Abonnez-vous à notre newsletter !

Rochers des Commères par les Pertes de l’Ain

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
250m
Durée :
3h30

Des gorges étroites, un sentier chaotique entre des rochers et une belle crête qui boucle ce petit parcours jurassien. – Auteur :

Accès

  • Bourg-de-Sirod se situe à moins de 10km à l’est de Champagnole.
  • Se garer au parking à l’entrée nord de la bourgade (Restaurant).

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Le sentier aux environs des Rochers des Commères est chaotique.
  • Parcours sur pierrier/roches ;
  • Prendre en comptes les risques liés aux chutes de pierre et glissade par temps humides.

Les infos essentielles

-* Carte IGN : TOP 25 - 3326 ET "Champagnole"
-* Altitude minimale : 580 m
-* Altitude maximale : 795 m
-* Distance : environ 8 km
-* Horaires : comptez entre 3 et 4 h
-* Balisage : Pancartes / Peintures jaune-bleu

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, se diriger en direction des Pertes de l’Ain. On trouve rapidement la centrale hydroélectrique. Descendre les petites marches puis traverser le cours d’eau.

On admire ici la petite cascade de l’Ain.

Le sentier balisé remonte quelques peu pour rejoindre une passerelle qui enjambe les gorges étroite. On remarque la profondeur duquel l’Ain (qui prend sa source non loin de là) s’extirpe pour donner le nom "pertes de l’Ain".

Continuer sur la piste qui prend la forme d’une épingle, passe aux abords de la Fontaine des Tufs puis butte contre un barrage.
Une sente se poursuit sur l’autre rive. Continuer ensuite en direction du Village de Sirod.
Au niveau d’une chapelle, on profite d’une vue dégagée du plateau Jurassien.

Après avoir passé les première maisons, le parcours bifurque à droite, traverse la route départementale puis un petit champ avant de retrouver le couvert forestier.
Poursuivre sur la droite pour rejoindre le Rocher des Commères.

Ici, une petite sente de graviers grimpe dans un décor pouvant rappeler celui de Yellowstone.
On repère facilement le rocher principal.
Le quitter et continuer pour visiter d’autres masses rocheuses que l’on frôle aussi bien par la droite que par la gauche.

L’escalier des Coucous nous dirige au sommet d’un ce ces pitons marquant un belvédère.
Retourner sur ces pas puis traverser le pré vers le nord. On retrouvera une piste sur la droite ainsi que le balisage (Champs Cottets).

On entame la fin de l’itinéraire vers la crête forestière des Roches Graviers par un belvédère ainsi que les ruines d’un ancien château (Château Villain).

Sur l’extrémité de la crête, le lieu se découvre au-dessus du village du Bourg-de-Sirod...et l’on peut tomber nez à nez avec quelques Chamois.

On retrouve le parking après être passé sous une petite bâtisse qui informe sur la faune, la flore, la géologie et l’histoire des environs.

Dernière modification : 29 avril 2019
Mont Rivel (812m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Franc-comtois à vie, né 1992, mon instinct me pousse à la montagne. Cet endroit fascinant, inquiétant et où je me sens vivant.

Randonnée réalisée le 14 avril

Topo publié le 29 avril

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 1er mai à 22h30

    Histoire et légendes.
    Un château en ruines, d’étranges roches, il faut une légende.
    Le maître de Château-Villain avait trois filles, Berthe, Loïse et Hermance, e
    n âge de se marier, très belles mais coquettes et prétentieuses. Selon la coutume, le père invitait chaque dimanche un jeune homme digne de ses filles, noble, propriétaire de vastes domaines ou proche du Roi. Il le présentait à ses filles et leur demandait de faire leur choix.
    Mais aucun ne trouvait grâce à leurs yeux : trop laid, trop petit, trop grand, trop gros, trop maigre, borgne, boiteux, borgne, négligé, méchant, trop bon, rustre, sans éducation ....
    Le châtelain était désespéré qu’aucun ne gagnait la faveur de ses filles. Après plusieurs mois, n’y tenant plus, il se plaignit à la fée Mélusine. Cette dernière, qui suivait chaque entrevue et entendait les méchantes critiques des trois jeunes filles, avait compris depuis longtemps que ces dernières avaient le coeur aussi dur et froid que le marbre. Aussi, pour les punir d’être aussi exigeantes, égoïstes et sans tolérance, elle les transforma en trois statues de pierres, leur laissant ainsi tout le temps de continuer à proférer des méchancetés sur leurs possibles prétendants.

    (Guy Decreuse)

    Bien sûr, il ya des variantes ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !