Pic de Ger (2613m) - Boucle Eaux-Bonnes Gourzy Anouilhas Coume d’Aas

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2000m
Durée :
1 jour

Il s'agit de faire le pic de Ger (2613m), en boucle depuis la ville d'Eaux-Bonnes, au pied du col d'Aubisque. Plus de 2000m positifs. 11 heures de marche environ. – Auteur :

Accès

Depuis Pau rejoindre Laruns puis Eaux-Bonnes dans le col d’Aubisque.
Partir du parcours suspendu.
Retour en haut du village.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

De bon matin, 8h30, le coffre de la voiture claque sur le parking des thermes de Eaux-Bonnes, départ de plusieurs sentiers balisés arpentant le secteur.

Il fait beau et il faut en profiter, on passe devant les grands bâtiments étrangement vides des thermes pour partir sur le petit sentier de la boucle de Gourzy, sur la droite. Le signal de Gourzy est un petit sommet local dont on peut faire le tour.

Quelques lacets en forêt, la rencontre de deux chiens de bergers, et nous débouchons rapidement sur le secteur d’en-baigt, petite clairière sur une croupe flanquée de plusieurs anciennes cabanes. La vue se dégage sur la vallée, et elle est splendide. À la seconde cabane, dite d’en-baigt le haut, nous obliquons à gauche pour suivre le vallon de Gourziotte, un nid à humidité où la végétation luxuriante envahit tout.

Passage au col de Gourzy puis au pas de la brèque pour changer de vallée, et s’orienter vers le plateau d’Anouilhas, lieu d’estive de plusieurs troupeaux. Un hélicoptère nous survole plusieurs fois, sans doute surpris de voir du monde dans ce secteur.

Première descente donc vers ce plateau qui se trouve en contrebas, passage le long des enclos, et traversée à altitude constante jusqu’au fond du plateau, où l’on retrouve le début de la montée au col de Ger (2300m).

Col de Ger, casse-croûte et paysage féérique, quelques nuées blanches parsèment les pics rocheux de la région, jusqu’au pic d’Ossau. Du col la traversée se fait à vue jusqu’au point situé entre le col du plaa Ségouné et le sommet, à 2530m. Il ne faut suivre le balisage croix rouge qu’au départ du col de Ger pour le quitter en coupant sur sa gauche. On domine alors l’arrivée ’officielle’. Le sommet présente deux faces, l’une est abrupte et l’autre oblique. On atteint le sommet à toute crête, en mettant les mains à deux passages.

Le turon de Ger et tous les sommets avoisinants sont là..., Pène Médéa, Amoulat, Arcizette, ..., les nuages jouent avec eux...
Descente par le plaa Ségouné, et retour sur Gourette sous les télésièges de Ségouné et Bezou. Peu avant Gourette, près d’un lac, à 1600m, on tourne à gauche sur la traversée Gourette/Eaux-bonnes, fléchées pour les Vtt !! incroyable quand on voit la difficulté du sentier... un truc de fou...
Le reste de la descente se fait par le plateau de Bouy d’abord, la coûme d’Aas, ensuite, avant de suivre le cheminement tortueux de la Sourde, le cours d’eau qui descend des cimes de Montcouges. Les sabots commencent à être lourds, et le chemin, qui est pourtant loin d’être désagréable, commence à lasser...
Arrivée à Eaux-bonnes, 19h30, pas mécontent de changer de chaussures. Vous l’aurez compris, cette boucle est un peu longue, mais la montée par Gourzy est vingt fois plus belle que celle de Gourette...

Dernière modification : 2 décembre 2018
Tour du Pic du Midi d’Ossau et Pic Peyreget (2487m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : http://olivier.amiaud.free.fr/

Amateur de rando, d'escalade, et d'alpinisme facile. Amateur de photo également.

Topo publié le 15 septembre 2008

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 15 septembre 2008 à 18h08

    Et toujours ces belles photos !

  • par Le 15 septembre 2008 à 21h15

    Nuages et sommets, un fabuleux mélange ... superbes shoots !

  • par aurelieLe 8 août 2013 à 16h57

    Bonjour votre rando nous intéresse beaucoup. Nous nous sommes un peu renseigner et nous ne trouvons pas de sentier répertoriés après le col de gourzy. Il y a t il des sentier praticable pour se rendre jusqu’au col, y a t il des indications sur les chemins ? Merci

  • par Le 8 août 2013 à 18h56

    Bonjour, dans mon souvenir (ca peut être un peu approximatif), il n’y a pas beaucoup d’indications tout au long de la montée, et à plusieurs occasions nous avons hésité, mais surtout au départ. Par la suite, jusqu’au col de gourzy et même à la breque il y a un chemin clair. Au delà du pas de la breque, il faut évoluer à vue, et c’est facile, car la traversée du plateau d’anhouilas est évidente, il faut le traverser dans sa longueur, large au début il se resserre au fur et à mesure. Le ger est dans son prolongement direct et à portée de vue lorsqu’on sort du plateau (photo 9). Si on a l’habitude de l’orientation en montagne, cela ne pose pas de problème. Carte au 25 000 obligatoire...La descente ne pose pas de problème non plus, ni le retour de gourette à eaux-bonnes. Très belle rando, et coin sauvage !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !