Tête de Couleau (3038m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour

Sommet original par sa forme en tête de chat, et sauvage, par son cheminement assez confidentiel, la Tête de Couleau fait partie du tryptique des trois "3000" les plus méridionaux du massif des Écrins. [Couleau 3038 - Rochelaire 3108 - Vautisse 3156] – Auteurs : et

Accès

Dans le village de St-Clément sur Durance (N94), prendre la direction de Réotier et 100m plus loin prendre à gauche direction le hameau "Les Clots" (D638).
Poursuivre sur la route et avant d’atteindre le hameau, quitter la route et bifurquer complètement à gauche sur la piste forestière (alt. 1100m). Il s’agit de 5,8km de piste en mauvais état.
Se garer au bout de la piste au Pré du Play (1532m).

Précisions sur la difficulté

  • Montée dans un pierrier raide avec une barre rocheuse au-dessus (risque de chute de pierres).
  • Descente dans un très raide pierrier.
  • Accès au sommet par un ou deux pas faciles d’escalade.

Les infos essentielles

  • Carte  : IGN 3437 ET - ORCIERES-MERLETTE
  • Altitude départ : 1532m
  • Altitude maximale : 3038m (Tête de Couleau)
  • Distance  : 17km
  • Dénivelé  : 1600m D+
  • Matériels :
    • Bâtons
    • Casque, peut être utile si on longe la barre rocheuse.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Montée

Du parking, qui surplombe la rive gauche du Torrent de Couleau, suivre la piste vers l’ouest sur environ 130 mètres, repérer un cairn suivi d’une sente herbeuse à gauche et descendre vers le torrent.

Rejoindre un pont en bois abîmé et même bancal, et prudemment, le traverser.

Tourner à droite après le pont (Ouest) et suivre la sente assez évidente en rive droite qui s’enfonce dans les bois et rejoint une bifurcation de traces.

Là, laisser la sente en face qui ne mène nulle part, et poursuivre sur le sentier à gauche.

  • Nous nous sommes trompés lors de ce passage qui n’était pas du tout évident en ayant pris en face, du coup, nous avons réalisé deux cairns sur le sentier de montée.

Celui-ci monte dans une zone boisée et rejoint la piste provenant de Chateauroux-les -Alpes.

Prendre à droite (Ouest) et remonter la fin de cette piste jusqu’à un panneau.

Poursuive le bon sentier "balcon" au-dessus du Torrent de Couleau qui se rétrécit et prend de la hauteur.

Rejoindre une bifurcation de sentiers (panneaux) et prendre à droite la direction de "Méan".

Une centaine de mètres plus loin, rejoindre une deuxième bifurcation (panneaux) et prendre à gauche toujours dans la même direction "Méan".

Longer une barre rocheuse (Crête de Méan) et une superbe cascade, situées à gauche de la montée, et poursuivre sur le bon sentier qui débouche sur une large prairie et rejoint la Cabane de Méan.

  • On peut alors admirer la magnifique et rocheuse Tête de Méan (2847m).

Remonter le vallon herbeux par une succession de bosses en s’orientant Nord-Ouest afin de viser un faux col situé sous la Tête de Couleau, que l’on distingue, dorénavant, aisément.

À l’altitude 2600m, le Vallon de Méan se rétrécit, l’herbe disparaît et laisse place à un pierrier instable et pentu.

Le remonter à droite et en dévers gauche au plus près de la barre rocheuse afin de s’accrocher à celle-ci et viser le col (point coté 2775).

Au col, on peut admirer le Pic de Rochelaire et la Tête de Vautisse au nord, ainsi que le Vallon de Couleau.

Suivre alors à gauche l’évidente ligne de crête balisée par les marquages à la peinture bleu blanc et rouge représentant les limites du Parc National des Écrins.

Sur le haut, contourner un ressaut rocheux par la gauche afin de rejoindre l’antécime où se dévoilent les deux sommets principaux de la Tête de Couleau.

  • Ceux-ci sont sensiblement à la même altitude, 3038 mètres.

Monter sur l’un deux (ou les deux) par une petite escalade facile afin de profiter du panorama.

Par temps clair, la vue est sublime mais barrée au nord par Rochelaire et Vautisse.

À l’Ouest, les Petit et Grand Pinier et les sommets du Champsaur, au sud, le Mourre Froid, la Pointe de Serre et la Diablée, à l’Est le massif du Queyras.

Descente

Pour descendre du sommet, deux options :

  • Par l’itinéraire de montée jusqu’au col (2775m).
  • Suivre la ligne de crête des sommets du Couleau vers le sud, et descendre par une rampe évidente qui rejoint le grand pierrier.
    Les pentes ont un degré d’inclinaison avoisinant les 40° par endroit, mais elles se pratiquent assez bien et permettent de descendre plus directement vers les prairies du Vallon de Méan.

Récupérer vers l’altitude 2560m, la zone "verte" et évoluer en laissant à main droite, la ligne de crête de la Tête de Méan.

Suite de la descente, deux options :

  • Par l’itinéraire de montée, la Cabane de Méan (2116m) et son vallon.
  • Par le Vallon de Fouran : poursuivre la descente orientée Sud-Est, en longeant la ligne de crête de la Tête de Méan jusqu’à un ravin qu’il faudra traverser.
    Remonter alors l’autre versant de celui-ci par un pierrier où existe une trace et rejoindre la zone herbeuse au-dessus qui permet de pénétrer le haut du Vallon de Fouran.
  • Cette traversée nécessite une remontée d’environ 80 mètres de dénivelé positif.

Descendre l’agréable Vallon de Fouran en découvrant la face sud de la Crête de Méan ainsi que sa remarquable pointe nommée La Citat (2413m).

Rejoindre plus bas, la Cabane de Fouran et juste après, bifurquer plein sud sur une sente évidente et balisée qui s’enfonce dans une zone boisée et rejoint la première bifurcation de sentier, croisée lors de la montée (panneaux directionnels Méan ou Fouran).

Retour ensuite par l’itinéraire de l’aller en traversant le Torrent de Couleau afin de rejoindre le parking du Pré du Play (1532m)

VIDEO

Par Mick1018

Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de Rochelaire (3108m) - Tête de Vautisse (3156m) et Crête de Rougnoux (3003m) en traversée

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Randonnée réalisée le 22 juillet 2017

Topo publié le 26 juillet 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !