Pointe de Combe Bronsin (2499m) boucle par le Pas de la Mule

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
750m
Durée :
1 jour

Randonnée sauvage, loin des circuits classiques. – Auteur :

Accès

Vallée de la Tarentaise, Feissons-sur-Isère, direction le col de La Madeleine, Bonneval, route de Lachat : route goudronnée mais étroite.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Départ de Lachat (1910m) en suivant la piste lac de l’Arpettaz, l’abandonner rapidement pour suivre la sente peu marquée (point 1950m, sentier pointillé rouge IGN) qui se dirige sur les lacs du Loup, en profiter pour repérer le sentier qui monte vers les Teufs et sa bifurcation vers l’ est.

Au 2ème lac rejoindre à vue le sentier, celui-ci se divise, se diriger est (pas toujours visible) pour contourner le pied de l’arête des Teuf.

On rattrape le GR Tour de Lauzière (pas entièrement tracé sur IGN), qui se dirige vers le mont Bellacha. Peu après le panneau des Pissus (altitude erronée) monter à vue dans l’alpage, rejoindre la combe sans nom.

La présence de cairns en arrivant vers le couloir du Pas de la Mule laisse supposer une sente en provenance du sentier sous la Pointe des Marmottes Noires.

Gravir au mieux la pente herbeuse du Pas de la Mule, raide, basculer par le sentier versant ouest.

À un moment il se divise, suivre la sente sud à travers le versant, et il disparaît. Poursuivre à vue, en traversée entre herbages et pierriers vers la croupe orientée nord-ouest/sud-est sous la Pointe de Combe Bronsin.

La remonter, puis se diriger vers un rognon rocheux pour découvrir le couloir de montée.

Le couloir se dévoilant tardivement nous avons progressé en passant au-dessus de ce rognon, il semble préférable de le contourner par le bas.

Quelques petits cairns discrets définissent le départ du couloir. La montée se fait dans des roches souvent délitées et quelques zones de mousses peu fiables.

Le couloir franchi, reste à progresser jusqu’au sommet par une arête facile.

Retour :

Rejoindre sud/est le sentier et la croupe qui descend vers le col du Loup, puis la tranquille piste qui ramène au parking.

Passage délicat sous le point 2209, descente raide dans une pente sévère, passages terreux à l’adhérence limite.

Dernière modification : 22 octobre 2018
Pointe de Combe Bronsin (2499m) par la Tarentaise

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 3 septembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 3 septembre 2015 à 20h32

    Départ plus tôt que d’habitude, me semble t-il.
    A la recherche d’une belle lumière ?

  • par Le 3 septembre 2015 à 20h41

    C’est vrai,de plus mes compagnons de route "hommes" sont plus disposés à partir tôt que mes copines ce que je déplore...

  • par Le 5 septembre 2015 à 05h53

    Bonjour Galipette,
    Belle description précise comme à ton habitude. Une remarque pour la photo 3 : de gauche à droite la pointe anonyme 2426 (sur IGN) - la Pointe des Marmottes Noires - le Mont de la Perrière. Le Pas de la mule est le point bas de la 1ère dépression. Amitiés

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !