Tête Mercière (2491m) & Lacs Scluos par la Tinée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Tinée recèle des trésors d'itinéraires à travers les milles méandres de son relief tourmenté, de ses combes accidentées. Et comme tout trésor digne de ce nom, les randonnées que vous y ferez seront parfois bien cachées, attendant les aventuriers téméraires qui oseront les approcher...

Accès

En venant de Nice : emprunter la vallée du Var par la RD6202 puis prendre à droite l’embranchement vers la Tinée et la RD2205. Remonter la vallée et dépasser Saint-Sauveur sur Tinée. A hauteur de l’usine hydro-électrique de Valabres, s’arrêter au niveau du panneau signalant l’entrée dans le Parc du Mercantour. La balise n°259 du départ se trouve juste de l’autre côté du pont enjambant la Tinée.

Itinéraire

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3641 ET "Moyenne Tinée"
  • Site IGN : Tête Mercière
  • Altitude de départ : Valabres, 666m
  • Point culminant : Tête Mercière, 2491 m
  • Temps de parcours : environ 8 heures sans les pauses
  • Distance : environ 16 kilomètres
  • Balisage : Sentier d’un bout à l’autre. Poteaux indicateurs et rectangles jaunes du sentier PR, rectangles blanc et rouge du sentier GR. Seul l’aller-retour pour le lac Scluos s’effectue par un sentier non indiqué sur la carte, mais cairné.
  • Période conseillée : sortie effectuée en juillet 2013.
  • Équipement : Celui du randonneur "classique". Si possible un bas (chaussures et pantalons) étanche, le vallon de Mollières étant souvent humide (fond de vallon, présence du torrent et végétation haute).
  • Sommet du jour : Tête Mercière, 2491m
  • Difficulté : rien de particulier en terme de progression, si ce n’est le gros dénivelé qui fait de cette sortie une randonnée classée "difficile".

Note :

Cet itinéraire est en partie celui réalisé dans le 1er jour du topo "Raid Tinée, Vésubie, Fenestre, Gordolasque, Merveilles". Ce topo vous propose une sortie indépendante, qui ne nécessite pas d’avoir deux véhicules pour effectuer une traversée. Rien ne vous empêche toutefois de suivre le tracé du raid via le Vallon de Salèse et de terminer votre périple par l’arrivée au parking du Boréon.

Valabres - Hameau de Mollières :

Une fois le pont franchi, dépasser la balise n°259 qui marque le point de départ de la montée dans le Vallon de Mollières. Une grande piste va entamer ce parcours d’envergure, dont le dénivelé modeste est idéal pour se mettre en jambes !
On progresse rapidement jusqu’à atteindre la balise n°260 et sa petite usine hydroélectrique qui marque la fin de la piste carrossable pour laisser la place à un véritable sentier. Celui-ci étant dans un vallon ombragé et à proximité du torrent, les ombellifères, orties, et autres fougères risquent de déposer sur vos chaussures et pantalons la rosée qu’ils auront accumulé : comme indiqué dans le paragraphe d’introduction, prévoyez donc une tenue étanche :)
La pente s’accentue un peu et tandis que l’on monte, les pins sylvestres font leur apparition dans le vallon aux roches ocres qui s’évase peu à peu. On passe sous le Mont Saint-Sauveur situé très haut à main gauche, et dont on ne distingue que les plus bas contreforts : ce sont les barres rocheuses du Cayre Frémus.
En progressant vers l’Est, on sort des gorges, le relief s’adoucit, et on distingue les premières bâtisses du hameau de Mollières (Pour de plus amples informations sur ce singulier petit village, un lien utile ici).
A l’aplomb de celui-ci au nord se trouve le sommet du jour, la Tête Mercière, à près de 1000 mètres au-dessus de notre tête. Une approche moins brutale que la montée en ligne droite s’impose...

Hameau de Mollières - Tête Mercière

Sortir du hameau par la balise n°261 et suivre la petite route goudronnée jusqu’à la balise n°263. Délaisser la route et s’engager sur la gauche par le sentier à la pente assez soutenue qui progresse à travers les conifères dans le vallon de Tavels.
On suit ainsi le torrent que l’on franchit par un pont avant de se retrouver à un nouveau croisement à la balise n°265. Suivre la piste en direction du Col Mercière qui monte par de larges lacets à travers un magnifique replat peuplé de mélèzes. Cette piste carrossable atteint le Col.
On remarque ici les vestiges de blockhaus postés sur la crête de la Tête de la Costasse, ainsi que les ruines des casernements sur les flancs des Baus Rouges que la piste traverse, vestiges de la seconde guerre mondiale. Il est vrai que la frontière italienne n’est qu’à peu de distance. Elle est juste derrière la crête de la Cime de Tavels que l’on aperçoit vers l’Est...
Au col, suivre le sentier qui part à gauche le long de la crête. On sort ici des limites du Parc du Mercantour ; normal, vu que nous nous trouvons sur des sommets colonisés par les pistes de ski de la station d’Isola 2000 que l’on surplombe maintenant.
Depuis la Tête Mercière, un impressionnant panorama s’offre à nos regards : j’en oublie sûrement, mais en voici quelques-uns, dans le sens horaire : Vers le Nord, Lombarde, Malinvern, Cime des Tavels. Pointe Geign, Frémamorte, Pagari de Salèse et Rogué à l’Est, Caïre Archas, Pépoiri, Tête des Margès et Cime des Lauses au Sud, et enfin Mont Saint-Sauveur à l’Ouest. Sans oublier les sommets de la Tinée vers le Nord-Ouest, et les sommets italiens vers le Nord-Est.

Tête Mercière - Lac Scluos :

Pour la descente, reprendre le large sentier jusqu’à retrouver la balise n°265. Continuer à suivre maintenant cette large piste dans l’autre sens en direction du Col de Salèse.
Dépasser la courbe qui suit la crête de la Pointe Colette. Dans la première combe aux environs du pointe coté 2025, repérer le petit sentier cairné (non mentionné sur la carte) qui s’élève discrètement dans les mélèzes : il va nous conduire après une petite montée jusqu’au lac Scluos, l’un des rares lacs forestiers du Mercantour.
Un bien joli lac, dont l’accès un peu confidentiel devrait garantir une certaine tranquillité au randonneur ayant fait l’effort de ce petit détour, mais qui malheureusement ne lui épargnera pas la compagnie des moustiques rôdant en ces lieux humides !
Faire le tour du lac par sa rive Sud-Ouest, et poursuivre sur le sentier qui nous ramène à la piste (il est également possible de revenir par le sentier de l’aller, mais bon, tant qu’à faire, autant découvrir un autre passage !).

Lac Sculos - Valabres :

Deux options pour la descente : couper droit à travers la forêt vers le Sud-Ouest et retrouver le sentier GR au fond du vallon jusqu’à la balise n°263, ou retourner sur vos pas en suivant la piste n°265.

Toutes les variantes sont possibles !

  • Shunter la montée à la Tête Mercière : cela vous épargnera presque 500m D+, mais vous enlèvera aussi un sacré panorama !
  • Lacs de Tavels : montée à partir de la grande épingle à l’endroit que le torrent de Tavels vient frôler. Portion en sous-bois, puis zone de pierriers mêlée de pelouse et d’arbres épars en suivant plus ou moins la rive droite du Vallon de Tavels (voir le tracé bleu de ski de rando sur la carte). Dénivelé et distance à peu près équivalente que pour faire les lacs Scluos.
  • Le Boréon : Comme expliqué plus haut, traversée à réaliser avec deux voitures. Pour plus de détail voir le topo "Raid Tinée, Vésubie, Fenestre, Gordolasque, Merveilles"
  • La Tête Mercière par Isola 2000 : Le sommet par un itinéraire totalement différent, pour un dénivelé et une distance bien moins conséquents. Pour se faire une idée de ce parcours, le lien vers celui-ci sur l’incontournable guide des balades du 06, le Site Randoxygène 06.
Dernière modification : 16 mai 2018
Raid Tinée, Vésubie, Fenestre, Gordolasque, Merveilles

La carte du topo « Tête Mercière (2491m) & Lacs Scluos par la Tinée »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours