Les lacs du cirque de Colomers

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
580m
Durée :
1 jour

Un cirque constellé de lacs tous plus beaux et sauvages les uns que les autres. A ne pas manquer pour qui fait étape au refuge de Colomers sur le chemin du Carros de Foc.

Accès

Le tour des lacs du cirque de Colomers se fait à partir du refuge de Colomers, un des 9 refuges du circuit Carros de Foc. L’accès le plus direct au refuge se fait en environ 2H depuis le parking de Banhs de Tredos à 8km de Salardu (Val d’Aran).
Il est également possible de l’accéder depuis le parking du Pont de Ressec à 8 km au sud de Arties (Arties et Salardu sont sur la même route, à savoir la C28 que l’on prend an quittant la N230 (venant de France) à Vielha.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Caractéristiques

  • Carte : carte Aigüestortes - Vall de Boi au 1/25000 de Editorial Alpina
  • Altitude de départ : 2135m (au refuge de Colomers)
  • Altitude plus haut point atteint : 2607m (Coth de Podo)
  • Durée  : 4H à 4H30 de marche
  • Difficulté  : globalement moyenne mais comme sur de nombreux sentiers du secteur il faut franchir quelques chaos de blocs plus ou moins volumineux ; après de fortes pluies certains passages à gué sont difficiles.

Itinéraire

Il pourrait se résumer à : suivre le balisage rouge.

Le circuit des lacs du cirque de Colomers consiste à faire une boucle partant du refuge de Colomers. Un panneau au niveau du refuge en indique le départ.

Il est possible de réaliser cette boucle depuis le refuge en une demi-journée mais il serait dommage de ne pas prendre plus de temps pour profiter pleinement de cet environnement magnifique.

Cette boucle est régulièrement balisée en rouge et des cairns bien placés complètent intelligemment le balisage. Le parcours est un mélange de passages en bon sentier bien marqué, de sentes plus ou moins ténues, de traversées de gués, de quelques traversées de chaos de blocs. Le parcours ne présente pas de difficultés particulières mais est tout de même assez physique : quelques pentes raides, quelques rares pas d’escalade ou désescalade pour franchir de gros blocs.

Elle peut, comme toute boucle, se pratiquer dans les deux sens, mais le sens recommandé est le sens anti-horaire (sens inverse des aiguilles d’une montre).

Tout au long de cette boucle on rencontre une multitude de lacs de toute taille et pour certains vraiment dans un environnement sauvage et très beau.

On prend une direction sud puis on tourne vers l’est pour franchir le Coth de Podo après lequel on prend une direction plutôt nord pour revenir au refuge.

Sur la partie sud-nord de retour au refuge, pratiquement en son milieu (on est alors au niveau de l’Estanh Obago), on tombe sur le GR11 (balisage rouge/blanc) que l’on peut suivre jusqu’au refuge.

Juste à l’intersection avec le GR11, une ligne de cairns part sur la gauche en direction nord-ouest. Elle permet également un retour au refuge un peu plus ’aventureux’ (sente à cairns) que le GR.

L’environnement est globalement de toute beauté ... même par un temps un peu brumeux.

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Topo publié le 8 septembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !