à la descente duquel on vous demande 25 c."

    Les mentalités ont évolué depuis cette époque.

    Merci pour le commentaire

    Stan

  • par Le 21 juillet 2017 à 09h54

    C’est assez hallucinant que ce genre d’installation ait disparu !!! C’est comme le tramway de Seyssins à St Nizier ou le téléphérique du Veyrier. Les Suisses les ont gardé et même développé (pas sûr que se soit nécessairement de bonnes idées), en France, on a tout démantelé.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !