Pointe de la Québlette (1915m) par le Crêt

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
930m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Belle pointe herbeuse aux lignes élégantes dominant la vallée du Sapey, bien visible depuis la route de Thônes, elle offre une vue intéressante sur les murailles du Lachat et le plateau des Glières.

Accès

Depuis Thônes, prendre la D909 en direction d’Annecy, puis sortir à Thuy. Prendre la route du Sapey, et la suivre jusqu’à son terminus, au Crêt, où l’on trouve un grand parking.

Itinéraire

Carte : IGN Top 25 3430ET La Clusaz / Le Grand-Bornand

Altitude départ : 980m arrivée : 1915m

Horaire montée : 2h45

Balisage : nombreux panneaux un peu partout, aucun risque de se perdre.

Au fond du parking, suivre le chemin qui rejoint la route et prendre la direction du col de la Buffaz.

Au col de la Buffaz, prendre la direction du col de l’Ovine et monter jusqu’au chalet homonyme à 1770m. La pointe de la Québlette se trouve juste au-dessus. Quitter le sentier et suivre l’arête en direction du sommet (NW). Contourner un ressaut rocheux par la gauche dans des pentes assez raides, puis revenir à droite pour gagner facilement le sommet. On peut aussi, depuis le chalet, suivre un peu le sentier du col de l’Ovine, puis le quitter et contourner le ressaut par la droite.

Remarque : il est possible de parcourir l’arête SW jusqu’à la pointe de Dran (1830m). Entre les points cotés 1837 et 1797, il faut redescendre dans le flanc SE pour éviter un passage rocheux. On arrive à un col au pied des rochers de la pointe de Dran. La pointe elle-même est accessible depuis ce col : il faut chercher le meilleur passage dans les pentes rocheuses assez raides au début, puis cheminer à travers les lapiaz pour atteindre le sommet ; le contraste avec l’arête herbeuse de la Québlette est saisissant.

Descente

  • Par le même itinéraire depuis la pointe de la Québlette.
  • Depuis la pointe de Dran, revenir au col au pied des rochers, puis traverser horizontalement le flanc SE jusqu’au chalet de l’Ovine.
  • Au col de la Buffaz, il est possible de prendre le sentier de la Choisière, puis de redescendre sur la piste suivie à la montée, en amont de la Grosse Pierre.
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Pointe de la Québlette (1915m) par le Crêt »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Pointe de la Québlette (1915m) par le Crêt »

Départ du Crêt le matin. Montée en sous-bois. Montée en direction du col de la Buffaz. À droite, le mont Lachat. Vue en arrière sur la Tournette, le col des Nantets et la dent du Cruet. Les belles parois calcaires de la pointe de Dran. Montée au-dessus du col de la Buffaz, avec vue sur les rochers des Traversiers. Le col de la Buffaz et le mont Lachat. Vue sur la vallée du Sapey et le massif de la Tournette. Montée au chalet de l'Ovine. Vue sur les pointes de Puvat et des Auges. La vallée de l'Overan et le Jallouvre. Le troupeau de moutons du col de la Buffaz, bien à l'abri dans son enclos avec les patous. Pointe de Puvat, pointe des Auges et montagne des Auges. Les mêmes depuis le sommet. Le col de l'Ovine est au centre. L'arête SW et la pointe de Dran. On aperçoit le lac d'Annecy à droite. Le chalet de l'Ovine et le mont Lachat depuis le sommet. L'arête SW et la pointe de Dran. La plaine de Dran et le massif du Parmelan depuis le sommet. Plateau des Glières et montagne de Sous-Dîne. Pointe de Dran, vallée du Sapey et massif de la Tournette. Entremont et le Jallouvre depuis le sommet. Sur l'arête SW en direction de la pointe de Dran. Retour dans la vallée : le mont Lachat sous un ciel d'orage.