Sentiers "alpins" du Grand Salève - Vires de Bütikofer

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
280m
Durée :
demi-journée

Passage pittoresque surplombant le bassin genevois, les Vires de Bütikofer est un itinéraire partiellement câblé reliant le cirque des Etiolets au cirque des Etournelles. Ces vires sont destinées à l’origine au retour des varappeurs car elles sont équipées de plusieurs rappels. Elles surplombent d’ailleurs des voies d’escalade. Certains topos décrivent une Via Ferrata, ce n’est pas du tout le cas, l’itinéraire possède des passages dangereux non sécurisés. – Auteur :

Accès

Parking du Coin, au début de la route montant à la Croisette (voir carte).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3430 OT Mont Salève
  • Site IGN : Grand Salève
  • Altitude de départ : 658m
  • Altitude du point haut : 938m
  • Durée : 1h30 (montée)

Difficulté : T4 (si on est équipé). Itinéraire très aérien mais équipé dans les passages les plus difficiles. Toutefois, un pied sûr est indispensable. A éviter en cas de sol mouillé. (Infos sur les cotations).

Matériel : Chaussures à semelles rigides. Tracé GPS si on ne veut pas revenir bredouille. Equipement de Via Ferrata, éventuellement corde 30m & 2 dégaines.

Balisage : Aucun. Une ou deux plaques.

Tracé GPS : Download

Itinéraire :

Depuis le parking du Coin, traverser le village du même nom. A sa sortie, emprunter la petite route goudronnée qui monte sur la droite. Le goudron s’arrête et peu après, une sente démarre sur la gauche et se dirige sur une mini clairière gardée par un gros rocher.

Emprunter le sentier qui part à droite du rocher. La suite de l’itinéraire jusqu’au départ du sentier des Etiolets (où se trouve le fameux gros câble vertical) est compliqué. Une multitude de sentes vont dans tous les sens. En gros, il faut se diriger sur les hauteurs légèrement sur la droite, bref il faut essayer de se faufiler le plus possible en hauteur, ça passe très bien.

Quand on se croit définitivement bloqué, un gros câble vertical à 1m50 du sol marque le début « ferraté » du sentier (partiellement je rappelle). On est au pied du cirque des Etiolets. Il faut un peu de gymnastique pour se hisser sur ce câble, mais l’effort a sa récompense, l’aventure ! A la sortie du gros câble, le sentier part sur la gauche (câble), puis à nouveau sans câble, il se dirige sur la droite. Il longe une petite paroi et passe devant le mur de la Limace où se trouve une petite plaque « Vires Bütikofer ». Le mur de la Limace est la suite du « sentier » des Etiolets qui est en fait de l’escalade. On passe tout droit et on arrive à une suite d’échelons fixés dans la paroi. Elles mènent à une nouvelle vire non équipée mais un spit permet de passer une corde.

Encore quelques mètres et les vires de Bütikofer proprement dites commencent. Si on observe bien, il y a des relais pour descendre en rappel. La traversée est bien équipée, mais un peu à l’ancienne. On fera attention de ne pas provoquer de chutes de pierres, car il y a des voies d’escalade juste en dessous.

La sortie de la vire se fait par une ou deux cheminées partiellement sécurisées, on sera prudent à la sortie de la dernière. Remonter ensuite la pente raide et terreuse qui finit par devenir un sentier. Encore quelques lacets et la sente rejoint le sentier de Chavardon (sentier reliant le sentier d’Orjobet à ceux des Etournelles et des Etiolets). On l’emprunte sur la droite, on monte un raidillon équipé d’une rampe facile et on atteint le portail de Chavardon. De là, on redescend et peu après le sentier d’Orjobet se rejoint sans problème.

Retour par le sentier d’Orjobet T2.

Dernière modification : 3 novembre 2014
Sentiers "alpins" du Grand Salève - Sentier des Buis (parcours d’origine)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : www.Balade3D.com

Passionné de montagnes, je m'amuse dans ce lieu ludique en trail, rando, peau de phôque et alpinisme. J'habite Genève, a deux pas du Salève, massif qui ne fini jamais de me surprendre. Je suis également l'auteur d'un guide de randonnées sur CD-ROM "40 randonnées interatives en Haute-Savoie" —> www.balade3d.com

Topo publié le 4 mai 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 6 mai 2014 à 11h06

    " Certains topos décrivent une Via Ferrata, ce n’est pas du tout le cas, l’itinéraire possède des passages dangereux non sécurisés. "

    Ce n’est pas un itinéraire à aborder en "touriste".

    Confirmation des propos de Balade3D :

    http://www.yackphoto.net/Pages_Via_Ferrata/carnets/f4.html

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !