Pointe de la Grande Journée et Mont Mirantin (2460m), en boucle par les crêtes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un joli parcours de crêtes sauvage et assez accessible, entre herbe et rochers, offrant une belle vue dégagée sur l'ensemble de son parcours...

Accès

Albertville - Route du Beaufortain, bifurquer à droite vers le hameau de Molliesoulaz. Après quelques lacets au dessus du village, bifurquer à gauche sur une petite route chaotique poursuivant la montée. La suivre jusqu’au chalet forestier des Chappes, un peu de place pour parquer.

Itinéraire

  • Altitude départ : 1480m.
  • Altitude sommet : 2460m.
  • Durée : 6h.
  • Carte : IGN TOP25 3432ET Albertville.
  • Lien IGN

Période

Praticable en conditions estivales, certains passages raides et exposés de la crête doivent être libres de neige. En général à partir de juin. Terrain sec souhaitable.

Difficulté

Le parcours alterne bon sentiers faciles avec, sur la crête, une sente plus ou moins marquée mais toujours présente, qui facilite la progression, notamment dans la traversée de quelques pentes parfois exposées. Les mains sont tout juste ponctuellement utiles dans de rares passages.

Itinéraire

Montée à la Pointe de la Grande Journée

Monter dans la prairie au-dessus du chalet forestier. On rejoint le chalet des Chappes. Suivre la piste montant vers le sud sous la Roche Pourrie en direction du Haut du Pré, puis prendre le sentier remontant vers une épaule de la crête sud-ouest. Délaisser le sentier remontant cette crête vers la Roche Pourrie, et prendre celui traversant horizontalement dans le versant sud.

On rejoint une piste d’alpage que l’on remonte longuement jusqu’au chalet de l’Aulp des Tours. Poursuivre sur un sentier dans une longue traversée ascendante sous la Pointe de la Grande Journée de manière à rejoindre le col des Lacs.

Depuis le col, remonter vers le nord-est le fil de la crête en suivant une petite sente peu marquée. Vers le milieu, quelques rochers acérés sont contournées par la gauche sur une trace un peu exposée. Le bastion sommital s’escalade soit sur le fil par des rochers faciles, soit un peu à droite par une sente dans un petit couloir herbeux.

Traversée des crêtes vers le Mont Mirantin

Descendre la crête vers le nord. Poursuivre le long de cette crête par une sente plus ou moins marquée sur un parcours un peu en dents de scie proche du fil. Le parcours n’est jamais difficile, la plupart des difficultés du fil sont contournées par de petites traversées en contrebas, pouvant cependant être exposées au-dessus de pentes raides, et demandant de la prudence.

Après une petite remontée au Pic de Vache Rouge, la traversée se poursuit, plus débonnaire, jusqu’au ressaut où se situe le pas de l’Âne.

La suite du parcours vers le Mont Mirantin est optionnelle. Monter vers le nord une sente contournant une première bosse par la gauche, puis rejoindre la crête pour un parcours un peu chaotique descendant vers une brèche. Remonter derrière dans les rochers par un pas de grimpe facile puis une raide montée munie d’un câble (peu utile, préférer les prises rocheuses). Plus haut, un deuxième ressaut rocheux plus tranquille défend la débonnaire crête sommitale.

Descente

Revenir au pas de l’Âne. Un sentier bien marqué descend en lacets dans le versant ouest, puis rejoint la crête qui est parcourue tantôt sur le fil, tantôt en contournant des bosses par le versant sud.

On rejoint le sentier montant de l’Aulp des Tours. Basculer sur le sentier descendant puis traversant dans la face nord de la Roche Pourrie, pour finalement rejoindre le chalet des Chappes, et boucler la boucle.

Détail de la sortie du 8 octobre 2015

Un petit parcours de crêtes comme on les aime... Ayant parcouru celles du Grand Arc le mois passé, celles-ci étaient les suivantes sur ma liste... Un départ tardif me fait préférer faire la boucle par le versant ouest, pour éviter une longue route pour contourner le massif...

Départ vers 14h du chalet des Chappes... C’est un peu nuageux, et même carrément dans le brouillard en montant, mais on en sort vite dès qu’on monte au-dessus de l’Aulp des Tours...

On poursuit la traversée vers le col des Lacs sous un superbe ciel bleu au dessus d’une mer de nuages immaculée... Puis la montée par la crête, finalement sans réelles difficultés, vers la Pointe de la Grande Journée, atteinte vers 16h.

La vue est magnifique. Cependant, les cumulus sont présents au-dessus des hauts massifs intérieurs, et la Vanoise se démène avec les nuées... D’ailleurs, sur les versants est, le stratus se montre plus agressif et tente de déborder les crêtes... Finalement, le choix de faire la boucle par l’ouest était le bon !

C’est parti pour la longue traversée de crêtes... C’est souvent sur le fil séparant le soleil chaud des nuées humides, cette configuration permettant à mon spectre de Brocken de me suivre sur une bonne partie du parcours... Pas de difficultés notables, si ce n’est, sur les versants est, l’humidité des nuages pouvant rendre le terrain un peu glissant...

Arrivée vers 17h30 au pas de l’Âne, sans se presser... On a juste le temps de faire l’aller-retour au Mont Mirantin, qui sera atteint vers 18h. Après une courte pause, c’est parti pour le retour...

Hélas, des voiles nuageux s’épaississaient , et allaient me gâcher le coucher de soleil... Le seul qui profitera de ses couleurs sera, par une trouée tout au nord, le massif du Mont Blanc...

Descente le long de la crête à la nuit tombante. Vers 2000m, on replonge dans un stratus bien compact... On range l’appareil photo, on sort la frontale, et on poursuit dans une ambiance oppressante sur un sentier heureusement bien marqué et pas du tout ambigu... Fin de la balade vers 20h.

Dernière modification : 16 mai 2018
Circuit Mont Mirantin (2460m), Pic de Vache Rouge (2379m), Pointe de la Grande Journée (2460m) et Pointe de Lavouet (2410m)

La carte du topo « Pointe de la Grande Journée et Mont Mirantin (2460m), en boucle par les crêtes »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe de la Grande Journée et Mont Mirantin (2460m), en boucle par les crêtes »

Départ du chalet forestier des Chappes. Regard arrière sur le Haut du Pré. On rentre dans le brouillard... Ambiance automnale... Un peu de compagnie sur le chemin... Le bleu n’est plus trop loin... Regard arrière... Au dessus des nuées, la Pointe de la Grande Journée... Longue traversée à flanc, regard arrière. Derrière le col des Lacs, il y a des lacs... La crête à remonter... Regard vers la Pointe du Lavouet. On voit le fond du lac Sans Fond... Un dernier raidillon... Au sommet de la Pointe de la Grande Journée... La Vanoise se démène avec les cumulus... La Lauzière dépasse de la mer de nuages... Belle ambiance sur la suite du parcours de crêtes... Mon spectre m’accompagnera sur une bonne partie du parcours de crêtes... Regard arrière... Parcours au rebord des nuées... Une petite partie effilée... En direction du pas de l’Âne... Depuis le pas de l’Âne, regard arrière vers la Pointe de la Grande Journée. Au pas de l’Âne. En direction du Mont Mirantin... Raide montée vers le sommet... Arrivée au sommet, face au Mont Blanc. Les nuées tentent de franchir les crêtes... Les crêtes parcourues. Les crêtes de retour, submergées par les nuées... Seul le Mont Blanc aura droit aux couleurs... Crépuscule... Le stratus se densifie... Regard arrière... Plongée dans le stratus et la nuit, on range l’appareil photo...