Roc de Tavaneuse (2156m) en traversée par les chalets de Brion

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1050m
Durée :
1 jour

Au centre du massif du Chablais, le Roc de Tavaneuse offre une magnifique vue sur les sommets environnants. Contrairement à l'itinéraire classique depuis Abondance et Prétairié, la variante décrite ici est moins parcourue, mais variée, se déroulant en boucle principalement sur le versant sud, ce qui la rend praticable plus tôt en saison. – Auteur :

Accès

Thonon - Saint-Jean d’Aulps - Mont d’Evian. Il est possible de continuer la route non goudronnée jusqu’aux environs du hameau de Montolivet (pas de parking précis, se garer au mieux en bord de route).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3528ET Morzine - Massif du Chablais - Portes du Soleil
  • Altitude départ : 1150m.
  • Altitude sommet : 2156m.
  • Durée : 7h.
  • Période : Dès que les versants sud sont bien déneigés au-dessous de 2000m, en général mi-mai. En début de saison, des névés raides peuvent compliquer la traversée sous le bastion sommital.

Ascension

Continuer la route menant au hameau des Fours, puis bifurquer à droite sur la piste, puis à gauche sur le sentier en direction du hameau de Damoz des Moulins. Continuer à monter sur le sentier vers le sud en direction d’un petit lac, le contourner par la droite et poursuivre la montée raide au collet boisé derrière.

Maintenant en versant sud-ouest, le sentier traverse horizontalement en direction des chalets de Brion. Ne pas descendre aux chalets, mais continuer en traversée jusqu’au panneau indiquant la bifurcation vers le passage de Savolaire. Monter nord-est à ce dernier, en suivant le sentier ou à vue si celui-ci disparaît.

L’arête ouest du Roc de Tavaneuse se dévoile. Remonter cette arête en suivant le sentier évident proche de son fil. Le sommet est défendu par un bastion rocheux qui peut se contourner par la droite (sud), en remontant finalement le couloir juste à l’aplomb du sommet (mauvais terrain, mains utiles). Ce passage peut être problématique en présence de névés.

Descente

Poursuivre la crête débonnaire vers le sud-est en direction du col de Tavaneuse. Par la droite, sur le sentier ou bien droit dans l’alpage, rejoindre le replat herbeux des Portes de Lens, puis continuer le sentier traversant vers l’ouest, en descente puis horizontalement, jusqu’aux chalets de Brion où l’on rejoint l’itinéraire de montée.

  • On peut noter que divers sentiers permettent de rejoindre Mont d’Evian depuis les chalets de Brion, offrant une alternative de descente si la voiture s’y trouve.
  • À la montée, une autre variante consiste, depuis le petit lac, à bifurquer à gauche pour rejoindre le Plan du Roc puis le col de Damoz, d’où il est possible de descendre dans la combe de Savolaire et de remonter au passage de Savolaire. Cela offre un parcours sur d’autres versants de la montagne, en rajoutant 300m de dénivelé.

Détails de la sortie

Ce sommet manquait encore à ma collection chablaisienne... Mais en ce mi-mai, les combes nord empruntées par les habituels sentiers du versant d’Abondance devaient être encore bien enneigées. Cet itinéraire alternatif, peu décrit, me paraissait plus intéressant.

Départ à 13h dans un beau jour printanier, légèrement nuageux sur les massifs frontaliers. Montée tranquille vers les chalets de Brion, puis le passage de Savolaire est atteint à 15h30 dans un parterre de perce-neiges.

Après la montée sur l’arête, petite recherche d’itinéraire pour accéder au bastion sommital. Un névé bien raide bloquait la traversée sous le bastion, mais il avait suffisament fondu pour qu’il soit possible de se faufiler entre le rocher et le névé pour atteindre le couloir à remonter. Sommet à 16h15, pause casse-croûte et photos.

Descente sans histoire avec, sous le col, un sympathique névé me permettant de tirer tout droit rapidement sans massacrer mes genoux. Retour aux chalets de Brion à la lumière chaude du soleil couchant, puis descente rapide par le chemin de montée pour revenir à la voiture avant la nuit.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de Nantaux (2170m), par le versant et l’arête sud

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Topo publié le 9 octobre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !